Rumeurathon 2016

Kendall Marshall transféré au Jazz contre Tibor Pleiss et deux choix du second tour

Kendall Marshall-trade

Les recrutements de Jerryd Bayless et Sergio Rodriguez, couplés à l’émergence de T.J McConnell et aux qualités de playmaking de Ben Simmons condamnaient les destinées de Kendall Marshall en Pennsylvanie. Titulaire d’un contrat dégressif et non-garanti, l’ancien meneur de jeu conservait une valeur marchande en raison de la nature de son engagement contractuel davantage que sur le fondement de ses prestations sur le parquet.

Authentique déception de l’année écoulée, le 13ème choix de la draft 2012 n’a jamais retrouvé la plénitude de ses moyens physiques, déjà limités pour un joueur NBA, et n’a pu fournir à Jahlil Okafor, le meneur de jeu susceptible de l’abreuver au poste bas et de rentrer quelques paniers primés.

A lire 

Les temps de Kendall Marshall en Pennsylvanie étaient comptés. L’annonce de la signature de Cat Barber, non-officialisée faute de place disponible dans l’effectif, rendait inéluctable un départ de l’ancien Buck. Le joueur de 25 ans était en sursis, le 2 septembre ses émoluments de 2 048 257$ pour la saison 2016-2017 devenaient pleinement garantis.

La philosophie « hinkienne » de location du cap space disponible afin de sécuriser l’acquisition d’assets et notamment des choix de draft perdure.

En effet, c’est contre le pivot allemand, Tibor Pleiss et deux choix du second tour que les 76ers ont cédé Kendall Marshall au Jazz dans le cadre d’un authentique salary dump trade où en pure adéquation avec la tradition de l’ère hinkienne, les 76ers ont mis leur cap space à disposition d’une autre franchise désirant se délester d’un contrat devenu encombrant.

Tibor Pleiss

Sélectionné par les Nets en 31ème position lors de la draft 2010, le géant allemand de 2.22 mètres a fourbi ses armes dans les rangs d’écuries européennes, d’abord à Bamberg (Allemagne), puis à Vitoria (Liga ACB) avant de rejoindre le FC Barcelone (Liga ACB).

Signé par le Jazz l’été dernier, Tibor Pleiss a débuté sa carrière face aux 76ers, le 30 octobre dernier, mais n’a disputé que 12 rencontres de NBA pour des totaux faméliques de 82 minutes, 24 points et 15 rebonds.

 

Régulièrement assigné en D-League au Idaho Stampede, la franchise affiliée du Jazz, il y affichait des statistiques plus éloquentes (12,3 points, 10,4 rebonds et 1,4 contre en 28 minutes).

Le contrat de Pleiss est intégralement garanti pour la saison 2016-2017 mais ses émoluments pour l’exercice suivant ne le seront qu’à compter du 15 juillet 2017. Autrement dit, au terme de cet échange, le Jazz parvient à expurger les 3 millions de dollars garantis du pivot allemand de leur salary cap, Kendall Marshall ayant été aussitôt coupé par la franchise de Salt Lake City.

La prise en charge des émoluments de Pleiss est totalement indolore pour les 76ers qui disposent de quelques 24 millions de dollars de marge de manœuvre sous le salary cap et évoluent toujours en deçà du salary floor.

Comme ils le firent lors des trois dernières années, les 76ers ont pris en charge un contrat garanti qui n’entrave en rien leur flexibilité afin d’étoffer leur collection d’assets. Une routine pour la franchise. Une nouveauté pour leur décisionnaire.

A Toronto, Bryan Colangelo n’avait jamais valorisé l’acquisition de choix du second tour. Il les avait, au contraire, copieusement dilapidé dans des transactions pas toujours concluantes.

Liste des transferts impliquant un choix de draft conclus par Bryan Colangelo lors de son passage chez les Raptors

