Jeu de la trade deadline 2017

Le jeu de la trade deadline : Jahlil Okafor aux Nets!

Pourquoi enclencher un transfert autour de Jahlil Okafor?

 

L’ancien leader de Duke semble plus que jamais le caillou dans la chaussure des Colangelos. Nerlens Noel me paraît parfaitement capable d’assurer de grands services aux côtés de Dario Saric comme doublures de la paire Ben Simmons et Joel Embiid. Les capacités salariales permettront de reconduire son contrat à la fin de l’année sans heurts, quitte à s’en séparer à moyen ou long terme si le besoin s’en fait sentir.

En revanche, j’estime que Jahlil Okafor doit absolument partir dès ce mois de février pour le bien de tous dans la mesure où son coéquipier camerounais s’est révélé la pépite attendue.

 

Pourquoi l’interlocuteur tendrait-il l’oreille?

 

Les Nets se débattent dans le néant. Le GM actuel a hérité d’un bilan sans perspective d’avenir et doit bricoler comme il le fit déjà cet été par la Draft (LeVert, le fort mal nommé Whitehead) et la Free Agency (Jeremy Lin). Brook Lopez est la star d’une formation… qui ne va nulle part. Chacun le sait, et c’est pourquoi le pivot se retrouve dans les bruits de couloir. Son départ actera avec éclat un renouveau du projet sportif qui sera possiblement synonyme de jeunesse. Si Lopez fait place nette, alors Okafor pourrait intéresser la franchise new-yorkaise comme projet à développer. Contraint de faire preuve d’opportunisme compte-tenu de son manque de leviers, Sean Marks se doit de regarder l’ami Jahlil de très près.

Un transfert Brook Lopez contre Chris Bosh + pick Heat 2017 n’ouvrirait-il pas les portes à la venue du pivot des Sixers, par exemple?

 

Que demander comme contrepartie?

 

De prime abord, il n’est pas évident de se souvenir en ce mois de février 2017 qu’il existe une franchise NBA du nom de Brooklyn Nets. Plus ardue encore paraît la tâche de s’enthousiasmer pour pareille équipe. Néanmoins, lorsqu’il s’agit de quêter l’asset du point de vue de Philadelphie, il y aurait beaucoup de seconds couteaux à piller:

 

  • Bojan Bogdanovic reste un scoreur talentueux et son expérience ferait du bien à des troupes encore vertes. Trop pour menacer la place des Sixers aux derniers rangs de la ligue? La situation salariale du joueur pourrait aussi se corser d’ici une ou deux années.
  • Rondae Hollis-Jefferson a accompli des débuts remarqués par l’influence défensive qu’il exerce sur son équipe. A côtés d’Embiid et Noel, il contribuerait à édifier une forteresse à Philadelphie. Son tir défaillant ne le condamne-t-il cependant pas, et plus encore, Sean Marks consentirait-il à le sacrifier pour Jahlil Okafor?
  • Comme son prédecesseur, le novice Caris LeVert a un historique médical à ne pas négliger. Toutefois, il demeure un pari alléchant, a fortiori dans la configuration de Brett Brown en tant que menace offensive au profil longiligne.
  • Chris McCullough n’a pas percé chez les Nets, peut-être en raison d’une motivation sportive moyenne. Cependant, l’ailier aux longs segments conserve des atouts comme un embryon de tir et des armes physico-athlétiques susceptibles de sécuriser le rebond et protéger le cercle s’il se met au travail dans un bon environnement.
  • Isaiah Whitehead présente une adresse tout à fait déplorable mais compense par une activité appréciable dans les autres secteurs du jeu. Doué d’un physique affuté, le garçon pourrait-il se muer en solide doublure après un travail de fond sur son tir?
  • Spencer Dinwiddie a régalé les journalistes chargés de couvrir la Draft 2014. C’est tout?, me direz-vous. Eh bien, à peu près. Le rôle de troisième meneur semble lui coller à la peau si TJ McConnell finit par s’imposer comme le Matthew Dellavedova de Philadelphie en sortie de banc.

 

 

Proposition finale

 

Bryan Colangelo rencontrerait selon moi des difficultés à obtenir plus que le seul Bojan Bogdanovic s’il faisait du Croate sa cible prioritaire pour seconder Dario Saric, outre le mauvais oeil que je porte sur un renfort trop sensible dans la course à la Draft 2017.

En dépit de ses qualités, Rondae Hollis-Jefferson est écarté puisque ne correspondant pas à des attentes de la franchise de Jahlil Okafor. Par conséquent, la proposition portera sur plusieurs éléments d’un calibre moindre, d’autant que l’hypothèse gagne dès lors en crédibilité.

 

Jahlil Okafor VS Caris LeVert + Chris McCullough

 

 

 

 

 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top