CR/Résultats

[Résumé] – Philadelphia 76ers @ Boston Celtics (108-116)

Les 76ers viennent de jouer 55 matchs, le bilan de l’équipe est de 21-34, cela reste au fond de la NBA, mais l’équipe n’est plus dernière, après avoir occupé cette place la majeure partie de la saison passée, c’est un progrès notable. Depuis le début du mois de février les 76ers ont connu 5 défaites de suite depuis la victoire contre Sacramento le 30 janvier. Les victoires à Orlando, puis contre Miami et à Charlotte permettent à l’équipe d’être sur une série plus positive, et le palier des 20 victoires vient d’être atteint pour la première fois depuis la saison 2012/13 (le bilan final fut de 34-48 lors de cette année là).

Ce mercredi, les 76ers sont à Boston, Les Celtics restent sur 10 victoires lors des 11 derniers matchs avec une ascension notable au classement qui leur permet d’être deuxième à l’Est et de revenir à quelques encablures de Cleveland pour l’obtention de la première place à l’Est. Isaiah Thomas est dans une forme étincelante, Horford est également à un bon niveau des deux côtés du parquet, et plus largement le collectif de Boston est à un haut niveau. Depuis le dernier duel entre les deux équipes début janvier 2017, Boston est sur un 14-5 tandis que Philadelphia affiche un bilan de 12-9. Les 76ers restent sur 10 défaites de suite contre Boston.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du côté des Celtics, Bradley, Brown et Jackson sont absents. Tandis que chez les 76ers, Embiid, Simmons, et Bayless manqueront la rencontre..

5 Majeurs

Image

Premier quart-temps

Après l’entre-deux remporté par Boston, une bonne défense de Noel et Ilyasova permet aux 76ers d’intercepter le ballon face à Johnson, ce dernier en fait de même dans la foulée et Boston intercepte. Noel le fait à nouveau après une déviation d’Henderson, et envoie Covington au lay-up, ce dernier ouvre le score. Horford tente de poster Ilyasova, ce dernier retire la chaise et on intercepte et Henderson marque à mi-distance. Peu après, Noel s’en va marquer un bon dunk. Horford poste et sert Corder qui marque à 3 points et débloque le compteur pour Boston. Ce dernier marque à nouveau à mi-distance. Henderson répond de la même façon lors de la possession qui suit. Thomas marque à 3 points lors de la possession suivante et les deux équipes sont à 8 partout. Covington intercepte et marque à 3 points dans la continuité. Après un tir manqué de Johnson, Corder lutte au rebond offensif et marque avec la faute sous le cercle, il marque le lancer qui suit. Noel manque à mi-distance et Thomas marque à 3 points après un bon écran d’Horford. Smart marque à mi-distance ensuite, avant que Covington ne marque à 3 points. Smart défend bien face à Noel et intercepte, mais McConnell prend le ballon et marque un lay-up au buzzer de la possession (buzzer qui avait déjà retenti). Thomas a répondu avec un gros tir à 3 points. Peu après Okafor entre en jeu alors que le score est de 20-16 Boston.

Consécutivement à un échec de Stauskas, Covington prend le rebond offensif et marque à 3 points. Thomas subit une faute de Covington et marque ses 2 lancers. McConnell bénéficie d’un bon écran d’Okafor, il manque son tir, tente de prendre le rebond offensif mais en vain, il tombe dans le public. Par la suite, les deux équipes enchainent quelques échecs, avant que Horford ne marque à mi-distance. Saris marque sous le cercle après un bon jeu en triangle avec Rodriguez et Okafor qui l’a trouvé. Puis Okafor défend bien sur Rozier et Saric marque en transition. Peu après, Olynyk marque à 3 points en étant totalement seul. Saric tente d’attaquer le cercle et se fait contrer par Jerebko, lors de la remise en jeu Okafor marque élégamment sous le cercle face à Olynyk. Luwawu-Cabarrot défend bien face à Crowder au poste bas, ce dernier manque son tir. Cette fin de quart-temps est marquée par un bon rebond offensif d’Okafor, avant qu’il n’effectue un marché, TLC défend bien et permet l’interception de l’équipe, et peu aprés il trouve Saric qui marque sous le cercle. Rodriguez trouve bien Okafor en transition, ce dernier marque un bon dunk pour mettre les deux équipes à égalité.

