JoueLaCommeDiLéo (2016)

JoueLaCommeDiLeo2016 – Le projet de SeiiTaiShoGuN 

Tony DiLeo

Une fois n’est pas coutume, le #JoueLaCommeDiLéo prend ses aises avec le calendrier et suit son cours au-delà de la grande cérémonie. Septième projet, celui de SeiiTaiShoGuN.

Les Sixers sont à une étape déterminante de leur reconstruction entamée il y a de ça 3 ans. Comment gérer cette draft? Quel trade doit-on effectuer? Quel free agent peut-on intéresser? C’est tout ce que nous allons voir.

Que doit on viser l’an prochain? 

On est tous d’accord pour dire que personne ne veut revivre une saison à 10 victoires et 72 défaites (rien que pour sauver nos yeux de ce spectacle difficile). Il est temps pour nous de commencer à gagner mais surtout de poser les fondations, c’est à dire, faire le tri des joueurs qui doivent rester. Le 2ème but important de la prochaine saison est de donner une équipe complémentaire à notre futur franchise player que l’on va drafter en n°1.

Maintenant il ne faut pas oublier tous les sacrifices effectués dans un seul but: avoir une équipe assez talentueuse pour être un prétendant régulier pour viser le titre NBA. C’est pourquoi, il est impératif de progresser pour être suffisamment attirant afin de vendre le projet aux futurs Free agents (en 2017) mais également être en assez bonne position pour garder un pick assez haut pour la prochaine draft. Celle-ci s’annonçant comme étant une draft extrêmement forte sur le poste de meneur. En aucun cas une progression veut dire qu’il faut cramer notre marge sur les FA et se précipiter. Je ne le répéterai jamais assez, mon envie est que les Sixers soit chaque année un prétendant au titre (oui j’ai faim de victoires^^).

La Draft

Pas d’hésitation à avoir, Ben Simmons est mon numéro 1. A mes yeux, c’est le prospect qu’on attend depuis le début de la reconstruction. En plus il n’est pas blessé alors que demander de plus?

Le quator: Simmons-Noel-Embiid-Okafor étant incompatible, je trade ce dernier a Boston. Je ne demande pas le pick 3 mais le pick 16, 23,31 avec Avery Bradley contre Okafor, pick 24 et 26.

Okafor étant le joueur pris par « défaut » l’an dernier, il ne peut pas exister dans le type de jeu qu’on cherche a mettre en place.

Pourquoi ne pas demander le pick 3? 

A mes yeux, cette draft est faible en possible franchise player en dehors du top 2 mais potentiellement très forte en role players. Je préfère attendre un an afin de renforcer notre poste de PG par la draft notamment grâce à notre pick, celui de Los Angeles ou le possible swap avec Sacramento. De plus je préfère laisser à Simmons les clés du camion pour la première année et aller chercher un très bon rôle player comme Avery Bradley qui répond a un très gros besoin sur le poste de SG. Il fera un complément parfait de notre numéro 1.

Que faire des choix 16, 23 et 31 maintenant? 

J’utilise les 2 premiers picks pour drafter:

-En 16 je choisis Malik Beasley

-En 23 ma préférence va pour Taurean Prince.

Le pick 31 part à San Antonio avec Isaiah Canaan contre Boris Diaw.

Beasley est un joueur avec un très gros talent à mes yeux. Malgré sa fracture de fatigue, je n’hésite pas non plus à le prendre malgré la venue de Bradley. Ses qualités de shooteur mais également ses qualités athlétiques et son goût pour l’effort correspondent à ce que l’on recherche. Derrière Bradley il aura tout le temps nécessaire pour revenir tranquillement de sa blessure et faire la transition NCAA-NBA.

Taurean Prince est mon choix car on a jamais assez de role player et que ça sera très certainement le BPA à ce pick là. C’est un joueur comme les aime Philly, très grosse volonté, défenseur d’élite en NCAA qu’il pourra certainement retransmettre en NBA. Ce n’est pas un shooteur d’élite mais ses 37% à 3 points avec 4 tentatives par match contribue à étayer sa candidature au statut de role player efficient.

