Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 3 mars

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 3 mars

Le choix des Philadelphia 76ers (-)

Après s’être lamentablement fait étriller par le Heat l’avant veille, les Philadelphia 76ers ont renoué avec le succès en s’imposant face aux New York Knicks (105-102) sur un panier décisif de leur nouvelle recrue Justin Anderson.

Il est des victoires qui pèsent davantage que d’autres sur les destinées d’une équipe, d’un collectif, d’une franchise. En cette fin de saison où les deux pierres angulaires du projet pennsylvanien sont forfaits, les enjeux sont simples : poursuivre le développement des jeunes talents destinés à accompagner Ben Simmons et Joel Embiid dans leur quête de bagues et accroître les chances de l’organisation de jouir d’un nouveau pick susceptible de se muer en la superstar tant recherchée.

A cet égard, les deux précédentes rencontres sont un double échec retentissant. Incapables de se montrer compétitifs face au Heat, les jeunes Sixers ont disputé en Floride un match pour rien. Face aux Knicks, ils ont remporté une victoire face à un concurrent direct qui altère leur position au tankathon ainsi que celle des Sacramento Kings.

Dans une réalité alternative où Justin Anderson n’aurait pas rentré pas sa tentative à 24,3 secondes du terme de la rencontre face aux Knicks, le stock de balles numérotées des 76ers serait, en ce 4 mars, bien plus rondelet. Dans un tel scénario, les 76ers émargeraient à la quatrième place du tankathon, les Knicks à la 11ème et les Sacramento Kings partageraient le septième plus mauvais bilan avec les Mavericks et les Timberwolves.

 12345678
Sixers 5èmes, Kings 8èmes ex-aequo10.7%11.53%12.48%26.15%32.4%6.5%~ 0
Sixers 4èmes, Kings 7èmes ex-aequo16.2%16.42%16.41%9.85%29.66%10.82%~ 0
Différence+5.2%+4.89%+3.93%+9.85%+3.51%-21.58%-6.5%

Si Justin Anderson n’avait pas rentré ce shoot, les 76ers auraient ce matin 23,87% de chances de plus d’obtenir un des quatre premiers choix de la prochaine draft.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (=)

Exemptés cette nuit, les Sacramento Kings ont conservé leur position de 8ème ex-aequo avec deux autres franchises. Les Dallas Mavericks d’un Nerlens Noel à 15 points, 17 rebonds, 2 passes, 1 interception et 2 contres, sortis victorieux de leur opposition face aux Memphis Grizzlies prennent la place jusqu’alors détenue par les New York Knicks qui profitent de leur revers en Pennsylvanie pour s’établir à une plus appréciable 7ème position qui leur conférerait quelques 15% de chances de disposer d’un des trois premiers choix au soir du 16 mai.

Sans les pertes de balle de Jrue Holiday lors de la dernière minute de jeu, les Pelicans se seraient probablement imposés face aux Spurs. Double peine pour les coéquipiers de DeMarcus Cousins, les Texans qui semblaient éprouvés physiquement lors du dernier quart rendent visite aux Minnesota Timberwolves cette nuit. Triple peine potentielle, les Portland Traiblazers reçoivent la plus mauvaise équipe de la Ligue.

 

Le choix des Los Angeles Lakers (+)

Nous y sommes. Après 62 matchs, les hommes de Luke Walton occupent le second plus mauvais bilan de la Ligue. Parfaitement emmenés par un Brandon Ingram à 0 points, 4 rebonds, 2 passes, 5 fautes et un différentiel de – 22, les Lakers se sont lourdement inclinés face aux Celtics pendant que les Phoenix Suns disposaient du Thunder.

 123 45678
Les Lakers conservent leur choixLes Sixers obtiennent le choix
219,9%18,81%17,12%31,85%12,32%
315,6%15,74%15,58%22,56%26,48%4,04%
411,9%12,6%13,29%9,85%35,05%16,05%0,12%
58,8%9,7%10,7%26,1%36%0,84%0,04%

A 20 matchs du terme de la saison, les Lakers ont définitivement décidé de tanker pour obtenir un peu plus d’une chance sur deux de donner leur choix de draft en 2018 plutôt qu’en 2017 aux Philadelphia 76ers. Espérons que Luke Walton ne soit pas trop convaincu de l’influence des dieux du basket sur les destinées des franchises NBA.

A lire :

Les choix du second tour (+)

N’en déplaise à Bryan Colangelo, les Philadelphia 76ers disposeront de quatre choix dans le second tour. Outre les velléités du décisionnaire de faire apparaître l’acquisition d’une sélection dans le premier tour dans le cadre de l’échange de Nerlens Noel, la situation n’est pas des plus lisibles.

En effet, en vertu du trade conclu avec le Jazz, Bryan Colangelo disposera du choix le plus favorable et du moins favorable parmi les quatre sélections (New York Knicks, Utah Jazz, Detroit Pistons et Golden State Warriors) dévolues à la franchise de Salt Lake City. En vertu du trade conclu avec les Hawks, le stratège jouira de la sélection du Heat sur les positions 41 à 60 et de la possibilité d’échanger le choix des Hawks contre le moins favorable des choix légués par le Jazz.

Concrètement, si la saison prenait un terme ce soir, les 76ers disposeraient des choix 37 (Dallas Mavericks), 39 (New York Knicks), 44 (Miami Heat) et 49 (Atlanta Hawks).

La situation du tankathon au 4 mars

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top