Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 15 février

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

Tankathon 2017 : l’évolution au quotidien des positions des 76ers, Kings et Lakers. 

Bilan de la nuit du 15 février

Le choix des Philadelphia 76ers (+)

Après avoir enregistré une troisième victoire consécutive face aux Hornets l’avant-veille qui contribue à réduire leurs chances de bénéficier d’un des trois meilleurs choix à l’issue de la loterie, les 76ers se déplaçaient chez leurs voisins de Boston, pour leur dernier match avant le All-Star break.

Toujours sans Joel Embiid, mais observant le retour de Jahlil Okafor, dont le trade n’a pas eu lieu, les 76ers se sont inclinés (108-116) face à la franchise au trèfle. Les hommes de Brett Brown ont toutefois eu le mérite de ne pas laisser les Celtics s’envoler au score durant le troisième quart-temps, passant même devant à la table de marque à 7 minutes de la fin de la rencontre.

Dario Saric, dans le sillage de ses récentes performances en sortie de banc, en est quitte pour 20 points et 11 rebonds, lui qui, sur ses 5 derniers matchs, enregistre des statistiques dignes d’un certain pivot camerounais, à base de 20,2 points, 7,4 rebonds et 2,2 passes par rencontre. Cette nouvelle performance de choix restant toute fois insuffisante face aux 33 points d’Isaiah Thomas, décisif en fin de match pour redonner le lead aux Celtics et le garder jusqu’à la fin.

Dans une soirée à 14 rencontres, les matchs à enjeux au tankathon étaient légion. Tout d’abord, Orlando a subi une sévère défaite face à San Antonio (107-79), en étant mené à la table de marque du début jusqu’à la fin. Le Magic accusant un retard de 25 points en fin de second quart-temps, il fut difficile pour les hommes de Frank Vogel d’espérer grand chose face à des Spurs qui purent s’appuyer sur les 22 points de Kawhi Leonard et les 23 points de LaMarcus Aldridge, quand du côté Magic, seul Nikola Vucevic eut un impact notable avec 16 points et 10 rebonds.

En parallèle, les Pelicans sont allés s’imposer sur le parquet des Grizzlies (95-91), en ayant vu Memphis revenir au score en fin de rencontre après avoir mené à la table de marque pendant 3 quart-temps. Une fois n’est pas coutume, les Pelicans n’ont pas pu réellement s’appuyer sur Anthony Davis, auteur de « seulement » 18 points et 7 rebonds, une performance loin de ses standards habituels. Mais les performances combinées de Salomon Hill et de Jrue Holiday (respectivement auteur de 23 et 19 points), associées aux 12 points et 10 rebonds d’Alexis Ajinça, ont suffi pour s’adjuger la victoire.

Enfin, les Timberwolves ont réussi à vaincre les Nuggets (112-99), dans une rencontre relativement indécise durant son intégralité, Minnesota prenant définitivement le lead juste avant la mi-temps mais ne comptant jamais plus de 13 points d’avance sur Denver. Une victoire assurée une nouvelle fois par son duo Karl-Anthony Towns / Andrew Wiggins, l’ancien Jayhawk inscrivant même 40 points, lui qui avait déjà inscrit 41 points la veille face à Cleveland, son coéquipier sophomore compilant lui, 24 points et 19 rebonds.

Sur le plan du tankathon, la situation change considérablement. Tout d’abord, le Magic garde sa 4ème place tandis que les 76ers s’adjugent la 5ème place en lieu et place des Timberwolves, qui eux passent 6èmes. Ainsi, Philadelphie évolue toujours à 1 match d’Orlando mais possède désormais un demi-match d’avance sur Minnesota.

L’évolution la plus notable est à mettre au compte des Pelicans qui passent 8èmes avec un bilan de 23 victoires pour 34 défaites, ex-aequo avec New York qui s’est incliné face au Thunder (105-116). Les Mavericks passent eux 7èmes, suite à leur défaite face aux Pistons (91-98), en comptant une victoire de moins que les Knicks et les Pelicans.

La situation reste donc instable, mais Orlando semble être un concurrent coriace dans la conquête du top 3 au tankathon.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (+)

Les Kings avaient eux rendez-vous du côté de l’Oracle Arena pour y affronter les Warriors, dans leur route à la 8ème place à l’Ouest. Dans cette affiche déséquilibrée sur le papier, les Kings voulaient aussi éviter que DeMarcus Cousins reçoive une nouvelle faute technique, qui le priverai du match capital face aux Nuggets, principaux concurrents à la 8ème place, jeudi prochain.

Les Kings ont finalement subi une lourde défaite de 23 points (109-86), un score qui ne reflète cependant pas vraiment le déroulement de la rencontre. En effet, durant la première mi-temps, les Warriors ne sont pas parvenus à mener de plus de 10 points et les Kings passèrent même devant au tableau d’affichage tout juste avant la fin de la première mi-temps. Cependant, ils gardèrent le lead seulement quelques minutes en début de troisième quart-temps, avant que les Warriors ne prennent une large avance (32 points en début de quatrième quart-temps).

DeMarcus Cousins ne fut que peu influent pour son équipe, avec seulement 13 points, 4 rebonds et 6 passes. Les Kings s’appuyèrent plutôt sur Matt Barnes, auteur de 15 points et 14 rebonds en sortie de banc, accompagné des 14 points de Darren Collison et des 13 points de Willie Cauley-Stein. Des statistiques évidement trop faibles pour lutter face aux 21 points de Kevin Durant mais surtout face aux 35 points de Klay Thompson, décidément appliqué lorsqu’il s’agit d’affronter les Kings.

Au tankathon, les Kings perdent une place et passent 11èmes avec un bilan de 24 victoires pour 33 défaites, qui leur permet tout de même d’espérer revenir sur les Nuggets, sur lesquels ils comptent 1,5 match de retard. Portland ayant eux aussi perdu face au Jazz, les Kings gardent leur demi-match d’avance sur les Trail Blazers, autre concurrent au dernier accessit pour les playoffs.

Le pick swap est vraisemblablement à oublier pour les 76ers, les Kings comptant à l’heure actuelle 2,5 matchs de retard et seulement 2,9 % de chances d’obtenir un choix du top 3 à la loterie.

Le choix des Los Angeles Lakers (=) 

Les Lakers affrontaient eux les Suns, la seule équipe à les devancer au tankathon avec les intouchables Nets qui comptent 8,5 matchs d’avance sur Phoenix. L’affrontement a tourné court entre les deux pires équipes de la conférence Ouest, les Suns s’imposant très largement de 36 points (137-101).

Les Lakers, tout comme le Magic contre les Spurs, ont été menés au tableau d’affichage durant toute la rencontre, en comptant déjà 17 points de retard à la fin du premier quart-temps. Les hommes de Luke Walton n’ont jamais été en mesure d’inquiéter les Suns, qui gardaient toujours plus de 17 points d’avance durant la deuxième mi-temps.

Au tankathon, les Lakers confortent encore un peu plus leur 3ème place, en gardant leurs deux matchs d’avance sur le Magic et leurs trois matchs d’avance sur les 76ers. Conséquence de cette victoire des Suns sur les Lakers, les hommes d’Earl Watson évoluent désormais à seulement un demi-match des Lakers.

Phoenix n’a ainsi jamais semblé été aussi proche de perdre cette seconde place au profit des Lakers, qui, selon les dires de leur coach, ne souhaitent pas évoluer aussi longtemps en bas du classement.

La situation du tankathon au 16 février

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top