Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 10 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 10 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (=)

Au repos après leur défaite en prolongation face aux Portland Trailblazers, les Philadelphia 76ers pouvaient compter sur le Magic d’Orlando pour apprécier leur position en vue de la prochaine loterie. L’espoir fut de courte durée. Les hommes de Frank Vogel n’ont jamais pris l’avantage à la table de marque et l’écart ne cessa de croître tout au long de la partie.

 

Le pick swap avec les Sacramento Kings (=)

Imprévisibles avant le trade de DeMarcus Cousins, capables de s’incliner lourdement face aux équipes les plus faibles de la Ligue et de s’imposer face aux cadors de la Ligue, les Sacramento Kings sont rentrés dans le rang et chacune de leurs sorties livre désormais le même épilogue : une défaite. Pour la septième fois consécutive, les hommes de Dave Joerger ont quitté le parquet en laissant aux 76ers un peu plus de chances de récupérer un des trois premiers choix de la prochaine draft, qu’ils n’en avaient avant le tip-off. Et comme l’avant veille face à l’équipe B des Spurs, ils ont donné à lire leur instabilité au coeur de la rencontre. Largement en tête à la pause et à l’entame du troisième quart-temps, les coéquipiers d’un Buddy Hield qui s’est rapidement familiarisé avec la culture locale (18 points en première mi-temps, aucun lors de la seconde période), ont laissé les Wizards revenir dans la partie et s’imposer en overtime.

Les Kings émargent désormais au sixième plus mauvais bilan de la Ligue qu’ils partagent avec les Pelicans, de telle sorte que pour la première fois en 2017, les 76ers détiennent plus de 50% de chances d’opérer leur sélection lors du premier quart d’heure de la prochaine draft.

L’intégralité du programme de la soirée fut profitable au pick swap. Non seulement les Nuggets se sont imposés au détriment des Celtics qui perdent par la même occasion leur seconde place de la conférence Est aux Washington Wizards mais les Minnesota Timberwolves ont pris le dessus sur les Warriors et les Dallas Mavericks ont glané un succès plus attendu face aux Brooklyn Nets. De fait, la lutte pour la huitième place à l’Ouest dissipe l’intérêt de ces franchises à tirer un trait sur leurs ambitions pour se focaliser sur la maximisation de leur stock de balles numérotées.

Dès lors, les menaces qui planent sur les Kings sont à rechercher du côté des New York Knicks et des…Pelicans. Les ouailles de Phil Jackson comme les coéquipiers de Jrue Holiday et Hollis Thompson accusent respectivement un retard de 5,5 et de 5 matchs sur les actuels détenteurs des huitièmes places à l’Est et à l’Ouest. A 17 matchs du terme de la saison, il s’agit d’un gouffre qu’il sera impossible de combler.


Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Les Lakers ne jouaient pas cette nuit. Pas plus que les Phoenix Suns. La situation n’a donc pas évolué.

Les choix du second tour (+)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 38 (New York Knicks), 40 (Dallas Mavericks), 44 (Miami Heat) et 49 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 11 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top