CR/Résultats

[Résumé] – Philadelphia 76ers @ New York Knicks (109-110)

Image

Le début de match est en faveur des 76ers, aux 2 paniers inscrits par Hernangomez sous le cercle, Okafor répond avec 6 points qui permettent aux 76ers d’être à 10-6. Anthony bénéficie d’un bon écran d’Hernangomez pour marquer à mi-distance et ainsi marquer son deuxième panier consécutif. L’ancien joueur de Denver va continuer et ainsi assurer la marque des Knicks en marquant 10 points consécutifs dans ce premier quart-temps, et les Knicks parviennent à rester au contact, avec un enchainement notable de tirs élégants à mi-distance, d’autre part Hernangomez contre de manière notable Saric. Pour les 76ers, Okafor et Saric marquent tous les deux 3 points durant cette séquence. Rose vient marquer un bon lay-up après un bon écran d’O’Quinn pour mettre fin à la série de points marqués par Anthony, mais ce dernier parvient à aller marquer un bon lay-up après une passe de O’Quinn. Cette fin de quart-temps voit les Knicks passer devant et prendre le contrôle, Anthony se signale 5 points en fin de période, ce qui le permet d’arriver à 17 points à la fin du premier quart-temps, tandis que côté 76ers Okafor est à 11 points et 6 rebonds et Saric émarge à 8 points.

Thomas et O’Quinn vont au charbon en ce début de quart-temps avec de bonnes présences dans la raquette des deux côtés en parquet en n’hésitant pas à aller lutter. Après une passe de O’Quinn vers Holiday, l’avance des Knicks atteint 9 points. Celle-ci se stabilise pendant quelques temps avant qu’un bon passage de Kuzminskas ne permette aux Knicks de prendre leurs aises avec notamment un bon lay-up, un lancer franc inscrit et un bonne passe en direction d’Hernangomez qui marque ainsi un bon alley-oop. Saric se signale avec un gros rebond offensif avant de remonter marquer, peu après il marque un bon book. Lee répond avec 5 points consécutifs, dont un tir à 3 points après que Anthony a bien travaillé au poste bas. Après un grand nombre de maladresses de part et d’autre, Covington marque à 3 points, et Thomas répond de la même façon. Cette fin de quart-temps est marquée par des paniers de part et d’autre, et un écart qui oscille autour de 10 points.

Les Knicks débutent mieux le quart-temps avec notamment une bonne présence d’Hernangomez des deux côtés du parquet, et après un panier à 3 points d’Anthony l’avance des Knicks atteint 15 points. Peu après, Holmes enchaine 5 points de suite pour remettre les 76ers dans le droit chemin. Les deux équipes parviennent à se rendre coup pour coup et l’écart se maintient autour de 15 points jusqu’à la fin du quart-temps. Un panier de Stauskas à 3 points ainsi qu’une bonne pénétration de Rodriguez permettent aux 76ers de revenir à 11 points à la fin du troisième quart-temps.

Après 2 lancers de Stauskas, Holiday enchaine 5 points pour redonner de l’air aux Knicks en ce début de dernier acte. Dans la foulée, Saric parvient à décaler Stauskas qui marque à 3 points dans le coin. Thomas tente de répondre de la même façon, mais il manque, cela dit Hernangomez a été présent au rebond offensif pour remonter marquer une claquette. Pendant quelques séquences, les deux équipes parviennent à se rendre coup pour coup, et l’écart se maintient autour de la dizaine de points alors qu’on arrive au milieu du dernier quart-temps. Thomas se signale avec un bon lay-up marqué en attaquant le cercle face à Okafor, et il marque avec la faute de ce dernier. Par la suite, Covington marque après un beau spin move face à O’Quinn. Puis Covington intercepte, il manque à 3 points mais Okafor prend le rebond offensif et remonte marquer. Puis la défense des 76ers se resserre, l’équipe accumule les lancers et alors qu’on rentre dans les deux dernières minutes de jeu, le retard des 76ers est désormais de 3 points. Suite à 1 lancer de O’Quinn, McConnell marque à nouveau, cette fois à 3 points suite à une passe de Saric et les 76ers sont à moins 1. Anthony répond avec un bon tir à mi-distance face à Saric. Okafor travaille face à O’Quinn et marque sous le cercle, dans la foulée Covington intercepte une passe d’Anthony et après un échec d’Henderson, Saric prend le rebond offensif, se fait contrer par O’Quinn et McConnell prend le ballon, trouve Okafor qui marque sous le cercle, et les 76ers passent devant pour la première fois depuis le 1er quart-temps alors qu’il ne reste que 9 secondes à jouer. Rose trouve Anthony qui travaille face à Covington et marque à mi-distance, il reste 0,3 secondes les 76ers ne parviennent pas à répondre et c’est une nouvelle défaite au Madison Square Garden.

