Chroniques

Joel Embiid, J.J. Redick et l’inversion du Pick & Roll

Cette saison, en lien avec le développement de Joel Embiid, Brett Brown semble vouloir utiliser de plus en plus le camerounais dans des situations généralement réservées aux guards. Depuis ses débuts avec les 76ers la saison dernière, Embiid s’est notamment vu offrir des opportunités à longue distance à travers d’écrans sans-ballon et a pleinement été utilisé au sein de système « Iverson Screen The Screener » permettant de lui offrir une liberté d’exécution au poste. Seulement, depuis quelques jours, Brett Brown a implanté un nouveau système conçu pour le sophomore : un pick & roll entre lui et J.J. Redick, où les rôles sont inversés.

Alors que les importantes qualités athlétiques d’Embiid ont permis l’exécution des systèmes évoqués plus tôt, le succès d’un tel pick & roll est grandement dû aux prédispositions du camerounais à jouer à la manière d’un meneur. De plus, ce système fonctionne dans le sens où il constitue une alternative par rapport à l’action mise en place à la base.

L’action originelle est un simple hand-off entre Embiid et Redick, utilisée de nombreuses fois par les 76ers. L’arrière obtient très souvent l’espace nécessaire pour un pull-up jumper, après l’écran d’Embiid.

Lorsque Redick parvient à échapper à son défenseur et que cette action fonctionne une ou deux fois, l’équipe adverse effectue des ajustements. Les défenseurs ont ainsi régulièrement bloqué Redick, en se positionnant devant lui, afin d’obstruer le chemin emprunté lors du hand-off.

Ici, Kelly Oubre Jr. anticipe le hand-off et tente en conséquence de contenir Redick.

Et c’est là que l’exécution du hand-off change pour se transformer en pick & roll. En effet, comme le défenseur est occupé à contenir Redick, ce-dernier amène son vis-à-vis à s’écraser contre le défenseur d’Embiid, ce qui crée un pick & roll où Redick effectue l’écran et où Embiid constitue le roll man.

Pour Redick, plus son défenseur le contient ardemment, plus l’écran qu’il pose lors du pick & roll devient facile. Les deux défenseurs se retrouvent ainsi à se bloquer eux-mêmes et Embiid dispose donc d’un accès libre au panier.

Les 76ers ont aussi plusieurs fois utilisé ce pick & roll en dehors du elbow (coins supérieurs de la raquette). Ici, il est initié avec Embiid positionné au poste, face à Bam Adebayo. À voir désormais si Brett Brown serait tenté d’utiliser une telle situation pour effectuer ce pick & roll.

Conclusion

Brown est constamment à la recherche d’alternatives concernant ses systèmes mis en place au niveau du elbow, mais celle-ci est particulièrement unique. Redick est depuis longtemps l’une des menaces les plus redoutable au sein de la ligue dans les situations de hand-off. Avec ce pick & roll, Brown a trouvé un moyen d’utiliser le travail des défenseurs adverses au profit des 76ers.

Cette action devrait très probablement être observée plusieurs fois lors des prochaines rencontres – les adversaires continueront à tenter de contrer le hand-off de la même manière. Et s’il l’on associe cela avec la rapidité d’exécution d’Embiid, le duo formé se retrouve très performant. Une aubaine pour les 76ers qui, en l’absence de Markelle Fultz, constituent l’une des équipes utilisant le moins le pick & roll au sein de la ligue.

 

Traduction de l’article de Mike O’Connor de ‘The Athletic’ : Sixers Set of the Week: the Joel Embiid and J.J. Redick inverted pick and roll

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top