Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 4 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 4 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (+)

Hier, on regrettait l’impact sur l’avenir de la franchise d’une victoire acquise inextremis face à des concurrents directs pour le stock de balles numérotées advenue le surlendemain d’une défaite si large qu’elle n’avait pu apporter son écot au développement des jeunes joueurs qui composent l’effectif.

Aujourd’hui, on regrette l’absence d’impact qu’ont pu avoir les 76ers sur le cours d’une rencontre qu’ils ont perdu de 30 points. Lors de leurs trois dernières sorties, les hommes de Brett Brown affichent un net rating de – 54 tout en étant parvenus à altérer leurs chances lors de la prochaine loterie.

Face aux Pistons, le coach dut composer avec le seul Richaun Holmes au poste de pivot. Au forfait pour la suite de la saison de Joel Embiid venait s’ajouter celui de Jahlil Okafor qui, un an après son opération pour une déchirure du ménisque, se plaint toujours régulièrement des douleurs au genou.

Avec un seul pivot, neuf joueurs en capacité de tenir leur place, qui plus est lors de la seconde soirée d’un back-to-back, les ouailles de Brett Brown n’ont jamais existé, perdant chacune des périodes par au moins 6 points. Incapables de rivaliser sur le plan collectif, les 76ers nous auront gratifié de quelques prestations individuelles de choix. Dario Saric, plus que jamais utilisé dans un rôle de point forward, livre une feuille de statistiques qui comptera dans sa candidature au titre de ROY : 19 points, 6 rebonds, 8 passes. Nik Stauskas signe avec 24 points son record en carrière au scoring.

Plus important, avec cette défaite, les Philadelphia 76ers affichent le même bilan que le Magic d’Orlando (23-39) et émargent à la quatrième place du tankathon. Rappelons que si une telle situation venait à se produire en fin de saison, les balles de loterie dévolues au quatrième et cinquième plus mauvais bilans seraient mutualisées et les deux franchises seraient départagées par un pile ou face. Le vainqueur se ferait attribuer le 4ème rang à la loterie et une combinaison de plus que le perdant. Les choix du second tour seraient établis dans l’ordre inverse.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (-)

Exemptés cette nuit, les Sacramento Kings ont vu leur position au tankathon se déprécier sur le fondement de la défaite des Minnesota Timberwolves sur le parquet des San Antonio Spurs. Au lendemain d’une victoire acquise en prolongation face aux Pelicans, les Texans sont parvenus à trouver l’énergie nécessaire pour prendre le dessus sur les jeunes loups de Tom Thibodeau en extra-time. Au prétexte qu’il peut subtiliser la première place de la Ligue aux Golden State Warriors, Gregg Popovich se refuse à contribuer à la maximisation du stock de balles de loterie de Brett Brown. Une singulière conception de l’amitié et du respect entre confrères.

Avec un bilan de 25-37, les hommes de Dave Joerger reprennent la neuvième place ex-aequo avec les Dallas Mavericks. A la veille de la réception du Jazz, les Kings évoluent à équidistance des Nuggets (8èmes à l’Ouest) et des Philadelphia 76ers (co-détenteurs du quatrième plus mauvais bilan de la Ligue).

Depuis le départ de DeMarcus Cousins, sans lequel les Kings affichent un net rating indigent, la chute de la franchise californienne au classement est inéluctable. Pour autant son amplitude reste déterminée par la capacité/volonté des équipes qui les précèdent/devancent à remporter des matchs de basketball. A ce jour, avec trois revers lors de leurs trois dernières sorties, les Kings sont devancés par les seuls Lakers au rang des équipes qui affichent la pire série de défaite.

Les affiches proposées lors des cinq prochains matchs pourraient définitivement enterrer les ambitions de playoffs des Kings : réception du Jazz cette nuit, déplacement en back-to-back chez les Nuggets lundi, déplacement à San Antonio mercredi, réception des Wizards le surlendemain et réception en back-to-back des Denver Nuggets, samedi 11 mars.

Le choix des Los Angeles Lakers (=)

Pas de match cette nuit pour les Lakers, pas de défaite.

Les choix du second tour (-)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia 76ers disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 38 (New York Knicks), 39 (Dallas Mavericks), 45 (Miami Heat) et 49 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 5 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top