:arrow: Chez les Knicks, Kuzminskas a eu de bons passages, notamment au début du deuxième quart-temps avec de bonnes passes. Lee a enchainé 5 points de suite dans le deuxième quart-temps et a eu de bons passages en défense mais il n’a pas vraiment pesé sur l’issue de la rencontre. Rose a été dynamique, notamment lors du dernier quart-temps ou il est parvenu à davantage percuter et aller conclure pour apporter des précieux points dans le troisième quart-temps notamment avec 10 points inscrits sur cette séquence pour le MVP 2011, cela dit son manque de création pour l’équipe a été notable lors de la majeure partie de la rencontre.Thomas et Hernangomez ont bien lutté sous le cercle, le premier est parvenu à peser correctement des deux côtés du parquet, cela dit la perte de balle en fin de match aurait pu couter cher, le second a été bien disponible pour les écrans ainsi que conclure sous le cercle, la défense n’a pas été exceptionnelle pour lui. Holiday a été intéressant des deux côtés du parquet avec une présence athlétique en défense, et en attaque il est parvenu à aller conclure en prenant ce que les coéquipiers lui donnaient, d’autre part sa capacité à couper les lignes a été notable des deux côtés du parquet. Anthony a été dynamique avec une adresse impressionnante en attaque, notamment en début de rencontre et plusieurs beaux tirs à mi-distance, il est arrivé à 17 points à la fin du premier quart-temps. Par la suite il a un peu moins pesé offensivement avant de surgir à nouveau en fin de rencontre.

:arrow: Du côté des 76ers, Luwawu-Cabarrot n’a pas réellement contribué, il a eu du mal des deux côtés du parquet. Rodriguez a souffert des deux côtés du parquet. Henderson et Stauskas ont eu des hauts et des bas, le premier est parvenu à avoir un impact correct en défense et offensivement son adresse a été fluctuante, le second a eu du mal en défense, mais est parvenu à apporter une contribution décente en attaque pour équilibrer cela. Holmes a été dynamique des deux côtés du parquet, mais il n’est pas parvenu à suffisamment peser pour faire basculer la tendance aux rebonds. McConnell a principalement été dans la distribution, sauf en fin de match ou il est parvenu à enchainer 5 points de suite. Défensivement il a été d’un bon niveau avec une intensité appréciable. Okafor a été solide en attaque, en fin de rencontre il est parvenu à enchainer plusieurs paniers, plus largement une implication ainsi qu’un dynamisme étaient bel et bien présents chez lui sur cette rencontre, il a lancé le retour de l’équipe en fin de match. Saric a été dynamique des deux côtés du parquet et a joué avec une belle intensité, il n’a pas hésité à aller lutter aux rebonds, en attaque. D’autre part son jeu de passes a été notable, il est parvenu à trouver ses coéquipiers dans de bonnes conditions. A noter que cela fait 4 double-doubles de suite pour Saric, le dernier 76er à avoir fait cela était Samuel Dalembert en 2010. Covington a été solide des deux côtés du parquet et a joué yeux dans les yeux avec Anthony par séquences, il a bien pesé des deux côtés du parquet et sa contribution a été conséquente sur cette rencontre. Sa défense sur l’homme a été honnête, bien que surpassée par des coups de chaleurs notables d’Anthony, mais il a bien contribué en aide.

Image

BOX SCORE

Image
Image

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top