A la fin du premier quart-temps, les deux équipes sont à 29 partout

Image
Okafor dans ses oeuvres

Deuxième quart-temps

Le deuxième acte débute avec une interception de Smart, puis un bon panier d’Olynyk sous le cercle, puis après une perte de balle de TLC, Rozier marque un gros dunk en transition face à Saric. TLC attaque le cercle et obtient la faute ensuite, il marque 1 lancer sur 2 et Olynyk effectue un écran irrégulier sur TLC et le ballon est rendu aux 76ers. TLC manque à 3 points, mais Noel est présent pour une grosse claquette dunk sur le rebond offensif. Smart lutte bien face à la défense des 76ers et une bonne présence de TLC et Noel, et il s’en va vaillamment marquer avec la faute, et marque le lancer. TLC attaque le cercle et décale Noel qui marque tranquillement. Henderson marque 1 lancer sur 2 après avoir obtenu la faute, mais Ilyasova lutte bien au rebond offensif et marque en remontant sous le cercle. Olynyk marque à 3 points en guise de réponse. Rodriguez trouve Noel sous le cercle, ce dernier marque un bonne claquette. Young répond à 3 points, et immédiatement en guise de réponse TLC est trouvé sous le cercle par Rodriguez et le français marque un élégant lay-up. Une bonne défense permet aux 76ers d’intercepter, mais TLC ne parvient pas à sauver le ballon vers un 76er et on perd le ballon et Olynyk marque élégamment sous le cercle à deux reprises lors des possessions suivantes. Smart marque à mi-distance après un bon écran d’Olynyk. Henderson répond avec un bon panier à mi-distance, puis il défend bien face à Johnson au poste bas avant que Smart ne fasse un air-ball à 3 points. Peu après, Thomas marque vaillamment dans le trafic.

Après quelques échecs de part et d’autre, Ilyasova marque sous le cercle avec la faute, et après un échec de Boston, Covington marque à mi-distance après un bon écran de Noel. Young répond avec un bon tir à mi-distance. Quelques possessions plus tard, McConnell intercepte sur une remise en jeu de Boston, et Henderson marque un bon lay-up qui lui permet d’enchainer 4 points de suite. Les deux équipes manquent quelques tirs, avant que Covington ne marque à 3 points, et le voici à 6 sur 6 aux tirs, et 4 sur 4 à 3 points et 16 points inscrits. Après des échecs de part et d’autre, McConnell intercepte et après quelques délicatesses, Covington marque sur le rebond offensif. Peu après, Henderson enchaine 2 fautes, l’une en défense et l’autre en attaque. Cette fin de quart-temps est marquée par un gros panier à 3 points de Thomas en transition et un panier astucieux de McConnell sous le cercle, puis une bonne défense de ce dernier face à Thomas lors de la possession suivante, et McConnell marque à nouveau après une bonne circulation de balle.

