Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 12 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 12 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (-)

En qualité de prétendants à la sélection de Markelle Fultz, les Philadelphia 76ers et les Los Angeles Lakers avaient tout intérêt à s’incliner dans le match qui les opposait cette nuit au Staples Center. Dans cette rencontre clé pour le tankathon, ce sont finalement les Lakers qui s’en sortent avec la défaite (116-118), ou la victoire c’est selon. Après avoir dominé la majeure partie de la rencontre sans réellement prendre l’ascendant sur les angelinos, les 76ers virent les Lakers revenir au score en début de quatrième quart pour ensuite prendre l’avantage à la table de marque. S’ensuit une période de 6 minutes où aucune des deux équipes ne parvint à mener de plus de deux points. Philadelphie parvint, à quelques secondes du terme, à prendre 4 points d’avance grâce à plusieurs lancers-francs et s’adjugea finalement la victoire.

Une victoire acquise dans le sillage d’un Dario Saric plein d’autorité. Le croate a inscrit 29 points (record en carrière), pris 7 rebonds et délivré 5 passes décisives, avec en bonus un soutien obtenu de la part de Joel Embiid pour l’élection au titre de Rookie Of the Year. Jahlil Okafor s’en sort lui avec 23 points, tandis que Timothé Luwawu-Cabarrot, titularisé en lieu et place de Robert Covington a effectué le meilleur match de sa jeune carrière, avec 18 points inscrits à 7/11 au tir. En face, c’est Jordan Clarkson qui a dominé les débats avec 30 points inscrits en sortie de banc, associés à 6 rebonds et 8 passes. Son coéquipier Julius Randle finit lui la rencontre avec 21 points et 12 rebonds.

En parallèle, les Suns ont été défaits par les Trail Blazers (101-110). Après avoir mené au score en début de match, les coéquipiers de Devin Booker virent les Blazers prendre un avantage de 15 points en un peu plus de 4 minutes en fin de premier quart-temps. L’escouade menée par Damian Lillard parvint à garder cet avantage jusqu’à la mi-temps, avant d’être rejointe par les Suns dans le troisième quart-temps. S’ensuit une période où l’avance des Blazers resta très fragile, avant que les Suns ne prennent l’avantage, pour au final que les Blazers infligent un 16-7 aux hommes d’Earl Watson dans les 4 dernières minutes pour s’adjuger la victoire finale. Damian Lillard a été la figure de proue chez les Blazers, avec 39 points inscrits (en 37 minutes), bien accompagné par C.J McCollum, auteur lui de 26 points. Côté Suns, Devin Booker en est quitte pour 28 points, tandis que son coéquipier du backcourt Eric Bledsoe s’en sort avec 19 points inscrits.

Du côté de New-York, les Knicks sont parvenus à s’incliner face à leurs voisins de Brooklyn (112-120), en témoignant d’une faiblesse abyssale devant la franchise au pire bilan de la ligue. L’escouade menée par Carmelo Anthony n’a que très peu existé, étant dominée au score pendant la quasi-intégralité de la rencontre et accusant même jusqu’à 22 points de retard à la table de marque. Les qualités de Brook Lopez ont pu être mises en exergue, le pivot compilant 25 points et 6 rebonds, avec notamment un joli 6/9 derrière l’arc. Il a pu être accompagné par l’apport collectif de 6 de ses coéquipiers, tous auteurs d’au moins 10 points. Chez les Knicks, Carmelo Anthony termine meilleur marqueur de la rencontre avec 27 points inscrits, tandis que Kristaps Porzingis s’en sort avec 19 points et 10 rebonds. La franchise de Manhattan enregistre ainsi une troisième défaite consécutive, une bonne série quand il s’agit de tanker après avoir vu ses espoirs de playoffs disparaître pour de bon.

Au tankathon, les 76ers perdent une place, au profit du Magic, pour prendre la 5ème position du tankathon, avec un bilan de 24 victoires pour 42 défaites. Avec les défaites des Lakers et des Suns, la franchise pennsylvanienne est la grande perdante de la nuit, et évolue désormais à 2,5 matchs de Phoenix et à 4 matchs de Los Angeles. Par rapport à Orlando, l’écart est de seulement un demi-match, les 76ers ayant joué un match de moins que le Magic.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (=)

Aucune rencontre n’était prévue pour les Kings, leur position au tankathon ne varie donc pas. La franchise californienne a cependant pu voir les Knicks revenir à seulement un demi-match, suite à leur défaite face aux Nets. Les Kings évoluent maintenant à seulement un match des 76ers. Si la saison prenait un terme aujourd’hui, les 76ers auraient 17,29% de chances de bénéficier du pick swap avec les Kings.

Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Réservons-nous de faire le récapitulatif de la rencontre face aux 76ers ici, le résumé du match étant disponible en début d’article. Sur le plan du tankathon, les Lakers appuient encore plus leur emprise sur la seconde place du tankathon et les 199 combinaisons de balles de loterie associées, destinées à la sélection de Markelle Fultz. Avec un bilan de 20 victoires pour 46 défaites, les Lakers évoluent à 1,5 match des Suns et à 4 matchs des 76ers. Au vu du match face aux 76ers et des différentes réalisations de D’Angelo Russell, le mot « Tanking » semble avoir été martelé par Luke Walton à ses joueurs, malgré le fait, rappelons-le, qu’il soit nécessaire selon lui d’établir une culture de la gagne et qu’il n’est manifestement pas bon de rester coincé aussi longtemps que Philly dans la loterie.

Les choix du second tour (+)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 37 (New York Knicks), 40 (Dallas Mavericks), 45 (Miami Heat) et 49 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 13 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top