JoueLaCommeDiLéo (2017)

JoueLaCommeDiLéo 2017 – Le projet de C0rleone

Comme lors des quatre derniers mois de juin, le #JoueLaCommeDiLéo va animer le processus pré-draft. La publication des différentes contributions rédigées dans le cadre de cette vaste consultation va désormais rythmer cette bien trop longue attente. Douzième contribution pour cette cinquième édition, le projet de C0rleone. 

A défaut de playoffs et d’une équipe performante? chaque année j’attends avec impatience cette période de la draft et de la free agency. Cette année me semblait une année charnière avec notamment l’obligation de passer la seconde dans notre process. L’accumulation de talents et leurs profils nous confrontent à l’éternel dilemme de la draft entre le best player available ou un joueur complémentaire aux éléments en place.

Le choix était très difficile entre les trade-down ou les rumeurs ne rendant plus disponibles Jackson au troisième choix. J’ai donc essayé de rattraper mon manque de connaissance sur la draft actuelle. D’ordinaire les questions s’accumulent au fur et à mesure que la draft s’approche mais malheureusement, le weekend et Junior ont ruiné l’ensemble de mes plans mais finalement ce n’est pas une mauvaise chose car jamais je n’aurai imaginé les C’s lâcher aussi facilement le 1st pick et m’offrir un si joli cadeau d’anniversaire !

Quels objectifs pour la saison prochaine :

Comme évoqué plus tôt, nous ne pouvons plus rester uniquement dans le développement de joueurs et également dans la recherche d’une propre identité, il faut maintenant passer à la vitesse supérieure avec le noyau de joueurs que nous avons. Je pense qu’une non qualification en playoffs sera une déception et je pense que le talent est là pour le permettre. Je pense donc que nous serons entre la 6ème et 9ème place. Le seul facteur qui nous ferait échouer sera la santé de certaines de nos pépites (Embiid et Simmons pour ne citer qu’eux).

La stratégie pour le 22 juin :

Comme évoqué ayant trop tardé, je ne ferai pas dans l’originalité. Pour ma part, j’avais de gros doutes sur un trade-down car accumuler les joueurs en devenir n’est pas forcément une super idée. Je m’orientais donc vers la sélection de Jackson qui pour moi était le meilleur choix disponible et Fox qui pour moi deviendra un très bon joueur et correspondait plus à un choix de nécessité sur nos lignes arrières. J’avais tout de même une préférence pour Jackson qui apportait plus de garanties.

Mais disposant maintenant du 1er choix, le doute n’est plus permis avec la sélection de Papa Fultz. Il répond lui à l’ensemble de nos besoins (shoot, pick and roll, pénétrations, altruiste). Ce noyau de joueur fait donc rêver pour l’instant sur le papier en espérant que cela soit vraiment le cas sur les parquets et l’intelligence de nos jeunes pousses fait penser que nous pouvons l’espérer.

Pour ce qui est de nos choix de second tour, autant il y a de cela un an, il aurait été intéressant de prendre 4 joueurs les tester et les jeter s’ils n’apportaient pas satisfaction. Cette stratégie était parfaite en l’absence de titulaire afin de tomber sur un steal. Cette année, j’opterai pour un joueur de qualité en regardant bien et en ciblant sur un stretch four de bonne taille, j’aime bien le profil d’Hartenstein. Pour cela, il sera nécessaire de faire un trade-up en échangeant les choix 36 et 39. Je n’ai malheureusement pas assez de connaissances pour proposer des noms pour nos picks 46 et 50 mais pourquoi ne pas continuer sur notre filière européenne et prendre deux joueurs encore trop tendres que nous pourrions laisser sur le vieux continent pour y faire leurs armes.

Effectif actuel :

Avant de voir plus loin, il faudrait déjà faire un petit ménage et cela commence par la non prolongation de Splitter qui pour moi trouvera un joli contrat ailleurs et ne pourrait que ralentir l’éclosion de Holmes. Sergio sera aussi raccompagné vers la sortie pour laisser de la place au trio Fultz, McConnell et Bayless. D’autant plus que son sens de la passe ne permettra pas de cacher une défense hasardeuse.

Malgré la grosse enveloppe à disposition rien ne nous oblige à prolonger l’aventure avec Henderson et plusieurs éléments nous conduisent à ne pas le prolonger (sa saison passée, les progrès de TLC, l’arrivée d’Anderson et le retour de blessure de Bayless). Cela permettra une petite économie pour la prolongation de deux bons éléments.

Justement en parlant de prolongations, les seuls cas importants à gérer sont celui d’Embiid qui peut être à double tranchant car avec ce qu’il a laissé entrevoir nous n’avons pas le choix de ne pas sécuriser sa situation. Après, je pense qu’il est reconnaissant auprès des Sixers et qu’il comprendra qu’un premier contrat sur trois ans étant donné ses précédents médicaux est déjà un geste fort de la direction. En mettant 16 ou 17 millions sur la table par saison, ça sera déjà un bon début. L’autre cas est celui de Covington qui est devenu un 3&D des plus intéressants, sa polyvalence permettra de faire progresser l’équipe. Une prolongation à 15 millions sur la première année puis 13 et pour finir deux autres saisons à 11 millions soit un contrat de 50 millions sur 4 ans. C’est sur que c’est un peu juste mais les franchises ne pourront pas surpayés l’ensemble des joueurs.

Le cas Okafor :

Le talent offensif de Jahlil, les interrogations sur Embiid et également sa côte au plus bas me font penser que le meilleur choix est de le garder. Malgré des associations plus que ratées avec Embiid et Noel, je souhaiterai voir la complémentarité avec Fultz, Simmons voire avec Saric. En sachant que Jojo n’est pas prêt de passer 40 minutes par match et de faire 82 matchs par saison, il y aura des minutes pour Jahlil et Holmes. D’autant plus qu’il y a une chose qu’on peut lui reconnaitre, c’est qu’il garde ses états d’âmes pour lui et ça vaut son pesant d’or. Par contre s’il n’y a pas de mieux dans un an, la question de l’échanger contre deux cacahuètes se posera sérieusement.

La free agency :

Le projet a pris encore une nouvelle dimension avec cet échange de choix de draft. Je pense qu’il faut même mieux surfer sur cette vague et l’engouement que le projet peut susciter auprès de certains bons joueurs. Alors soit nous misons sur un très gros poisson de la free agency, les profils sont très intéressants sur les postes 1 et 3 mais je pense qu’il faut prendre un très bon quatre, deux cibles me viennent à l’esprit Griffin et Millsap avec une petite préférence pour le second car le premier bien que plus talentueux est également plus fragile. Nous pourrions donc mettre le paquet sur Millsap avec un contrat de 100 millions sur 4 ans. Cela passerait Saric dans la seconde unit mais pourrait lui assurer également un meilleur rendement et plus de liberté en sortie de banc.

Dans le cas où nous raterions le coche, je n’irai pas chercher des joueurs tels que Serge Ibaka, j’irai plus chercher dans ce cas-là des 4 besogneux à la manière de Gibson, Patterson voire même Amir Johnson.

Sur les autres postes, nous sommes plutôt garnis mis à part sur le poste 2 mais pas forcément de joueurs intéressants (JJ Redick trop friable, trop cher). Nous pourrions alors garder de la flexibilité pour les prochains exercices.

 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top