Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 2 avril

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 2 avril

Le choix des Philadelphia 76ers (=)

En déplacement du côté de Toronto, les Philadelphia 76ers ont fait le nécessaire pour ne pas se retrouver une nouvelle fois en position de faiblesse face à leurs poursuivants au tankathon, notamment New York. S’inclinant 105 à 113, les hommes de Brett Brown ont eu l’occasion de montrer de belles capacités de résistance face aux assauts de l’escouade menée par DeMar DeRozan, notamment à travers les manoeuvres de Timothé Luwawu-Cabarrot, très actif durant la rencontre. Cela étant dit, les 76ers concédèrent un 15-6 dans les 5 dernières minutes de la première mi-temps. Le momentum du match a basculé à ce moment là, les Raptors parvenant par la suite à contenir les offensives pennsylvaniennes puis à prendre une confortable avance à la table de marque dans le quatrième quart-temps. Les 76ers eurent tout de même le mérite de réduire l’écart au score dans les dernières minutes mais la victoire revenait logiquement aux Canadiens.

Quelques heures auparavant, les Knicks ont subi une nouvelle défaite, face aux Celtics, sur le score de 94 à 110. Rapidement distancés au score, les Knicks, privés de Carmelo Anthony et de Derrick Rose, n’ont que très peu existé dans cette rencontre, aisément gérée par les hommes de Brad Stevens. Profitant d’une différence de niveau évidente sur le parquet, Isaiah Thomas et consorts accentuèrent largement leur avance à la table de marque dans le quatrième quart-temps pour s’adjuger une victoire sereine.

Au tankathon, la situation reste la même en dehors du podium. Les 76ers, forts d’un bilan de 28 victoires pour 49 défaites, restent détenteurs de la cinquième place et évoluent toujours à un match des Knicks. De plus, la franchise pennsylvanienne s’approche du Magic, en revenant à un match de la quatrième place et des 119 combinaisons de balles de loterie.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (=)

Exemptés de rencontre, les Kings ont seulement vu les Knicks s’éloigner un peu au tankathon, les knickerbockers évoluant désormais à un match des californiens. Les Timberwolves ne jouant pas non plus, ils n’ont pu revenir à un demi-match des Kings, mais en auront l’occasion ce soir, face aux Blazers, dans ce qui constituera la seul match programmé de la soirée.

Le choix des Los Angeles Lakers (-)

La situation du podium du tankathon, qui semblait de plus en plus sujette à mutations, s’est enfin inversée, au plus grand plaisir des Suns qui désiraient la seconde place des Lakers et les 199 combinaisons de balles de loterie associées depuis maintenant un mois.

En effet, dans l’optique de la politique du tanking, largement enclenchée du côté de Los Angeles, les angelinos ont commis un faux pas, en l’emportant face aux Grizzlies sur le score de 103-108. Dans un match où aucune des deux équipes n’est parvenue à prendre un avantage conséquent au score, les Lakers furent globalement plus désireux que leur adversaire quant à la victoire finale mais les hommes de David Fizdale parvinrent à ne pas être trop distancés au score. Les Grizzlies revinrent même à seulement un point à 16 secondes du terme grâce à Mike Conley, mais c’est ce même Conley qui rata un tir primé destiné à envoyer tout le monde en prolongation.

Au courant de la victoire des Lakers, les Suns, accueillaient quelques heures plus tard les Rockets, et n’ont pas laissé passer cette formidable opportunité en étant défaits sur le score de 123-116 par Houston. Subissant dès le début du match les assauts de Rockets privés de James Harden, les hommes d’Earl Watson réagirent dans le second quart-temps pour se retrouver avec seulement 5 unités de retard à la pause. Par la suite, Houston domine, Phoenix lutte comme il peut, notamment dans un quatrième quart-temps disputé, mais Lou Williams, fort de 16 points dans le dernier quart a permis aux Rockets de se défaire de l’obstacle arizonien et de rentrer à Houston avec la victoire.

Au tankathon, les Suns mettent donc enfin la main sur les 199 combinaisons de balles de loterie tant convoitées. Entre les deux pires franchises de la conférence Ouest, les rôles ont été inversés, ce sont désormais les Lakers qui évoluent à un demi-match de cette seconde place au tankathon. L’écart reste donc infime et il sera intéressant d’observer les prochaines rencontres des deux franchises, tant la situation dans podium du tankathon peut évoluer rapidement. D’autant plus que les Nets ont enregistré une nouvelle victoire, cette fois ci face aux Hawks, qui fait que la franchise new-yorkaise n’évoluent désormais plus qu’à 3,5 matchs des Suns, deuxièmes. Malgré une faible probabilité que cela se produise, la première place du tankathon pourrait ainsi changer d’occupant d’ici la fin de saison, alors que les Nets détiennent le statut de pire bilan de la ligue depuis maintenant 3 mois. Pour les 76ers, le podium n’est évidemment plus atteignable, mais les chances des Lakers de ne pas disposer d’un choix du top 3 à la loterie augmentent avec cette victoire de la franchise aux 16 titres. Actuellement, les 76ers ont 53,1% de chances d’obtenir le choix des Lakers pour le millésime 2017.

Les choix du second tour (+)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 36 (New York Knicks), 39 (Dallas Mavericks), 44 (Miami Heat) et 48 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 2 avril

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top