Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 8 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 8 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (+)

Exemptés de rencontre les Philadelphia 76ers ont pu observer les 11 matchs prévus cette nuit-là. Parmi ces 11 matchs, 3 présentaient un intérêt particulièrement notable quant à la position de la franchise pennsylvanienne au tankathon. Et au vu des résultats, les gagnants de la nuit sont bien les hommes de Brett Brown.

Le Magic, principal adversaire des 76ers au tankathon est parvenu à s’imposer face aux Bulls (91-98), grâce, une fois n’est pas coutume, à une bonne fin de match. En effet, le premier quart-temps fut disputé et ne vit aucune des deux équipes se détacher au tableau d’affichage, mais les Bulls prirent ensuite l’avantage pour mener de 10 points à la mi-temps. L’escouade menée par Jimmy Butler disposa même jusqu’à 13 points d’avance à la table de marque avant de voir le Magic revenir à égalité avant l’entame du quatrième quart. Les hommes de Frank Vogel continuèrent sur leur lancée pour finalement s’imposer. L’homme du match à assurément été Elfrid Payton, auteur pour la deuxième fois consécutive d’un triple-double, lui qui a compilé 22 points, 14 rebonds et 14 passes. Le Magic a aussi pu profiter de l’apport d’Evan Fournier, auteur de 20 points et de 9 rebonds.

Dans le même temps, les Pelicans ont une nouvelle fois été défaits, cette fois-ci face aux Raptors (87-84). Le début de match fut en faveur des hommes d’Alvin Gentry qui parvinrent à mener durant toute la première mi-temps mais jamais de plus de 10 points. Cependant, à quelques secondes de la pause, Anthony Davis est contraint de quitter ses partenaires pour une gêne persistante au poignet. Le momentum du match a peut-être basculé à ce moment-là, les Raptors parvenant dès le début de la deuxième mi-temps à prendre l’avantage à la table de marque. Les Pelicans réussirent pourtant à passer à +1 à 5 minutes du terme. Mais ce sont finalement les Raptors qui rentrèrent avec la victoire. Sans Anthony Davis, c’est DeMarcus Cousins qui a pris les rênes du scoring, avec 25 points inscrits. Mais l’absence de l’ailier fort était trop importante, l’ancien King se retrouvait un peu seul pour réellement impacter la rencontre.

Dans les autres rencontres, on peut noter la défaite des Knicks face aux Bucks d’un grand Giannis Antetokounmpo (93-104), ou la large victoire de Karl-Anthony Towns et de ses Wolves face aux Clippers (107-91).

Au tankathon, les 76ers reprennent enfin possession de la 4ème place, en lieu et place du Magic, avec un bilan de 23 victoires pour 40 défaites. L’écart reste très faible avec la franchise floridienne mais les 76ers ont joué à l’heure actuelle deux matchs de moins que le Magic. L’écart avec les Pelicans, détenteurs de la 6ème place se réduit lui à un match. Les Knicks (7èmes) et les Timberwolves (8èmes) évoluent respectivement à 2 matchs et à 3 matchs des 76ers. Tout laisse désormais à penser que les 76ers auront la possibilité, dès demain face aux Blazers, de voir plus haut au tankathon pour ensuite rejoindre les Suns à la 3ème place.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (=)

Les Kings, en déplacement du côté de San Antonio, ont enregistré une nouvelle défaite face aux hommes de Gregg Popovich (104-114), dans un match au scénario propre aux Kings. Face à une équipe des Spurs largement remaniée, les Kings prirent très rapidement l’avantage, en comptant pas moins de 22 points d’avance à la table de marque dès la fin du premier quart-temps. Malgré une certaine réaction des Spurs, les Kings parvinrent à compter 28 points d’avance dans le second quart-temps, mais en l’espace de 4 minutes, les Spurs refirent en partie leur retard pour compter 15 points d’écart avec les Kings. L’escouade menée par David Lee réussit à revenir à seulement 4 points de retard à l’aube du quatrième quart-temps. Les Kings ayant complètement perdu le fil de la rencontre, les Spurs s’adjugèrent la victoire en fin de match. En l’absence du duo Kawhi Leonard / LaMarcus Aldridge, le collectif des Spurs a pesé avec 5 joueurs à plus de 10 points inscrits, Manu Ginobili finit meilleur marqueur de la franchise texane avec 19 points, accompagné par les 18 points et 10 rebonds de David Lee. Côté Kings, Tyreke Evans s’en sort avec 26 points en 28 minutes tandis que Skal Labissière s’en sort lui avec 15 points en 14 minutes et en sortie de banc, mais ce fut trop insuffisant pour contrecarrer l’avancée des Spurs.

Sur le plan du tankathon, la montée au classement se poursuit pour les Kings, forts de 6 défaites consécutives. La franchise californienne garde la 7ème place, au seul fait de la défaite des Pelicans. Avec un bilan de 25 victoires pour 39 défaites, les Kings évoluent désormais à seulement 1,5 match des 76ers. Le pick swap est donc de plus en plus envisageable, la position actuelle des Kings au tankathon permet même aux 76ers de disposer de 49,04% de chances d’obtenir un choix du top 3 de draft. Autant dire que les 76ers ont de quoi remercier Vlade Divac et Vivek Ranadive pour le trade de DeMarcus Cousins.

Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Ni les Lakers, ni les Suns n’avaient une rencontre de prévue cette nuit-là. La franchise aux 16 titres n’a donc pu voir sa position s’améliorer par rapport à celle des Suns. Avec un bilan de 19 victoires pour 45 défaites, les Lakers évoluent toujours à deux matchs des Suns et les 19,9% de chances de sélectionner Markelle Fultz ne semble pouvoir échapper aux angelinos.

Les choix du second tour (+)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 38 (New York Knicks), 40 (Dallas Mavericks), 45 (Miami Heat) et 49 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 9 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top