A la mi-temps, les deux équipes sont à égalité 61 partout

Troisième quart-temps

Le début de la deuxième mi-temps est marqué par une perte de balle suite à une tentative d’alley-oop entre McConnell et Noel, Thomas s’en va marquer un bon lay-up, et atteint les 20 points au début du quart-temps. Quelques temps plus tard, Horford lutte au poste face à Ilyasova et marque avec la faute, le lancer bonus est marqué par l’ancien joueur d’Atlanta. McConnell marque élégamment face à ce dernier lors de la possession suivante. Une bonne présence permet aux 76ers d’intercepter, mais une perte de balle immédiate annule cette interception et Johnson s’en va attaquer le cercle et marquer un bon dunk après que Noel ait tenté l’interception. Ilyasova fait une faute offensive sur Smart lors de la possession qui suit. Smart manque à 3 points, Johnson prend le rebond offensif et ressort vers Smart qui marque à 3 points. Covington manque à 3 points et Crowder est trouvé par Johnson lors d’une passe à la Bill Russell et marque un bon lay-up en contre-attaque. McConnell répond avec un bon panier devant Horford. Les deux équipes effectuent quelques actions imprécises avant que McConnell ne trouve Noel qui marque un bon book sous le cercle.

Après un échec de Johnson, Saric prend le rebond mais perd le ballon dans la continuité. Les deux équipes pataugent quelque peu par la suite, avant que Olynyk ne marque avec la faute d’Okafor, il marque le lancer bonus. Saric répond avec un bon tir à mi-distance. Thomas et Horford jouent bien le pick&pop lors de la possession qui suit, et l’intérieur marque à 3 points. Okafor travaille au poste face à Horford et obtient la faute, le 76er manque ses 2 lancers. Après quelques échecs des deux côtés, Stauskas obtient la faute et débloque son compteur en marquant 1 lancer sur 2, et peu après Saric marque à 3 points pour permettre aux 76ers de revenir sous la barre des 10 points d’écart. Okafor se signale avec un bon contre ensuite, mais les 76ers perdent le ballon lors de la possession qui suit. Saris parvient à aller marquer avec vaillance puis Okafor lutte bien face à Olynyk et parvient à provoquer un entre-deux. Cette fin de quart-temps est marquée par un bon panier de Stauskas. Boston a traversé presque 4 minutes sans marquer dans le jeu, le panier de Smart à 3 points a mis fin à cette série. Rodriguez répond à mi-distance après un bon écran d’Okafor.

A la fin du troisième quart-temps, les Celtics mènent 87-79

Image
Luwawu-Cabarrot en action

Quatrième quart-temps

Le dernier quart-temps débute avec une interception de Noel face à Thomas et Saric marque avec la faute en transition, le lancer est marqué par le rookie et les 76ers sont à 5 points. Zeller répond avec un bon panier sous le cercle. Stauskas attaque le cercle et marque dans les airs. Smart décale Young qui marque vaillamment face à Noel qui fait faute dans le même temps, le Celtic marque le lancer qui suit. Rodriguez répond à 3 points après un bon écran de Noel. Young marque après un échec préalable après avoir pris le rebond offensif. Rodriguez décale Stauskas qui marque à 3 points au buzzer de la possession. Thomas marque sous le cercle avant que Rodriguez ne réponde à 3 points, puis Zeller effectue un écran mobile et Saric marque un bon hook face à Olynyk. Après un échec de Thomas, Stauskas manque aussi, Noel prend le ballon dans le main de l’ancien meneur de Sacramento. Saris prend le rebond offensif après un échec, trouve Covington qui manque, mais Noel marque une bonne claquette dunk, et les 76ers repassent devant avec un score de 97-96. Les deux équipes enchainent quelques échecs avant que Saric ne marque un élégant panier après une passe d’Okafor. Thomas attaque le cercle et subit une faute, et il marque 1 lancer sur 2. 99 partout alors qu’il reste 6 minutes 46 à jouer.

