Rumeurathon 2016

Les Knicks attirés par les choix 24 et 26 ?

Phil-Jackson-Knicks-Seconds-tours

Dans une draft où les 76ers, les Celtics, les Suns et les Nuggets disposent de 12 des 30 choix du premier tour, les sélections 24 et 26 des Philadelphia 76ers susciteront irrémédiablement les convoitises d’une des neuf franchises qui seront absentes de la première partie de la cérémonie du 23 juin.

Dépourvus de toute sélection dans cette cuvée, les Knicks seraient, selon Ian Begley d’ESPN enclins à s’introduire dans l’ordre de sélection.

[pullquote align= »full » cite= »Ian Begley » link= » » color= » » class= » » size= »17″]Les Knicks escomptent acquérir un choix lors de la prochaine draft. Le meilleur scénario serait probablement l’acquisition d’un choix en fin de premier tour bien que l’obtention d’un choix du second tour soit l’issue la plus probable. La franchise a manifesté son intérêt pour plusieurs joueurs lors des dernières semaines parmi lesquels Yogi Ferrell (Indiana Hoosiers), Wayne Selden et Cheik Diallo (Kansas Jayhawks) ou encore Malachi Richardson (Syracuse).[/pullquote]

Jason Parker, de Fansided, renchérit en indiquant que Phil Jackson pourrait être prêt à mettre dans la balance tout joueur ne répondant pas au patronyme de Porzingis ou d’Anthony.

Récipiendaire de deux sélections en fin de premier tour, Bryan Colangelo a exprimé sa réticence à intégrer trois rookies issus de cette cuvée à un effectif auquel il aspire davantage à adjoindre de l’expérience. Si les Knicks cherchent à acquérir un choix de draft et que les 76ers, par l’intermédiaire de leur nouveau décisionnaire, ont laissé entendre qu’ils étaient ouverts à toute proposition, les éventuelles négociations entre les deux bureaux exécutifs risquent d’achopper sur le faible réservoir d’assets dont disposent les Knicks.

Outre les joueurs encore sous contrat, Robin Lopez, José Calderon, Kyle O’Quinn, Jerian Grant ou Tony Wroten, Phil Jackson pourrait offrir à son homologue les droits sur Willy Hernangomez, que Sam Hinkie a transféré aux Knicks le 26 juin dernier, et ceux sur le français Louis Labeyrie ainsi que des choix de draft plus tardifs. S’ils venaient à acquérir un choix du premier tour pour la draft 2016, les Knicks pourront échanger le 23 juin prochain, leur choix du premier tour 2017 puisqu’ils auront liquidé toutes leurs créances en la matière. S’ils disposent du choix du second tour 2017 des Rockets, et des deux choix les moins favorables entre ceux du Magic, des Cavaliers et des Rockets dans le millésime 2019, les Knicks devraient d’autant plus peiner à convaincre les Sixers de leur céder un choix du premier tour contre une combinaison de choix du second tour qu’ils enverront en Pennsylvanie leur choix du second tour en 2018 (s’il est plus favorable que celui des Clippers), 2019, 2020 et 2021.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :