Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 25 février

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

TANKATHON 2017 : L’ÉVOLUTION AU QUOTIDIEN DES POSITIONS DES 76ERS, KINGS ET LAKERS. 

Bilan de la nuit du 25 février

Le choix des Philadelphia 76ers (+)

En back to back, les 76ers se déplaçaient du côté du Madison Square Garden pour y affronter les Knicks, évoluant à seulement un demi-match au classement. Le match s’est une nouvelle fois joué dans les toutes dernières secondes mais cette fois-ci ce sont les Knicks qui se sont imposés (110-109). Avec le même cinq de départ que lors du match précédent face aux Wizards, les 76ers ont longtemps été devancés au tableau d’affichage, les hommes de Jeff Hornacek menant même de 17 points en fin de troisième quart-temps. Mais lors du quatrième quart-temps, l’avance des Knicks va fondre progressivement et les 76ers passeront même devant à la table de marque grâce à un jump shot de Jahlil Okafor. Cependant, Carmelo Anthony évitait une nouvelle désillusion aux Knicks en inscrivant le tir de la gagne dans l’ultime seconde du match.

En l’absence de Kristaps Porzingis, l’ailier new-yorkais a été le principal pourvoyeur offensif du côté des Knicks, avec 37 points inscrits. En face, les 76ers ont pu s’appuyer sur les performances du frontcourt, notamment celle de Jahlil Okafor. En effet, le pivot sophomore a largement été en vue durant ce match, avec 28 points et 10 rebonds. Brett Brown a aussi pu admirer les apports conjugués de Dario Saric et de Robert Covington. Le croate comptabilise 19 points, 15 rebonds et 5 passes (il est le premier rookie depuis Blake Griffin à avoir enregistré de telles statistiques), tandis que son coéquipier du frontcourt comptabilisait 20 points et 10 rebonds.

Dans le même temps, en Floride, le Magic est parvenu à l’emporter (105-86) face aux Hawks, en prenant le match à leur compte à partir de la deuxième mi-temps. Le Magic a pu largement compter sur le duo Terrence Ross / Aaron Gordon pour dynamiter la défense des Hawks. L’ancien Raptor fut l’auteur de 24 points tandis que Gordon a inscrit 18 points. Les deux dunkeurs ont aussi pu profiter des 16 points et 14 rebonds de Nikola Vucevic.

À Dallas, les Mavericks ont vaincu les Pelicans (96-83), dans un match pauvre offensivement. Après un premier quart-temps à l’avantage des Pelicans, le match s’est rééquilibré avant de voir les Mavericks prendre les devant dans le 4ème quart-temps, profitant de la maladresse des hommes d’Alvin Gentry. Anthony Davis, auteur d’une belle performance avec 39 points et 14 rebonds, n’a pas vraiment été aidé par ses coéquipiers, DeMarcus Cousins étant limité à 12 points et 15 rebonds et Jrue Holiday à 18 points. Les Mavericks ont de leur côté pu compter sur l’apport offensif de Dirk Nowitski (18 points, 9 rebonds) et d’Harrison Barnes (19 points), tout en observant les débuts réussis de Nerlens Noel, l’ancien 76er finissant la rencontre avec 9 points et 10 rebonds. Les Pelicans enchaînent ainsi une deuxième défaite consécutive depuis l’arrivée de DeMarcus Cousins à la Nouvelle-Orleans.

Enfin, les Timberwolves se sont inclinés face aux Rockets (130-142), dans un match au rythme très effréné. Les Timberwolves ont cependant été menés au tableau d’affichage du début jusqu’à la fin mais ont eu tout de même le mérite de revenir deux fois au score avant que les Rockets n’infligent de longues séries auxquelles les Wolves n’ont pu vraiment répondre. Malgré tout, Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns ont une nouvelle fois été très influents, Wiggins inscrivant 30 points et Towns 37 points, associés à 22 rebonds (record en carrière pour le sophomore). Mais ce fut insuffisant pour contenir l’armada offensive des Rockets qui comptèrent 8 joueurs à au moins 11 points. Les Rockets ont d’ailleurs enregistré leur meilleur performance au scoring dans un match cette saison, avec 142 points inscrits.

Sur le plan du tankathon, la situation tourne à l’avantage des 76ers qui récupèrent leur 5ème place avec un bilan de 22 victoires pour 36 défaites en lieu et place des Mavericks qui eux prennent la 8ème place avec un bilan de 23 victoires pour 35 défaites. Les Pelicans et les Wolves se partagent la 6ème place, avec un bilan de 23 victoires pour 36 défaites. Le Magic garde la 4ème place mais n’évolue maintenant plus qu’à un match des 76ers. La situation est donc très changeante mais cette nuit a permis aux 76ers de se rapprocher un peu du podium du tankathon.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (+)

Les Kings recevaient eux les Hornets, pour leur second match post trade deadline. Les hommes de Dave Joerger se sont largement inclinés (85-99), en étant dominés pendant la quasi-intégralité de la rencontre. L’écart s’est fait en début de seconde mi-temps, où les Hornets sont passés à +23 au tableau d’affichage, avant de garder un avantage assez conséquent sur les Kings. Frank Kaminsky a été l’homme du match côté Hornets avec 23 points et 13 rebonds tandis que Kemba Walker était peu en vue avec seulement 12 points inscrits. Du côté des Kings aucun joueur n’a inscrit plus de 20 points, Ben McLemore finissant meilleur scoreur des Kings avec 18 points. Sacramento se cherchant un peu depuis le départ de DeMarcus Cousins, les Kings ont été incapables de contester la domination des Hornets.

Au niveau du tankathon, les Kings passent 11èmes avec un bilan de 25 victoires pour 34 défaites. Ils évoluent désormais à 1,5 match des Nuggets qui détiennent toujours la 8ème place à l’Ouest. Les Kings ont actuellement seulement 2,9% de chances d’avoir un choix dans le top 3 de draft, mais l’on peut toujours espérer une série de défaites des Kings pour les voir monter au classement du tankathon et ainsi avoir plus de chances de profiter du pick swap du côté des 76ers.

Le choix des Los Angeles Lakers (=) 

Aucune rencontre n’était prévue du côté des Lakers qui affronteront les Spurs ce soir. Les Suns ne jouant pas non plus, la situation reste la même dans le podium du tankathon, les Suns évoluent toujours à un demi-match des Lakers. Les hommes de Luke Walton évoluent maintenant à 2,5 matchs de la 4ème place détenue par Orlando. Tout espoir de voir les Lakers sortir du top 3 reste donc possible du côté des 76ers, même si le mode tanking que semble avoir enclencher Magic Johnson depuis son arrivée peut inquiéter.

La situation du tankathon au 26 février

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top