DateJoueurs/picks transférésEquipeContrepartie
21/06/2006Matt Bonner, Eric Williams, 2nd TDD 2009 (Jack McClinton)San Antonio SpursRasho Nesterovic
28/06/20062nd TDD 2006 (56ème choix, Edin Bavcic)Philadelphia 76ersCash
15/06/20072nd TDD 2009 (Jonas Jerebko), 2nd TDD 2011 (Kyle Singler)Detroit PistonsCarlos Delfino
28/06/20072nd TDD 2008 (Goran Dragic)San Antonio SpursGiorgios Printezis
1/01/2009Hassan AdamsLos Angles Clippers2nd TDD 2015, Cash
13/02/2009Jamario Moon, Jermaine O'Neal, 2nd TDD 2010 (Da'Sean Butler), 1er TDD 2011 (Jonas Valanciunas)Miami HeatMarcus Banks, Shawn Marion, Cash
19/02/20092nd TDD 2014Boston CelticsPatrick O'Bryant
9/07/20092nd TDD 2016
Kris Humphries, Nathan Jawai, Shawn Marion
Dallas Mavericks
Memphis Grizzlies
Orlando Magic
Devean George, Antoine Wright, Hedo Turkoglu
24/06/20102nd TDD 2013 (Jamal Franklyn)Dallas MavericksSolomon Alabi
10/07/2010Chris BoshMiami Heat1er TDD 2011 (Norris Cole)
1er TDD 2011 (Jonas Valanciunas)
28/07/20102nd TDD 2015, cashHouston RocketsDavid Andersen
24/01/2011Giorgios PrintezisDallas MavericksAlexis Ajinça, 2nd TDD 2013 (Jamal Franklyn), cash
22/02/20111er TDD 2011 (Norris Cole)Chicago BullsJames Johnson
15/03/2012Leandro BarbosaIndiana Pacers2nd TDD 2012 (Tomislav Zubcic), cash
11/07/2012Gary Forbes, 1er TDD 2013 (Steven Adams)Houston RocketsKyle Lowry
16/07/2012James JohnsonSacramento Kings2nd TDD 2014
30/01/2013Jose Calderon, Ed Davis, 2nd TDD 2013 (Jamal Franklyn)Detroit Pistons
Memphis Grizzlies
Rudy Gay, Hamed Haddadi
21/02/2013Hamed Haddadi, 2nd TDD 2014Phoenix SunsSebastian Telfair

Eu égard à la composition de l’effectif, il est difficile d’envisager un quelconque avenir à Tibor Pleiss sur les rives du fleuve Delaware. Selon toute vraisemblance, le pivot allemand sera coupé afin de faire de la place à Cat Barber qui attend toujours de pouvoir parapher son contrat avec les 76ers.

Après une draft, on ne peut plus hinkienne, le fils de Jerry Colangelo poursuit habilement le processus initié par Sam Hinkie, là où on pouvait craindre qu’il n’en altère les fondements.

En dépit d’un curriculum vitae par bien des égards inquiétants et d’une communication irritante, Bryan Colangelo n’a pas encore commis d’impairs. A sa manière, il a peu ou prou annulé le premier mouvement initié par la franchise après l’arrivée de son père.

Outre Tibor Pleiss, les Philadelphia 76ers récupèrent deux choix du second tour appartenant au Jazz lors du millésime 2017, là où ils ne disposaient d’aucune sélection suite au trade pour Ish Smith, depuis parti pour Detroit.

Les Philadelphia 76ers hériteront du choix le plus favorable et du choix le moins favorable des quatre choix du second tour dont disposait le Jazz, à savoir, ceux du Jazz, des Knicks, des Pistons et des Warriors.

La collection de choix de draft des Philadelphia 76ers

 Premier tourSecond tour
2017- Choix des 76ers
- Choix des Lakers, protégé top 3
- Possibilité d'échanger le choix des 76ers avec celui des Kings, si ce dernier échoue dans le top 10
- Le choix le plus favorable et le choix le moins favorable parmi ceux du Jazz, des Knicks, des Pistons et des Warriors.
2018- Choix des 76ers
- Choix des Lakers, non protégé (s'il n'était pas obtenu lors du millésime précédent)
- Choix des 76ers
- Choix le plus favorable entre celui des Clippers et des Knicks
- Choix le plus favorable entre celui des Cavs et celui des Nets
2019- Choix des 76ers
- Choix des Sacramento Kings, non protégé
- Choix des 76ers
- Choix des Knicks
- Choix le plus favorable entre celui des Kings et celui des Bucks (via Nets)
2020- Choix des 76ers
- Choix du Thunder protégé top 20
- Choix des 76ers
- Choix des Nets
- Choix des Knicks
2021- Choix des 76ers- Choix des 76ers
- Choix des Knicks
2022- Choix des 76ers- Choix des 76ers
- Choix du Thunder (si le choix du Thunder 2020 s'est établi dans le top 20)
2023- Choix des 76ers- Choix des 76ers
- Choix du Thunder (si le choix 2020 du Thunder s'est établi dans le top 20)

On notera qu’en fonction des résultats des Knicks, les Philadelphia 76ers pourraient bénéficier de la sélection du second tour de la franchise de Big Apple jusqu’en 2021.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :