Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 14 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 14 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (=)

Il est des soirées où tous les éléments semblent s’agencer de manière favorable. Sur le parquet des doubles finalistes, les ouailles de Brett Brown ont pu compter sur la présence d’un Robert Covington annoncé forfait quelques heures avant le début des hostilités. Forts du retour de leur meilleur défenseur, les 76ers pouvaient déployer leur jeu d’autant plus aisément qu’ils comptaient dans leurs rangs le meilleur Jahlil Okafor qu’il soit. Auteur de 22 points, 6 rebonds et 4 contres, le pivot sophomore contribuait à offrir un point de fixation à l’intérieur sans nuire à la circulation de balle et au jeu rapide des 76ers. Dans le sillage du troisième choix de la draft 2015, Dario Saric rééditait les performances qui sont les siennes depuis le forfait pour la fin de l’exercice de Joel Embiid. Avec une feuille de statistiques noircie par les deux bouts (25 points, 7 rebonds, 6 passes, 3 interceptions et 2 contres), le croate ajoute à sa candidature pour le ROY, une ligne qui manque au C.V de Malcolm Brogdon.

Privés de Jerryd Bayless et de Tiago Splitter, les coéquipiers d’un T.J McConnell qui a une nouvelle fois démontré qu’une longue carrière l’attend dans la Grande Ligue, d’un Timothé Luwawu-Cabarrot à la progression linéaire et d’un Richaun Holmes qui met à profit les opportunités qui lui sont offertes, menaient de 16 unités à l’orée du terme de la troisième période. Après celle acquise face aux Lakers, une nouvelle victoire aurait largement altéré les chances des 76ers en vue de la prochaine loterie. C’était sans compter sur un parfait alignement des balles numérotées et les présences conjointes sur le parquet de Sergio Rodriguez, Nik Stauskas, Gerald Henderson et Shawn Long d’un côté et du réveil de Draymond Green de l’autre. Quatorze minutes plus tard, les 76ers rendaient les armes (104-106) avec la satisfaction du travail bien fait, et les perspectives d’entamer la prochaine saison avec deux candidats pour le ROY renforcées.

 

Le pick swap avec les Sacramento Kings (+)

Au lendemain de leur succès acquis aux dépens du Magic, les Kings ont eu le loisir d’assister aux succès de leurs principaux rivaux pour le sixième plus mauvais bilan de la Ligue, qu’ils occupent désormais seuls. Les Pelicans, qui ont décidé de ne pas conserver Hollis Thompson pour la suite de la saison et de le remplacer dans le cinq de départ par Wayne Selden, n’ont fait qu’une bouchée (77-100) des Portland Trailblazers. Les Knicks quant à eux ont pris le dessus sur des Indiana Pacers limités à 29 points lors de la seconde période.

Cette nuit, les hommes de Dave Joerger se déplacent à Phoenix pour une nouvelle opposition décisive pour les…Philadelphia 76ers. Si les coéquipiers de Devin Booker venaient à s’imposer, non seulement, les Kings s’éloigneraient des septième et huitième plus mauvais bilans de la Ligue mais les Suns se rapprocheraient un peu plus de 76ers, vaillants mais terriblement amoindris par les blessures.


Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Les Lakers ne jouaient pas cette nuit et n’ont donc pas alourdi leur bilan avec une nouvelle défaite. Timofey Mozgov, signé pour quatre ans et 64 millions de dollars à l’ouverture de la free agency 2016 ne jouera plus de la saison avec la franchise aux 16 bannières. En bonne santé, le pivot russe est mis à l’écart afin de dégager davantage de temps de jeu pour les jeunes intérieurs de l’escouade de Luke Walton, à commencer par Ivica Zubac. Sur le banc, il patientera avec l’autre vétéran signé à prix d’or durant l’été 2016, Luol Deng.

Une décision que la Jeanie Buss de 2014 doit apprécier.

Les choix du second tour (=)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 37 (New York Knicks), 40 (Dallas Mavericks), 45 (Miami Heat) et 50 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 15 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top