Jeu de la trade deadline 2017

Le jeu de la trade deadline : Mario Hezonja aux 76ers

En parallèle des nombreuses rumeurs de trade entourant Jahlil Okafor, joueur le plus susceptible d’être transféré parmi le roster des 76ers, Bryan Colangelo pourrait profiter de la situation actuelle d’Orlando et de celle de Mario Hezonja, pour pouvoir attirer le 5ème choix de la draft 2015 en Pennsylvanie. Voilà comme il doit s’y prendre.

  • Orlando Magic reçoit : Nik Stauskas + le droit d’échanger leur choix du premier tour 2018 contre celui des Philadelphia 76ers
  • Philadelphia 76ers reçoivent : Mario Hezonja

 

Pourquoi le Magic accepterait-il cet échange ?

Errant dans le fond du classement à l’Est avec un bilan à peine plus mauvais que celui des 76ers, le Magic confirme la voie dans laquelle il s’inscrit depuis maintenant plusieurs années, celle d’une franchise dont les différentes expérimentations ne mènent à rien. L’association de Nikola Vucevic, Bismack Biyombo et Serge Ibaka destinée à conduire le Magic en playoffs fut un fiasco et une reconstruction en profondeur est de nouveau nécessaire du côté de la Floride.

Nik Stauskas n’est pas ce que l’on peut considérer comme un joueur à grand potentiel, il reste un joueur limité (n’est-ce pas Vivek ?). Ses deux premières saisons à Sacramento et à Philadelphie, où le canadien a eu notamment beaucoup de mal à bien choisir ses shoots, sont là pour en témoigner. Mais une réelle amélioration a pu être observée cette saison, Stauskas étant beaucoup plus précis et apportant un impact notable en sortie de banc. Les bonnes performances de l’arrière lors des séries de victoires des 76ers peuvent lui donner une bonne valeur d’échange, le Magic trouvant en Stauskas une option plutôt fiable au scoring en sortie de banc.

Le Magic aura surtout la possibilité avec cet échange de disposer de droits de swap sur le choix de draft du premier tour 2018 des 76ers. Dans le processus de reconstruction que doit entreprendre Orlando, posséder des assets semble être nécessaire pour intégrer des joueurs à très haut potentiel grâce à la draft et ces droits de swap pourront potentiellement permettre au Magic d’avoir un choix plus avantageux, en plus d’un autre choix dont ils disposeront, en lien avec ceux des Raptors et des Lakers. Soit deux choix au premier tour, ce qui reste toujours intéressant.

Cette contrepartie peut cependant sembler assez faible mais elle pourrait achever de convaincre le Magic à seulement céder Mario Hezonja. Le croate, pourtant doté de qualités évidentes, joue très peu, trop peu. Après une saison rookie où il disposait de 17,9 minutes par match, il n’en joue cette saison que 11,4 par rencontre, en ayant débuté seulement deux matchs.

Largement écarté de la rotation au poste d’ailier, l’arrivée récente de Terrence Ross diminuant encore plus ses chances d’avoir plus de temps de jeu, les dirigeants du Magic ont même avancé la possibilité d’envoyer Hezonja en D-League. La perte pour Orlando serait donc moindre.

 

Pourquoi les 76ers accepteraient-ils cet échange ?

Avec cet échange, les 76ers récupéreraient, en la personne de Mario Hezonja, le 5ème choix de la draft 2015. Fort d’une saison rookie plutôt satisfaisante, avec en moyenne 6 points par rencontre en moins de 18 minutes par match, sa saison sophomore est beaucoup plus décevante, son faible temps de jeu expliquant largement cette stagnation.

Malgré cela, Hezonja reste un formidable athlète, au déplacement très fluide, avec un potentiel au shoot plus que remarquable. Pas étonnant lorsque l’on sait qu’il a été formé dans la pure tradition croate. Mario Hezonja présente le profil d’un swingman aux capacités dont les 76ers auraient bien besoin pour compléter le roster actuel. En effet, remplacer Nik Stauskas par Mario Hezonja apporterait, à moyen terme, une réelle amélioration, que ce soit au niveau du scoring, qu’au niveau de la capacité à créer des espaces.

Son association avec Dario Saric ne peut être que bénéfique pour les 76ers, les deux joueurs ayant déjà joué ensemble au sein des équipes de jeunes croates.

L’inquiétude peut porter sur le droit de swap cédé au Magic. Pour autant, cette concession pourrait ne produire que des effets mineurs, si ce n’est aucun.

En effet, avec le roster actuel, auquel l’on ajoute Mario Hezonja et les potentiels deux choix de draft dans le top 8 que les 76ers pourront obtenir lors de la cuvée 2017, il est légitime de penser que les 76ers lutteront pour les playoffs dès la saison prochaine. Ainsi, le Magic n’aurait la possibilité d’activer le swap qu’avec la perspective de récupérer un choix en dehors de la loterie.

Le swap pourrait aussi ne jamais avoir lieu. Eu égard au marasme dans lequel est embourbé la franchise, il n’est pas saugrenu d’envisager que le Magic reste derrière Philadelphie au classement encore quelques années.

Le pire scénario demeure possible. Celui où les 76ers ne parvenant pas à se qualifier pour la post-season céderaient au Magic leurs balles de loterie. Reste alors à déterminer quel scénario est le plus probable : celui où les Sixers 2017-2018 échouent à se hisser en PO et obtiennent un des trois premiers choix à la loterie ou celui de voir Mario Hezonja accomplir son plein potentiel.

Par ailleurs, s’ils n’ont pas été en situation de récupérer le choix des Lakers pour la draft 2017, les 76ers disposeront toujours en leur possession du choix du premier tour des Lakers de la draft 2018 non protégé, atténuant d’autant plus les effets d’un éventuel swap.

Ce ne sont pas les choix de draft qui manquent du côté de la Pennsylvanie, céder un droit de swap n’aura donc pas de conséquence trop importante pour les 76ers.

#FreeHezonja

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top