Avec Diaw on aurait un vétéran dont le profil est similaire a Dario, qui a fait la démonstration de sa très bonne mentalité, il ferait un bon vétéran. Il a perdu pas mal de minutes cette année et son physique a l’air de vraiment commencer à être sur le déclin. De plus San Antonio économiserait 2 ans de salaire à 6,5 et 7 millions alors que Canaan peut prétendre à une QO à 1,2 million. San Antonio pourrait alors avoir plus de flexibilité afin de recruter un meneur ou des joueurs du banc.

A la fin de la draft l’effectif serait donc composé de :

Ish Smith- TJ McConnell

Avery Bradley- Malik Beasley- Nik Stauskas- Hollis Thompson

Robert Covington- Jerami Grant- Taurean Prince

Ben Simmons- Richaun Holmes- Car Landry- Boris Diaw

Nerlens Noel- Joel Embiid

Maintenant que la draft est passée, il est grand temps de s’interroger sur la FA. A savoir qui est ce que l’on re-signe, sur quel FA proposer un contrat etc…

La Free Agency 

Avant de commencer à regarder du côté des FA, il est important de re-signer les joueurs que j’estime importants. Ainsi j’active les options pour TJ McConnell qui a fait une bonne saison l’an dernier et fera un bon 3ème meneur voire back-up en cas de blessure. Je n’active pas celle de Hollis Thompson, trop unidimensionnel et inconstant à mon goût.

Ensuite c’est au tour d’Ish Smith d’être resigné avec 25 millions sur 3 ans. Je le vois comme un très bon back-up capable de faire tourner notre banc qui en a terriblement besoin. Je contacte Landry afin de le remercier pour les services qu’il nous a rendus. Ses fesses manqueront certainement à notre banc mais il faut faire de la place et Babac occupera la place du big men vétéran. La priorité est évidemment de re-signer Nerlens. Il est tout simplement indispensable a notre jeu quand il joue a sa vraie position, de plus on ne peut pas être sûr à 100% de la santé d’Embiid. Avec son profil il va nous coûter cher mais je n’hésite pas à lui donner un gros contrat. Pour 90 millions sur 5 ans il reste un Sixer.

Une fois tous les joueurs re-signés, j’offre un gros contrat à Mario Chalmers. Celui-ci revient de blessure et je le convainc que venir chez nous lui permettra sur un an de se remettre sur pied, de retrouver des sensations afin de rejoindre un futur candidat au titre et donc se redonner de la valeur sur le marché. Un chèque de 10 millions sur un an devrait l’aider à le convaincre de venir chez nous.

Le plus important est à venir, la venue de Dario Saric. Contrat de 4 ans, classique pour un rookie, sa venue cet été nous évite d’avoir à le payer deux fois plus l’an prochain.

 A la fin de la FA, on se retrouverait avec un effectif composé de :

-Mario Chalmers – Ish Smith – T.J McConnell

– Avery Bradley – Malick Beasley – Nik Stauskas

-Robert Covington – Jerami Grant- Taurean Prince

-Ben Simmons- Dario Saric- Richaun Holmes- Boris Diaw

-Nerlens Noel- Joel Embiid.

L’équipe actuelle sera ainsi en mesure de créer une bonne cohésion car elle est assez complémentaire. Le but étant de gagner assez de match tout en restant flexible pour des Free Agency plus importante dans un futur proche (2017). Simmons est entouré de shooteurs et de joueurs pouvant exister sans le ballon tout en assurant défensivement.

Même si ça manque encore de vétérans afin de commencer à gagner significativement, l’ajout de l’expérience du titre avec Mario Chalmers pourrait être un gros plus pour nous. Tout comme Avery Bradley et Boris Diaw qui ont tous les deux l’expérience des playoffs (voire du titre aussi pour Babac).

Le meilleur moyen de développer les joueurs reste la victoire, avec l’ajout de Ben Simmons, la restructuration de l’effectif, l’arrivée de vétérans et des joueurs avec des responsabilités offensives mieux réparties, (Ish, RoCo) l’équipe sera en mesure d’être compétitive.

RETROUVEZ TOUS LES AUTRES PROJETS DE CETTE QUATRIÈME ÉDITION DU #JOUELACOMMEDILÉO

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :