Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 4 avril

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 4 avril

Le choix des Philadelphia 76ers (=)

Dépendants des résultats du Magic quant à l’obtention de la quatrième place au tankathon et des 119 combinaisons de balles de loterie, les 76ers sont, en cette fin de saison, dans l’obligation d’altérer au mieux leur bilan. Les hommes de Brett Brown semblent l’avoir bien compris et ont proposé une performance lucrative dans l’optique du tankathon, mais peu agréable à suivre pour les pensionnaires du Wells Fargo Center. Opposés aux Nets, les 76ers se sont largement inclinés, sur le score de 141 à 118, au terme d’une performance digne d’une franchise désirant à tout prix s’emparer de Markelle Fultz. Face à une défense apathique des 76ers, les hommes de Kenny Atkinson ont déroulé sans aucune difficulté, en inscrivant pas moins de 81 points lors de la première mi-temps. Disposant déjà d’une avance de 28 points à la table de marque, les Nets accentuèrent encore plus l’écart au score dans le troisième quart-temps et montrèrent une belle force collective dans le mouvement de balle, certes face à une équipe des 76ers que très peu concernée par la rencontre. Avec 19 points, Timothé Luwawu-Cabarrot finit meilleur marqueur pour les pennsylvaniens, tandis que Shawn Long a pu s’illustrer avec 18 points inscrits en 17 minutes.

La franchise pennsylvanienne espérait sans doute que dans le même temps le Magic, opposé aux Cavaliers, parviendrait à se défaire de la troupe de LeBron James. Malheureusement, la surprise n’eut lieu à la Quicken Loans Arena, les Cavaliers s’imposant sur le score de 102 à 122. Le Magic est portant parvenu à contenir les ardeurs des hommes de Tyronn Lue toute une mi-temps durant, grâce notamment aux tirs primés d’Evan Fournier et d’Aaron Gordon. Cependant, le troisième quart-temps verra les espoirs des hommes de Frank Vogel s’envoler, en même temps que Cleveland au tableau d’affichage, les Cavaliers inscrivant pas moins de 43 points durant cette période. Orlando ne reviendra plus.

En parallèle, les Knicks, pourtant peu en verve ces dernières semaines, ont disposé des Bulls, sur le score de 100 à 91. Après un premier quart-temps disputé, ce sont les remplaçants de New-York qui permirent aux Knicks de prendre les devants, face à des Bulls brouillons. Avec 14 points d’avance à la pause, les hommes de Jeff Hornacek appuyèrent encore plus leur emprise sur la rencontre, notamment grâce à Carmelo Anthony, qui permit aux knickerbockers de disposer de 25 points d’avance. Ainsi, la victoire n’eut échappée aux Knicks, ce qui fait les affaires des 76ers.

En effet, la franchise pennsylvanienne tire avantage de cette soirée au seul fait de la victoire de New-York, permettant désormais aux 76ers d’évoluer 2 matchs devant les Knicks. Concernant la 4ème place, l’écart est toujours le même avec Orlando, les 76ers évoluant actuellement à un match des floridiens, avec un bilan de 28 victoires pour 50 défaites.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (=)

Vainqueurs des Mavericks sur le score de 87 à 98, dans un match sans saveur, les Kings ont par la même occasion raté l’opportunité qu’il leur était proposé de revenir à hauteur des Knicks, vainqueurs des Bulls. En vertu des droits de swap dont disposent les 76ers sur le choix des Kings, cette victoire ne fait pas l’affaire des Colangelos, évidemment désireux de voir les Kings monter à la loterie. Actuellement positionnés à la 7ème place du tankathon, les californiens évoluent à 3 matchs des 76ers. Il semble ainsi difficile d’imaginer les Kings avec un pire bilan que celui des 76ers à la fin de la saison. Comptons tout de même sur les 4,3% de chances dont disposent actuellement les Kings quant à l’obtention du premier choix au sein du millésime 2017, qui sera bien utile aux 76ers quant à la sélection de Markelle Fultz, si tenté que la loterie décide de n’être que peu clémente avec le choix des 76ers.

Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Exemptés de rencontre, les Lakers n’ont pu aggraver leur bilan pour espérer revenir à hauteur des Suns et leurs 199 combinaisons de balles de loterie. Les Suns n’ayant pas joué non plus, la situation sur le podium du tankathon reste la même.

Les choix du second tour (=)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 36 (New York Knicks), 39 (Dallas Mavericks), 44 (Miami Heat) et 48 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 5 avril

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top