Tankathon 2017

[Tankathon] Le bilan de la nuit du 14 février

Chaque matin, vous retrouverez le bilan de la nuit passée au tankathon. L’évolution quotidienne des positions des Philadelphia 76ers, des Sacramento Kings et des Los Angeles Lakers et leurs incidences sur les probabilités de la franchise aux trois bannières lors de la prochaine loterie est toujours consignée ici.

Tankathon 2017 : l’évolution au quotidien des positions des 76ers, Kings et Lakers. 

Bilan de la nuit du 14 février

Le choix des Philadelphia 76ers (-)

La série de trois succès glanés par les Philadelphia 76ers dans le sillage d’un Dario Saric digne de ses plus belles heures avec les sélections de jeunes croates dégrade sensiblement la position de la franchise aux trois bannières dans l’âpre lutte pour les balles de loterie.

En dépit de l’absence de Kevin Love, indisponible pour les six prochaines semaines, les Cleveland Cavaliers ont pris le dessus sur les Wolves qui comptent désormais plus de revers que les 76ers.

S’ils affichent le même nombre de victoires (21), les 76ers (34 défaites) sont devancés par le Magic (36 défaites) et les Wolves (35 défaites) et émargent à la 6ème position du tankathon. Les Pelicans, septièmes, n’évoluant qu’à une victoire de plus, les 76ers pourraient dès demain émarger à la quatrième place comme à la septième.

Le pick swap avec les Sacramento Kings (-)

Le Sixers pick bowl a tenu toutes ses promesses. Il a livré son verdict dans au terme d’un duel homérique entre DeMarcus Cousins (40 points, 12 rebonds, 8 passes) et Lou Williams (29 points, 5 passes, 2 interceptions). Devant à la table de marque, tout au long (ou presque) de la rencontre, les Sacramento Kings ont laissé naître quelques espoirs chez les observateurs intéressés par les pérégrinations de balles numérotées.

D’abord, DeMarcus Cousins offrait à Tarik Black son premier panier à trois points en carrière en se rendant coupable d’un goaltending sur une tentative désespéré de l’ancien JayHawk au buzzer. Puis, Lou Williams, auteur de 19 de ses 29 points dans l’ultime période ramenait les deux équipes à un score de parité (96-96).

Le Sixers pick bowl a tenu toutes ses promesses. Sauf celle d’octroyer à Bryan Colangelo davantage de combinaisons. Sur la ligne des lancers-francs, DMC laissait planer le suspens en ne convertissant qu’une seule de ses deux tentatives. Suffisant pour remporter une victoire que Lou Williams n’aura pas su ramener à Philadelphie.

Forts de ce succès, les Kings sont plus que jamais prétendants à la huitième place à l’Ouest qui ouvrira les portes à son pensionnaire d’une confrontation face aux Golden State Warriors. Les coéquipiers de Cousins pourront se préparer à cette perspective dès cette nuit puisqu’ils se déplacent à Oakland pour défier des Warriors, largement défaits par les Nuggets lors de leur dernière sortie.

En attendant, les Kings occupent la place la plus « kangz » de l’histoire du basketball. Neuvièmes à l’Ouest, à 1,5 match des Nuggets, ils sont aux portes des playoffs. Onzièmes au tankathon, ils évoluent à un demi-match de la zone de protection de leur choix du premier tour. Si la saison se terminait aujourd’hui, les Kings manqueraient la post-season pour la onzième année consécutive mais ils auraient 97,5% de chances de perdre l’usufruit de leur sélection dans le premier tout au profit des Bulls. Pis encore, s’ils venaient à miraculeusement obtenir un des trois premiers choix, ce dernier reviendrait, sauf anomalie statistique,…aux 76ers.

Le choix des Los Angeles Lakers (=) 

Les grands gagnants de la soirée sont probablement les Los Angeles Lakers. Non seulement, ils ont perdu un match qui leur permet de prendre leurs aises sur le Magic d’Orlando dont les regards semblent désormais plus portés sur l’horizon de la draft que sur les matchs du mois de mai, mais ils ont à neuf jours de la trade deadline pu mettre en exergue les habiletés au scoring de Lou Williams.

Les hommes de Luke Walton retrouvent les parquets dès ce soir pour un nouveau choc au sommet face aux Phoenix Suns, seconds à la Markelle Fulz Race, derrière les injouables Brooklyn Nets.

La situation du tankathon au 15 février

 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top