Contrats

Ben Simmons a signé son contrat rookie

ben-simmons-2016070301-768x447

Alors que la free agency battait son plein, Ben Simmons a annoncé via son compte Twitter qu’il venait de parapher son contrat rookie avec les Philadelphia 76ers.

 

A priori anodine, la signature de contract – y compris ceux dont la structure et les émoluments sont déterminés par la rookie scale – ne l’est jamais totalement quand les négociations sous conduites par Rich Paul, l’agent de Lebron James, qui représente également les intérêts de Ben Simmons.

Quand bien même rien n’impose aux rookies d’avoir signé leur contrat avant de participer aux Summer Leagues, il était devenu évident que Rich Paul refuserait que son client joue au basketball avant que le contrat ne soit paraphé.

Ainsi, Keith Pompey rapportait hier, que le premier choix de la dernière draft n’avait pas encore rejoint Salt Lake City où ses coéquipiers disputaient les premières séances d’entraînement collectif en vue de la Summer League d’UTAH qui débute lundi 4 juillet.

Par ailleurs, les San Antonio Spurs étaient confrontés au même imbroglio avec Dejounte Murray, autre joueur représenté par Rich Paul.

En l’espèce la marge de négociation de l’agent d’un joueur sélectionné dans le premier tour est limitée. La NBA, via la rookie scale, détermine les principaux paramètres de leur premier contrat. La structure du contrat est la suivante : deux années garanties suivies de deux années en team option. Les émoluments perçus sont quant à eux fixés par l’échelle salariale des rookies.

La seule marge de négociation entre les équipes et les joueurs réside dans la possibilité de faire évoluer le montant fixé par l’échelle salariale de plus ou moins 20%. En pratique, tous les joueurs issus du premier tour reçoivent des émoluments correspondant à 120% de ceux prévus par la rookie scale.

La négociation conduite par Rich Paul a probablement accouché du résultat attendu, l’octroi de ce bonus de 20% à Ben Simmons. Ainsi, l’australien ne percevra pas les 4 919 300$ prévus par l’échelle salariale des rookies mais 5 903 120$ pour sa première année dans la Ligue.

 Première année
Salaire
Seconde année
Salaire
Troisième année
Team Option
Quatrième année
Team Option
% d'augmentation par rapport à l'année précédente
Qualifying Offer
% d'augmentation par rapport à l'année précédente
#14919300$5140700$5362100$ 26,1%30%
#241105800$1115500$1205300$74,9%46,2%
#261026300$1072500$1118700$80,3%47,6%

Adepte des gains marginaux, Sam Hinkie avait pris l’habitude de signer le contrat de ses rookies le plus tard possible dans l’intersaison. En effet, s’il offrait systématiquement le bonus de 20% à ses joueurs issus du premier tour, l’ancien décisionnaire profitait, grâce au report de la signature effective, durant tout l’été d’un cap space grevé du montant prévu par la rookie scale et non des émoluments magnifiés des 20%.

En l’occurence, la signature de Ben Simmons, « coûte » aux 76ers une marge de manoeuvre d’un million de dollars. Dans une free agency où les principales têtes d’affiche, derrière un Kevin Durant qui n’a pas prévu de rejoindre la Pennsylvanie, ont choisi leur nouvelle domiciliation, cette cession d’une once de flexibilité ne produit aucun effet. Après cette signature, et celle de Jerryd Bayless, les 76ers évoluent toujours 40 millions de dollars au-dessous du salary cap.

Son contrat rookie paraphé, le point forward australien va pouvoir rejoindre ses nouveaux coéquipiers à Salt Lake City avant de de disputer la Summer League de Las Vegas.

Egalement présent dans le roster prévu pour les deux Summer Leagues, Timothé Luwawu n’a toujours pas finalisé son contrat. Sa situation est légèrement plus complexe dans la mesure où il doit d’abord se libérer de son engagement avec le Mega Leks, puis obtenir l’autorisation de la FIBA, avant de rejoindre la NBA.

La clause de buyout du français ayant été astucieusement fixée à 650 000 dollars, soit précisément le montant maximum que peut mobiliser une franchise NBA dans le paiement d’une clause libératoire, la situation devrait rapidement se décanter.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :