CR/Résultats

Une soirée record pour les 76ers

Face aux Sacramento Kings, les Philadelphia 76ers ont renoué avec le succès pour porter leur bilan en 2017 à 10 victoires pour 5 revers. En 15 rencontres en ce premier mois de l’année, les hommes de Brett Brown ont glané autant de victoires que lors de l’intégralité du précédent exercice. Pourtant, tout n’avait pas parfaitement commencé. Joel Embiid devait en raison d’une contusion osseuse à son genou gauche déclarer une nouvelle fois forfait. Le pivot camerounais qui demeure incertain pour les deux déplacements dans le Texas (Dallas Mavericks, San Antonio Spurs) cédait sa place dans le cinq de départ à Jahlil Okafor.

Pour sa troisième titularisation en 2017 et son cinquième en janvier, le sophomore dû se coltiner un DeMarcus Cousins historique auteur de 46 points (à 11/16 aux tirs, 4/6 à trois points), 15 rebonds et 5 passes. Si ses passages sur le parquet correspondirent à des séquences où les Sixers se montrèrent plus efficients, Nerlens Noel n’est pas plus parvenu à endiguer les assauts du pivot All-Star. Ersan Ilyasova ou Dario Saric non plus.

Sans Joel Embiid, les 76ers laissaient les Kings prendre largement les commandes à la table de marque. Ces derniers comptabilisèrent jusqu’à 16 points d’avance au milieu du second quart et en conservaient encore une marge de 7 unités à la pause.

Evolution du score lors de la rencontre entre les Kings et les 76ers (30/01/2017)

Ce n’est désormais plus suffisant pour entériner un succès face aux Philadelphia 76ers. Après leur comeback de 19 points face aux Clippers, là encore sans Joel Embiid, les coéquipiers d’un T.J McConnell à la lisière d’un nouveau double-double (9 points et 11 passes, et 10,8 passes de moyenne lors de ses 6 derniers matchs) prenaient le pas sur leurs adversaires du soir grâce à la fluidité et l’efficience de leur attaque.

Sous l’égide d’un Robert Covington auteur de 17 de ses 23 points après la pause et d’un Dario Saric qui fit étalage de sa panoplie de point-forward en signant la meilleure marque de sa jeune carrière NBA à la passe (6), les 76ers passaient 42 points aux Kings dans le troisième acte et 32 dans l’ultime période pour sceller leur victoire dans ce pick swap game hautement stratégique.

Les 42 points inscrits lors du troisième quart-temps constituent la meilleure marque des Philadelphia 76ers depuis leur opposition face aux Boston Celtics du 18 avril 1997. Il convient de remonter encore plus loin dans le temps pour retrouver trace d’une performance analogue aux 74 points inscrits en une mi-temps. Les 76ers avaient passé 75 points lors de la première période aux Hornets, le 7 février 1994 et 74 points en seconde période aux Golden State Warriors, le 13 janvier 1993.

Le résumé complet de la rencontre

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top