Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 6 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 6 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (=)

Les 76ers accueillaient les Bucks, luttant actuellement avec le Heat pour le dernier accessit aux matchs de post season à l’Est. Malgré l’utilisation de la « hardship exception » et l’intégration de Shawn Long au roster, suite aux blessures de Joel Embiid et de Jahlil Okafor, les 76ers ont été défaits par les Bucks (98-112). L’escouade de Giannis Antetokounmpo a mené à la table de marque durant l’intégralité de la rencontre et disposait déjà de 17 points d’avance à la mi-temps. L’écart s’aggravait dans le 3ème quart-temps avec des Bucks possédant jusqu’à 27 points d’avance, avant que le dernier quart-temps voit les 76ers revenir à 14 points de leurs adversaires. Les hommes de Brett Brown s’inclinent donc logiquement avec un effectif largement diminué à cause des blessures. Ces-derniers enregistrent ainsi une cinquième défaite sur les 6 derniers matchs.

Statistiquement, Giannis Antetokounmpo et Tony Snell ont été les Bucks les plus en vue lors de la rencontre, avec 24 points, 8 rebonds et 5 passes pour le Grec et 21 points et 7 rebonds pour l’ancien Bull. Ces-derniers ont pu aussi profiter de l’apport de leurs coéquipiers, dont 4 d’entre-eux ont fini la rencontre avec au moins 10 points inscrits. Du côté des 76ers, Dario Saric se retrouve une nouvelle fois avec une performance proche du triple-double, le croate compilant 14 points, 8 rebonds et 6 passes. C’est cependant Justin Anderson qui finit meilleur marqueur pour Philly, lui qui égalise son record en carrière avec 19 points inscrits. À noter la belle performance de Shawn Long pour son premier match en NBA, avec 13 points et 7 rebonds.

Dans le même temps, le Magic s’est incliné face aux Knicks (105-113), en ayant une nouvelle fois mené pendant une grande partie de la rencontre. Les hommes de Frank Vogel avaient l’avantage à la table de marque pendant les 3 premiers quart-temps, menant de 7 points en début de quatrième quart, avant qu’en l’espace de 6 minutes, le momentum du match ne bascule complètement en faveur des Knicks, qui passèrent ainsi à +12 au tableau d’affichage. Les Knicks gardaient ensuite une certaine avance pour s’adjuger la victoire finale, et ce, en l’absence de Carmelo Anthony. Ainsi, le collectif new-yorkais s’est mis en route, avec 7 joueurs à au moins 10 points. Côté Orlando, Elfrid Payton enregistre son 4ème triple-double en carrière (16-11-10), tandis qu’Evan Fournier finit meilleur marqueur de la rencontre avec 25 points inscrits.

De leur côté, les Pelicans ont été défaits par le Jazz (83-88). Le score témoigne d’un match très pauvre offensivement, où le Jazz a mené durant l’intégralité de la rencontre. L’avantage à la table de marque pour le Jazz était même de 18 points dès le début du second quart-temps, mais la troupe d’Anthony Davis parvenait à revenir au score pour ne jamais compter plus de 12 points de retard jusqu’à la fin du match. Les Pelicans étaient même proches de passer devant le Jazz au tableau d’affichage en milieu de quatrième quart mais l’escouade menée par Rudy Gobert s’en sort finalement avec la victoire. Anthony Davis, 20 points, 12 rebonds, et DeMarcus Cousins, 15 points, 8 rebonds, ont été bien accompagnés au scoring par Jordan Crawford, auteur de 19 points pour son premier match avec les Pels. Gordon Hayward finit lui meilleur scoreur du match avec 23 points, accompagné par Rudy Gobert, auteur de 15 points et 15 rebonds.

Les Timberwolves étaient eux opposés aux Trail Blazers, mais la rencontre a été reportée pour cause de parquet glissant.

Sur le plan du tankathon, la situation n’évolue que très peu pour les 76ers. Avec un bilan de 23 victoires pour 40 défaites, la franchise pennsylvanienne garde la possession de la 5ème place et évolue toujours à un demi match d’Orlando, 4ème, et à 1,5 match de la Nouvelle-Orleans, 6ème. Avec le même nombre de matchs joués que les Suns, les 76ers évoluent maintenant à deux matchs de la 3ème place, détenue par la franchise de l’Arizona. Le Magic constitue cependant le problème principal pour les 76ers, Orlando n’a de cesse de perdre des rencontres où la victoire ne semble pouvoir lui échapper. L’écart au tankathon est pourtant très faible et un abandon d’Orlando de la 4ème place au profit de Philadelphie ne saurait tarder.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (+)

Les Kings, opposés aux Nuggets, rentrent à Sacramento avec une nouvelle défaite à la clé (96-108). Menés au tableau d’affichage pendant l’intégralité de la rencontre, les Kings ont même vu leurs adversaires disposer d’un avantage de +21 en début de quatrième quart. Difficile donc pour les hommes de Dave Joerger de revenir au score dans ces conditions, les Nuggets repartaient donc logiquement avec la victoire. Sans Nikola Jokic, les Nuggets ont pu s’appuyer sur Wilson Chandler, qui a amélioré son record de points en carrière avec 36 points inscrits, associés à 12 rebonds. Du côté des Kings, la marque est mieux répartie avec 7 joueurs ayant inscrit au moins 10 points mais ce fut insuffisant pour contrecarrer les ambitions des Nuggets. Les Kings enregistrent ainsi une 5ème défaite consécutive. Actuellement, seuls les Lakers restent sur une pire série de défaites, avec 7 revers au compteur.

Au tankathon, les Kings continuent de grimper au classement, ils occupent désormais la 7ème place avec un bilan de 25 victoires pour 38 défaites. La franchise californienne se rapproche progressivement des 76ers, les Kings évoluant désormais à 2 matchs de Philadelphie. Au vue de la dynamique actuelle des Kings, il ne serait pas étonnant de voir les Kings atteindre rapidement les hautes places du tankathon, ce qui profiterait bien évidemment aux 76ers.

Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Pas de match prévu pour les Lakers, qui auront rendez-vous ce soir du côté de Dallas pour y affronter les Mavericks. En évoluant à deux matchs des Suns, les Lakers peuvent être sereins tant ils sont enclins à garder leur deuxième place au tankathon et leurs 199 combinaisons de balles de loterie associées. L’opération tanking déclenchée depuis l’arrivée de Magic Johnson en tant que directeur des opérations basket de la franchise aux 16 titres, semble déjà être une réussite avec l’emprise qu’on les Lakers sur cette 2ème place, les Nets étant intouchables tout en haut du tankathon.

Les choix du second tour (-)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 39 (New York Knicks), 40 (Dallas Mavericks), 45 (Miami Heat) et 49 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 7 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top