Rumeurathon 2017

Richaun Holmes, objet de convoitise de nombreuses franchises NBA?

A l’approche de la trade deadline, les franchises NBA désireuses de renforcer leur secteur intérieur et les décisionnaires les plus prompts à acheter à bas coût des pièces de talent, viennent s’enquérir de la disponibilité et du prix exigé pour les pivots des Philadelphia 76ers qui ne répondent pas au patronyme de Joel Embiid.

Après l’intérêt des Bulls pour Jahlil Okafor, ce serait Richaun Holmes qui susciterait la convoitise de différents front office selon les informations de Keith Smith.

Sélectionné au 37ème rang de la draft 2015, l’ancien de Bowling Green était des quatre pivots le plus à même d’accepter de jouer les utilités en sortie de banc en attendant que l’excédent de talents légué par l’ancienne direction soit liquidé. Depuis le début de saison et en dépit des pépins physiques de ses homologues, Richaun Holmes n’a pris part qu’à 27 rencontres et n’a bénéficié qu’à une seule reprise d’un temps de jeu supérieur à 24 minutes, pour des productions moyennes de 6,7 points (à 51,4% aux tirs, 36,4% à trois points et 61,5% sur la ligne des lancers-francs), 4,1 rebonds en moins de 16 minutes.

Assigné chez les Delaware 87ers lorsque Joel Embiid, Nerlens Noel et Jahlil Okafor sont en état de tenir leur place, le sophomore a ainsi passé plus d’un mois sans arpenter les parquets NBA entre le 14 décembre et le 21 janvier. Pour son retour, il signa une prestation de choix : 18 points à 8/11, 3 rebonds et 1 contre en 19 minutes lors de la victoire acquise aux dépens des Clippers.

Détenteur d’un contrat hinkien courant jusqu’en 2019, Richaun Holmes est d’ores et déjà trop talentueux pour n’être que le quatrième pivot d’une franchise. Excellent finisseur sur pick and roll, capable de sanctionner les défenses depuis le corner et jouissant des instincts à la passe hérités de sa formation initiale en tant que combo-guard, Richaun Holmes est un back-up moins gourmand en possessions que ne peut l’être Jahlil Okafor et quasi aussi efficient que Nerlens Noel.

A lire : 

En défense, Richaun Holmes dispose de tous les attributs physiques idoines pour évoluer dans le registre du small ball 5 capable de protéger le cercle et de sortir sur les extérieurs fuyant si la situation l’exige. Moins aérien et mobile que Nerlens Nerlens, Richaun Holmes est un bien meilleur protecteur de cercle que Jahlil Okafor. S’il pâtit d’un certain manque de fondamentaux défensifs et demeure bien trop prompt à tenter le contre et l’action d’éclat plutôt qu’à utiliser correctement son corps pour bien se positionner, le natif de Lockport est rarement pris en défaut d’investissement. Ses progrès notables aux rebonds, notamment défensifs, atteste d’un apprentissage qui n’est pas entravé par son manque de temps de jeu dans la Grande Ligue. Jusqu’à présent ses allers-retours entre la Pennsylvanie et le Delaware lui garantissent un cadre fonctionnel pour poursuivre son développement.

Présenté comme une des composantes de l’excédent de talents au poste de pivot par Bryan Colangelo, Richaun Holmes en subit les dommages collatéraux sans pour autant contribuer à l’insoutenabilité de la situation. Echanger Richaun Holmes alors qu’il n’a pu exposer l’étendue de ses talents ne règlerait aucun des problèmes d’incompatibilité de Jahlil Okafor avec ses principaux partenaires de jeu, pas plus qu’elle ne saurait attirer en Pennsylvanie des atouts aussi appréciables que le contrat du numéro 22 des 76ers.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top