Lors de la possession suivante, Rodriguez manque à 3 points.Thomas l’imite ensuite, et Saric prend son dixième rebond de la soirée. Après une perte de balle de Rodriguez, Thomas attaque le cercle et marque devant Saric. Ce dernier tente de répondre à 3 points mais en vain. Horford commet une faute offensive sur Noel lors de la possession qui suit, les arbitres visionnent la séquence et il est décidé qu’une flagrante 1 est sifflée contre l’ancien joueur des Hawks. Noel bénéficie de 2 lancers, il marque les 2 et les deux équipes sont à 101 partout. Thomas défend bien sur Covington et lui prend le ballon dans les mains et Thomas marque un élégant panier dans la foulée. Noel fait faute sur un écran, les arbitres visionnent la séquence mais une faute ordinaire est sifflée. Horford défend bien pour gêner une passe de McConnell vers Noel, et Smart marque à 3 points dans la foulée. Thomas gêne Covington et Boston intercepte le ballon, un contact avec Young le fait sortir du parquet et sa tête heurte la jambe d’un assistant de Boston. Il parvient à se lever et est accompagné aux vestiaires en se tenant l’arrière de la tête. Un peu plus tard, Crowder intercepte à l’issue d’une belle lutte de Smart face à Stauskas et s’en va marquer. Les 76ers sont sur un peu plus de 4 minutes sans panier dans le jeu. Smart se signale avec une interception sur Saric mais Thomas ne parvient pas à marquer, Henderson tente à 3 points mais manque. Thomas trouve Horford qui marque à 3 points dans le coin et Boston prend 10 points d’avance. Stauskas marque 1 lancer sur 2, mais parvient à prendre le rebond après une bonne lutte et Noel marque un bon dunk. Henderson fait faute sur Smart, et parle avec les arbitres et prend 2 techniques rapidement et est explosé. Thomas marque les 2 lancers, Smart marque 1 lancer sur 2 et le match est plié.

Défaite 116-108 contre Boston.

Image

Conclusion

Les deux équipes se sont rendues coup pour coup jusqu’à la mi-temps, en effet les écarts n’ont pas dépassé la dizaine de points. Boston parvient à prendre une avance qui dépasse les 10 points lors du troisième quart-temps, mais les 76ers sont parvenus à revenir sous la barre des 10 points de retard lors de la seconde partie du quart-temps. Un gros début de dernier quart-temps permet aux 76ers de passer devant. Les deux équipes se rendent coup pour coup pendant quelques temps avant que Boston ne parvienne à prendre une avance définitive après plusieurs actions hargneuses. Les 76ers perdent une nouvelle fois à l’issue d’un match accroché contre Boston cette saison.

Du côté de Boston, Johnson a eu de bons moments avec notamment une bonne présence des deux côtés du parquet au début du troisième QT, et une présence notable en défense en début de rencontre. Young a eu de bons moments avec quelques bonnes actions des deux côtés du parquet. Olynyk a été efficace en attaque avec quelques paniers astucieux, plus largement il est parvenu à jouer avec intelligence notamment lors du deuxième QT ou il est parvenu à marquer 10 points et à peser des deux côtés du parquet. Crowder a eu des hauts et des bas, son début de match a été bon des deux côtés du parquet, avec notamment 10 points dans le premier acte. Par la suite il s’est davantage signalé en défense. Horford a eu quelques moments délicats, mais il est parvenu à mettre au service de l’équipe avec une présence sérieuse en attaque avec de bons écrans, ainsi que de bons déplacements pour proposer des solutions de passe, défensivement il a eu des hauts et des bas mais il a globalement été sérieux. Smart a été dynamique des deux côtés du parquet, en attaque son adresse a été précieuse pour Boston, sans oublier de bonnes passes vers ses coéquipiers. Défensivement il a été hargneux et est parvenu à frustrer ses adversaires la majeure partie de la rencontre, mais plus particulièrement en fin de rencontre. Thomas a bien débuté au scoring avec 11 points dans le premier QT, par la suite il est parvenu à aller marquer quand son équipe en avait besoin avec notamment 13 points dans le dernier acte. Défensivement il a eu quelques bons moments notamment face à Covington.

