Rumeurs

Les Cavaliers auraient cherché à acquérir T.J McConnell

En déplacement à Chicago, les Philadelphia 76ers privés de Joel Embiid pour cause de back-to-back ont pu, bien que cela n’ait pas suffit, sur une nouvelle prestation de choix d’un de leurs sophomores. De retour de blessure, Jahlil Okafor était disponible pour exhiber sa palette offensive sur les paquets de Windy City. Il n’en fut rien. Le natif de Chicago est resté cantonné au banc, passant derrière Richaun Holmes, lui aussi en mal de temps de jeu, dans la rotation de Brett Brown.

T.J McConnell, non drafté à sa sortie d’Arizona, était quant à lui de nouveau titularisé à la mène. Il en fut quitte pour son second double-double avec 14 points, 12 passes et 4 rebonds.

Non retenu pour le Rising Stars Challenge, au contraire de son coéquipier, T.J McConnell ne passe pas complètement à côté des radars des scouts adverses. L’ancien coéquipier de Stanley Johnson et Aaron Gordon est désormais l’objet des convoitises d’autres décisionnaires. Ainsi, selon les informations rapportées par Keith Pompey, le meneur de jeu des 76ers aurait fait l’objet d’une offre des champions en titre.

Lebron James n’a pas fait mystère de ses velléités d’accueillir un créateur supplémentaire et d’obtenir une rotation à la mène plus régulière que Kay Felder, DeAndre Liggins ou Jordan McRae mais la marge de manœuvre de David Griffin est limitée. Depuis l’acquisition de Kyle Korver, les Cavaliers ne peuvent plus échanger de choix du premier tour jusqu’en 2021 et sont d’ores et déjà exposés aux fourches caudines de la luxury tax.

A cet égard, au-delà de son niveau de jeu (8,9 points à 48,7% aux tirs dont 33,3% à trois points, 9,1 passes, 1,5 interception pour 2,2 pertes de balles en 32,4 minutes de temps de jeu lors de ses 15 titularisations, 7ème meilleure marque de la Ligue au AST%), T.J McConnell est attrayant en raison du contrat hinkien qu’il a paraphé quelques instants après la clôture de la draft 2015.

L’ancien Wildcat émarge à 874 636$ cette saison. Sa troisième année de contrat à 1 014 746$ est non garantie et les 76ers disposent d’une team option à 1 088 038$ pour la saison 2018/2019. A ce tarif, les Cleveland Cavaliers peineront à identifier pléthore de joueurs plus rentables et opérationnels dès leur arrivée dans l’Ohio.

Reste qu’afin de bâtir son équipe championne, David Griffin s’est délesté des principales pièces susceptibles de susciter l’intérêt des 76ers. Toujours selon les informations de Keith Pompey, afin d’acquérir T.J McConnell, le GM des Cavaliers aurait proposé un échange structuré autour de Jordan McRae. Un joueur sélectionné avec le 58ème choix de la draft 2014 par les Philadelphia 76ers qui l’avaient envoyé en Australie puis chez les 87ers poursuivre son développement. A Melbourne comme dans le Delaware, Jordan McRae mis en lumière ses habiletés au scoring sans parvenir à se construire le profil d’un role player.

 

A lire :

 

Naturellement, les Philadelphia 76ers ont rejeté cette offre.

« Bien sûr que nous souhaitons le conserver. Il a été un contributeur majeur de nos récents succès. Personne ne peut le nier ». 

Brett Brown

Non seulement, T.J McConnell tient désormais un rôle essentiel dans la rotation de Brett Brown mais son contrat et ses qualités de gestionnaire l’érigent en idéal-type du meneur de jeu back-up d’une franchise NBA ambitieuse qui compte dans ses rangs un créateur de l’acabit de Ben Simmons.

 


Highlights – Les plus belles passes de Ben… par sixersfrance

 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top