Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 19 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 19 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (=)

Les Philadelphia 76ers accueillait cette nuit les rivaux de Boston. Face aux seconds de la conférence Est, les hommes de Brett Brown ont été les auteurs d’une jolie performance sportive en glanant une nouvelle victoire (105-99), après le très large succès obtenu deux jours auparavant face aux Mavericks. Après avoir eu l’avantage à la table de marque mais sans jamais prendre l’ascendant sur l’adversaire, les 76ers virent les hommes de Brad Stevens passer devant au score, pour compter 5 points d’avance à la mi-temps. Les 76ers réagirent en milieu de troisième quart-temps, après avoir laissé les celtes accentuer leur avance au score. Progressivement, l’escouade menée par Dario Saric revint au score, puis prit l’avantage en début de quatrième quart-temps. La victoire fut acquise en fin de match, grâce notamment aux tirs primés de Robert Covington et de Nik Stauskas.

Dans le sillage des performances de choix qu’il nous offre régulièrement depuis bientôt deux mois, Dario Saric a été une nouvelle fois la figure de proue du succès des 76ers. Toujours aussi influent, le croate a été l’auteur de 23 points, 6 rebonds et 4 passes. Son coéquipier du frontcourt Robert Covington en est lui quitte pour 16 points et 8 rebonds, avec un différentiel de +18. À noter aussi la belle performance de Timothé Luwawu-Cabarrot, auteur de 13 points et détenteur d’une moyenne de 13,3 points par match sur les quatre dernières rencontres. En face, c’est Al Horford, en l’absence d’Isaiah Thomas, qui fut le plus en vue, avec 27 points, 8 rebonds et 6 passes. Mais ce ne fut suffisant pour repartir de Pennsylvanie avec la victoire.

Dans une soirée à 8 matchs, 2 concernaient directement les 76ers dans l’évolution de leur position absolue au tankathon. En premier lieu, les Suns se sont inclinés du côté de Detroit (95-112), dans une pure performance de tanking. Après avoir mené durant une grande partie de la rencontre et compté 12 points d’avance dans le troisième quart-temps, les Suns perdirent littéralement le momentum du match et laissèrent les Pistons aborder les deux dernières minutes de la rencontre avec 20 points d’avance au tableau d’affichage, pour s’assurer une large victoire. Sans Eric Bledsoe, ni Devin Booker, les Suns s’appuyèrent sur leur collectif et sur une marque bien répartie, avec 6 joueurs à au moins 11 points inscrits, dont Tyler Ulis qui finit la rencontre avec 17 points et 11 passes. Du côté de Detroit, Kentavious Caldwell-Pope inscrivit 23 points, bien accompagné par Andre Drummond, auteur de 18 points et 18 rebonds.

Dans le même temps, les Pelicans ont disposé des Timberwolves (123-109). Après une première mi-temps à l’avantage des hommes de Tom Thibodeau, où Karl-Anthony Towns a pu démontrer tout son talent de basketteur, les Wolves rentrèrent au vestiaire avec seulement 6 points d’avance. Les Pelicans parvinrent en milieu de troisième quart-temps à prendre l’avantage à la table de marque, profitant ensuite de l’apport de Jordan Crawford pour garder le lead. À 6 minutes du terme, l’escouade menée par Anthony Davis fit définitivement exploser la défense de Minnesota, pour compter finalement 75 points inscrits dans la seconde mi-temps et ainsi s’adjuger la victoire. L’affrontement attendu entre Anthony Davis et Karl-Anthony Towns a donc tourné à l’avantage de l’ailier fort des Pels. Ce-dernier inscrivit 28 points et prit 14 rebonds, mais eu bien du mal à contenir l’ancien Wildcat, auteur de 33 points. La victoire a pu être acquise notamment grâce aux 22 points de Jordan Crawford et aux 21 points de Jrue Holiday.

Au tankathon, les 76ers sont les grands perdants de cette nuit. À force de gagner des matchs, la franchise pennsylvanienne pourrait se retrouver en mauvaise position durant la cérémonie du 22 Juin. Actuellement, les 76ers sont toujours détenteurs de la 5ème place, avec un bilan de 26 victoires pour 43 défaites. Ces-derniers évoluent à 1,5 match d’Orlando, et à 4,5 matchs de Phoenix. Dans l’autre sens, les 76ers voient les Knicks revenir à un match et les Kings à seulement un demi-match, ce qui ne pose cependant pas de problème en ce qui concerne la franchise californienne, en vertu des droits de swap dont disposent les décisionnaires pennsylvaniens.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (=)

Opposés aux Spurs, les Kings ont été défaits par les hommes de Gregg Popovich (102-118), en ayant lutter un quart-temps durant. Après ce premier quart à l’avantage des Kings, les Spurs prirent le lead pour progressivement améliorer leur avance à la table de marque. En l’espace de 18 minutes, pendant le second et le troisième quart-temps, l’escouade menée par Tony Parker passèrent à +27 au tableau d’affichage. Les Spurs continrent ensuite plus au moins les assauts des Kings pour s’assurer une victoire sereine. Buddy Hield et Willie Cauley-Stein ont été meilleurs scoreurs du côté des Kings, avec 18 points chacun, accompagnés par Garrett Temple, auteur de 15 points et Skal Labissiere, auteur de 14 points. En face, les Spurs ont été tributaire du duo Tony Parker / LaMarcus Aldridge, le français étant l’auteur de 16 points et 7 passes et l’ancien Blazer de 18 points et 8 rebonds. Pau Gasol a tout autant apporté sa pierre à l’édifice, avec 22 points inscrits en sortie de banc.

Sur le plan du tankathon, les Kings deviennent seuls détenteurs de la 6ème place, devant les Knicks, avec un bilan de 27 victoires pour 43 défaites. Évoluant à seulement un demi-match des 76ers, la franchise californienne n’a jamais été aussi proche d’être mieux classée que la franchise pennsylvanienne, soit, pour les 76ers, de posséder, grâce aux droits de swap, plus de chances d’obtenir un choix mieux placé lors de la loterie.

Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Malgré le record en carrière au scoring pour D’Angelo Russell, auteur de 40 points, les Lakers ont cédé face aux Cavaliers (120-125), en ayant pourtant mené au score pendant une grande partie de la rencontre et ce jusqu’à 4 minutes du terme. Le big 3 des Cavs a tout simplement été infernal face aux jeunes Lakers, les trois joueurs inscrivant à eux trois 101 points, dont 46 pour le seul Kyrie Irving.

Au tankathon, les Lakers restent solides détenteurs de la seconde place, avec un bilan de 20 victoires pour 50 défaites. Malgré tout, les Suns restent plus au moins au contact, en évoluant à 2 matchs. L’évolution du podium du tankathon (Nets exclus bien évidemment) sera tout de même intéressante à observer, même s’il semble peu probable de voir un des deux pires bilan à l’Ouest sortir de ce podium d’ici la fin de saison. Les Lakers s’inscrivent tout de même comme les plus enclins à disposer des 199 combinaisons de balles de loterie, destinées à la sélection de Markelle Fultz. Concernant les 76ers, ces-derniers possèdent tout de même pas moins de 44,2% de chances d’obtenir le choix des Lakers dans le millésime actuel.

Les choix du second tour (-)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 37 (New York Knicks), 40 (Dallas Mavericks), 46 (Miami Heat) et 49 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 20 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top