Pour Philadelphia, Luwawu-Cabarrot a été intéressant notamment au début du deuxième QT avec une présence solide des deux côtés du parquet, de bons déplacements ainsi que de bonnes passes et une bonne présence en aide. Ilyasova a souffert ce soir, même s’il a eu quelques bons moments comme son panier après un rebond offensif suite à un échec au lancer franc d’Henderson, ou encore son coup de retirer la chaise au poste bas face à Horford dans le premier QT. Okafor a eu quelques séquences notables avec une défense honnête sur l’homme, notamment en fin de premier QT et dans le troisième QT mais plus délicate sur les écrans adverses notamment lors du troisième QT, offensivement il est parvenu à faire tourner le ballon par moments et à se signaler à la finition. Stauskas a été transparent pendant un peu plus de 2 quart-temps, mais à la fin du troisième et au début du quatrième il a été percutant et est parvenu à peser sur la rencontre avec de bons paniers et une intensité notable. Rodriguez a eu de bons moments à la passe avec Noel en début du deuxième QT, puis à la fin du troisième et au début du dernier QT il a considérablement pesé offensivement avec de bonnes passes et 2 paniers à 3 points sans oublier de bonnes passes vers ses coéquipiers, il a bien contribué au retour de l’équipe au début de ce dernier QT, même si sa défense n’a pas été du même acabit que ses autres apports. Henderson a globalement été correct avec une présence offensive plutôt juste et une défense honnête, avec un deuxième QT solide, cela dit ses deux fautes techniques coup sur coup en fin de match ont un peu terni sa soirée. McConnell a été hargneux des deux côtés du parquet, il a été correct en défense en parvenant à être dynamique, et sur Thomas sa fin de deuxième QT a été notable défensivement, et en attaque il a été correct à la distribution sans oublier plusieurs paniers judicieux. Covington a fait un très bon début de match en étant bien présent des deux côtés du parquet, à un moment donné dans le deuxième quart-temps il était à à 6 sur 6 aux tirs, et 4 sur 4 à 3 points et 16 points inscrits, défensivement il a été aussi actif avec de bons moments en début de match, ainsi qu’au début du dernier quart-temps. Cela dit il n’est plus parvenu à contribuer à la finition lors de la seconde partie de la rencontre, et son choc à la tête dans le dernier quart-temps l’a contraint à sortir. Noel a été actif avec de bons déplacements des deux côtés du parquet, une présence notable en défense notamment après les écrans, ou encore sur l’homme et en aide. Offensivement il a été disponible pour finir sous le cercle après s’être bien déplacé. Saric a été solide avec un engagement notable en attaque pour aller attaquer le cercle ou bien tirer d’un peu plus loin, sa présence aux rebonds a été également appréciable, il est monté en puissance au fur et à mesure de l’avancée de la rencontre, il n’a pas reculé et a contribué à la remontée lors du dernier QT.

L’équipe a joué 56 rencontres avant la pause du All-Star, le bilan n’est pas fameux, mais il faut remonter à 2012/13 pour voir les 76ers gagner autant de matchs, et il reste 26 matchs à jouer. Il y a une espérance élevée de voir l’équipe gagner le plus possible et franchir les 30 victoires serait appréciable. Néanmoins quoi qu’il arrive, même si les 76ers sont amenés à tous les perdre, et donc à perdre 26 fois de suite, ça ira car des séries de cet ordre ont été vécues récemment sans s’écarter de l’équipe, que ça soit ici pour les 28 défaites à cheval sur fin 2014/15 et début 2015/16 ou encore là pour les 26 défaites de suite du 29 janvier 2014 au 29 mars 2014..) et en toute logique les 76ers ne devraient pas terminer derniers de la NBA. Plus largement cette saison a globalement marqué une progression par rapport aux années précédentes, aussi bien par rapport à la qualité des productions qui est souvent respectable, que dans la dynamique qui semble clairement ascendante (d’ailleurs sur cette dynamique cette saison est de meilleure qualité que la 2012/13 des 76ers) et enfin au niveau du bilan. Cette fin de saison devrait voir les résumés prendre une forme davantage espacée et ainsi perdre en fréquence.

BOXSCORE COMPLETE – ESPN.COM
Image
Image

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top