Contrats

Jacob Pullen rejoint Philadelphie

Alors que la santé de Joel Embiid inquiète les observateurs de la franchise pennsylvanienne, les 76ers ont signé le meneur Jacob Pullen, dans l’optique du training camp qui débutera le 26 septembre. L’information nous provient du reporter David Pick, tandis que les modalités de l’accord ne sont pas encore connues.

 

 

Meilleur marqueur de l’histoire de l’université de Kansas State, Jacob Pullen a usé de ses quatre années d’éligibilité en NCAA chez les Wildcats avant de se présenter à la Draft 2011. Non-sélectionné, l’américano-géorgien – il est né aux États-Unis, dispose des deux nationalités mais a joué pour l’équipe nationale géorgienne – rallia l’Italie et le club de Pallacanestro Biella, puis entama une carrière en Europe qui, hormis l’Italie, le vit passer par Israël, l’Espagne, la Croatie et la Russie. Entre temps, il fut appelé par les dirigeants pennsylvaniens pour intégrer le roster de la Summer League 2012 d’Orlando, où il fut meilleur marqueur de l’équipe, avec 13.7 unités par rencontre.

Le meneur est d’ailleurs détenteur du record de tirs à trois points réussis lors d’une rencontre au sein du championnat espagnol, avec 12 tentatives converties, record établi avec Barcelone et précédemment détenu par Oscar Schmidt.

Après avoir été élu au sein du meilleur cinq de la ligue adriatique durant sa saison 2015-16 avec le club croate du KK Cedevita Zagreb, aux cotés notamment de Timothé Luwawu-Cabarrot, Jacob Pullen rejoignit la Russie et le BC Khimki Moscou. Finaliste du championnat russe la saison dernière, aux côtés notamment de l’ex-76er Alexey Shved, le meneur enregistra des statistiques de 8.3 points par match, avec 16 minutes de jeu en moyenne par rencontre, en parvenant à atteindre 40% de réussite derrière l’arc. En EuroCup, le parcours du club moscovite s’arrêta en quarts de finale, Jacob Pullen ayant pris part à 17 rencontres et ayant enregistré 10,3 points par rencontres.

Souvent utilisé au poste d’arrière à Kansas State, Jacob Pullen dispose des qualités associés à ce poste. Offensivement, il s’appuie principalement sur sa qualité de tir, où il s’est avéré relativement efficace en Europe, après avoir été particulièrement performant durant ces années NCAA. Au-delà de ça, il ne peut s’établir comme un fiable playmaker, sa capacité à gérer la création offensive demeure modérée. Ces attributs physiques ainsi que sa faible taille ne lui permettent pas de réellement peser défensivement, malgré qu’il soit capable d’effectuer quelques interceptions.

Free-agent depuis son éviction du BC Khimki, suite à d’importants différends avec son coach Dusko Ivanovic, Jacob Pullen avait participé début septembre à un mini-camp organisé par les Milwaukee Bucks, en compagnie de quinze autres joueurs. Désormais invité au training camp des 76ers, le meneur devra faire ses preuves s’il souhaite intégrer le roster pennsylvanien, dont seulement douze éléments disposent d’un contrat garanti à l’heure actuelle, à l’orée de la saison 2017-18. Or, les contrats de T.J McConnell, de Robert Covington et de Richaun Holmes ne font compris dans la liste des contrats garantis. Autant dire qu’il sera délicat pour Jacob Pullen de se faire une place au sein du roster des 76ers. L’éventualité de le voir la saison prochaine sous les couleurs des Delaware 87ers prend ainsi plus de sens.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top