Jeu de la trade deadline 2017

Le jeu de la trade deadline : les Sixers envoient Jahlil Okafor à Washington

Un trade de Jahlil Okafor semble inévitable avant la deadline, comme en atteste son absence du groupe récemment et sa place dans la rotation des Sixers. Alors que les trades de big men s’enchaînent dans la Ligue, reste à trouver un point de chute pour l’ancien numéro 3 de Draft.

LE DEAL :

Les Sixers reçoivent : Trey Burke, Andrew Nicholson, le 1er choix de Draft 2017 des Washington Wizards
Les Wizards reçoivent : Jahlil Okafor

 

Pourquoi ce deal pour les Washington Wizards ?

Après un début de saison difficile, les Wizards sont désormais 3è à l’Est. L’objectif à l’approche de la deadline est clair, améliorer l’équipe (le banc est le point faible) pour jouer à plein son rôle d’outsider lors des playoffs à l’Est. Ian Mahinmi, qui vient certes de signer un gros contrat cet été sur le poste 5 (64 millions de dollars sur 4 ans) effectue un retour poussif après plusieurs mois d’absence et peine à se faire une place dans la rotation. Face à cette incertitude, les Wizards pourraient voir Jahlil Okafor comme un sixième homme capable d’apporter du scoring en sortie de banc et un profil différent de ceux de Gortat ou Mahinmi, plus défensif.
L’intérêt serait double pour les Wizards puisqu’en récupérant Okafor, ils pourront lui donner une chance de s’imposer comme le futur 5 de l’équipe vu l’âge de ses deux concurrents (32 ans pour Gortat, 30 pour Mahinmi), alors que le polonais assurera le rôle de starter à court terme. Avec un trio de jeunes joueurs composé de Wall, Beal et Porter, ils pourraient voir en Okafor le complément à l’intérieur pour assurer la compétitivité de l’équipe sur les années à venir.
Seulement dans sa saison sophomore, le contrat de Okafor arriverait à expiration approximativement en même temps que ceux de Gortat et Mahinmi, ne posant ainsi pas de soucis de prolongation et offrirait au coaching staff et au bureau exécutif de DC la possibilité d’étudier la progression de Jahlil au sein du groupe sur plusieurs saisons avant de devoir faire un choix.

En contrepartie, les Wizards seraient prêts à céder leur choix du premier tour de la prochaine draft pour améliorer l’équipe à court terme, jugeant le potentiel de Jahlil Okafor plus intéressant qu’un choix de draft qui devrait se situer au-delà de la 20ème place.

Ils se débarrasseraient également du salaire d’Andrew Nicholson (4 ans à 26M) qui ne fait pas partie de la rotation alors qu’ils ont déjà les contrats sur plusieurs années du français Ian Mahinmi et de Jason Smith, sans compter les starters Marcin Gortat et Markieff Morris. Trey Burke, peut utilisé (12.6 min par match), effectue lui aussi le chemin vers Philadelphie.

 

Pourquoi ce deal pour les Philadelphia 76ers ?

Troisième dans la rotation des big men à Philly, avec un Richaun Holmes méritant plus d’opportunités derrière lui, l’avenir à Philadelphie est bouché pour Jahlil Okafor, où la plupart des fans de l’équipe ont également perdu espoir pour un joueur qui était déclaré comme un des top prospects il y a encore un an.

Un changement d’atmosphère semble inévitable pour sa carrière aussi bien pour lui que pour l’équipe, et le retour de Joel Embiid sur les parquets à ce niveau n’a fait que renforcer le besoin de s’en séparer.

Récupérer un choix du premier tour est l’objectif vu la cote sur le déclin du joueur et le surnombre de joueurs au poste 5 au sein de l’équipe. Les Wizards sont une des rares équipes qui seraient capables de céder un choix du premier tour 2017 pour améliorer l’effectif dans l’immédiat en vue de la fin de saison.

Andrew Nicholson est lui récupéré pour délester Washington d’un contrat encombrant et permettre à Philadelphie de s’approcher du salary floor uniquement.

Quant à Trey Burke, qui à l’image d’un Jahlil Okafor peine à assumer son statut de lottery pick, viendrait obtenir du temps de jeu et un rôle qui lui correspondrait mieux que lors de ses premières années dans la Ligue : avec le retour de Ben Simmons, il occuperait le rôle de meneur scoreur pour laisser l’organisation du jeu au n°1 de la draft 2016 et se contentera des espaces créés pour prendre ses shoots et jouer sans ballon. Il occupera le rôle qui était prévu pour Jerryd Bayless, avant qu’une blessure ne le prive de la quasi totalité de cette saison. Son contrat expirant à la fin de saison, les Sixers ne s’engagent en rien sur son avenir.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top