Joue la comme Tony DiLéo

JoueLaCommeDiLéo 2016 – Le projet de Juju76ers

Tony DiLeo

Comme lors des trois derniers mois de juin, le #JoueLaCommeDiLéo va animer le processus pré-draft. La publication des différentes contributions rédigées dans le cadre de cette vaste consultation va désormais rythmer cette bien trop longue attente. Troisième contribution pour cette édition, le projet de Juju76ers.

Après une troisième saison consécutive à jouer les fonds du classement, les Sixers abordent cette nouvelle intersaison dans un but bien précis : mettre en route le projet en termes d’évolution.

Le changement de GM a été déterminant et Bryan Colangelo n’aura pas la même stratégie qu’aurait eu Sam Hinkie s’il été toujours en place. BC va accélérer le processus afin de pouvoir attirer des gros agents libres d’ici un an.

Donc si j’étais à la place de B.Colangelo, voici les différentes décisions que je prendrais avant le début de la saison 2016/2017.

1) Objectifs de la saison prochaine :

Les 76ers sortent d’une saison difficile, avec un bilan médiocre de 10-72, des problèmes extra-sportifs pour le rookie Okafor, le changement de main dans la direction. Fan de Brett Brown, je protège son bilan à la tête de l’équipe ne lui imputant pas les résultats de ces trois dernières saisons. Mais bon, soyons réaliste, on ne peut pas demander à cette équipe de viser les play-offs dès la saison prochaine sauf gros gros trades (ce qui n’est, à ce jour, pas envisagé).

Ainsi pour la saison prochaine, l’objectif est simple : développer au maximum les jeunes joueurs afin de leur permettre d’apprendre et gagner des matchs. Une saison à 30 victoires serait envisagée afin de sortir la franchise de son étiquette de cancres de la Ligue.

En termes d’évolution, il faudra vraiment travailler sur l’importance des fins de matchs, en apprenant à gérer ce quatrième quart-temps (au cours de la saison les 76ers ont souvent résisté 3 quart-temps avant de lâcher dans le dernier).

Brett Brown devra montrer qu’il peut devenir un très bon coach en faisant gagner certains matchs grâce à son coaching. Autant sur les dernières saisons il devait composer avec ce qu’il avait (beaucoup de joueurs sont venus sous son aile où certains sont restés que très brièvement), autant cette saison, je lui laisserai un groupe avec de la stabilité et je ne réaliserai des opérations en cours de saison uniquement si elles compensent un vrai besoin de la franchise.

Sachant que la prochaine Draft sera intéressante, il serait bien d’être dans le top 10 lors de prochaine cérémonie. Si la franchise reste dans le seuil des 30 victoires sur la saison cela devrait se faire.

2) La stratégie à adopter le soir de la Draft :

Le 23 Juin 2016 est un grand tournant pour l’avenir de la franchise. En possession de nombreux choix de Draft (en compagnie des Celtics et des Suns) les 76ers devraient être une franchise qui fera du bruit ce soir-là.

Autant être clair, il n’y a aucune chance de me voir échanger le 1st pick de cette Draft. Toutes négociations seront fermées à ce sujet.

En revanche, concernant les autres choix de Draft 2016, je reste ouvert à toute franchise.

Suite à l’embouteillage de notre poste 5 (Noel, Embiid et Okafor), il est évident, pour moi, qu’un des trois doit partir. Mon premier choix est un trade d’Okafor. Je construis mon équipe en ayant besoin des qualités défensives de Noel, quant à Embiid, à l’heure actuelle il est tout simplement impossible de le trader dû à sa cote proche du néant.

Alors que les Celtics ont récupéré le choix 3, ils ne récupéreront ni Ingram ni Simmons, si la logique est respectée. Alors que cette draft est annoncée assez faible, je tente de proposer un trade aux Celtics, dans le but de récupérer le troisième choix.

Je propose à Danny Ainge, le trade suivant :

Okafor + pick 26 de la Draft 2016 VS Pick 3 de la Draft + Smart

Toutefois le pick 3 pourrait venir seul si les Celtics sont difficiles en affaires.

Nous voilà au moment de la Draft. Il est évident qu’au moment de choisir pour le 1er choix de la Draft, une question se pose : qui de Ben Simmons ou de Brandon Ingram ?

Au vu des besoins de l’équipe, le jeu de Brandon Ingram est fit évident. En revanche, par rapport au type de joueur recherché depuis le début du projet, je ne peux pas passer à côté de Ben Simmons.

Ben Simmons sera le joueur que le sélectionnerai avec mon firts pick afin de lui donner les clés de la franchise. Ayant maintenu toute ma confiance à Brett Brown (indiqué plus haut), ce garçon que mon coach connaît très bien, sera la pépite à développer cette saison. Son tir sera un des principaux axes de travail afin qu’il ne soit pas trop « prévisible » pour les défenses adverses.

Alors que la question se pose, Ben Simmons est-il un poste 3 ou 4 ? Pour ma part, il débutera en 4 à côté de Nerlens Noel. Un poste 4 différent car organisateur du jeu sur de nombreuses séquences.

Mais pas le temps que m’attarder sur les qualités de Ben Simmons, car Adam Silver m’appelle déjà pour sélectionner mon joueur avec mon choix 3.

Grâce à mon trade avec les Celtics, je sélectionne Jamal Murray en 3ème position. Le joueur a démontré une grande partie de ses qualités au cours de la saison mais également avec sa sélection nationale, assumant ses responsabilités dans les moments importants. Doté d’une bonne adresse extérieure, il est le choix évident afin d’être complémentaire avec Ben Simmons.

Le choix se portait entre Murray et Dunn mais au vu du jeu des joueurs j’ai préféré opter pour Murray.

Enfin, avec mon choix 24, je sélectionne Tyler Ulis. Le petit meneur de jeu de Kentucky est attendu en fin de 1er tour ou début du 2e tour. Il ne sera pas considéré comme un meneur titulaire, en revanche il peut parfaitement assurer dans un rôle de back-up.

Ainsi lors de cette draft, j’aurai sélectionné la ligne arrière de Kentucky de la saison dernière Murray/Ulis et un joueur attendu comme une future star pour les années à venir, Ben Simmons.

3) Intersaison :

Au cours de l’intersaison, j’active l’option de Thompson, qui me permettra de garder une menace extérieure pour la saison prochaine.

Vient ensuite la décision importante, à quel prix prolonger Nerlens Noel ? Comme évoqué plus haut, je souhaite garder mon pivot en protecteur de cercle. Ses qualités défensives ont été relevées par de nombreux observateurs et ne sont plus à expliquer. En revanche c’est offensivement que le pivot est limité. Pas de jump shoot, une main pas très bonne au poste bas… Nerlens Noel ne sera jamais un grand attaquant. En revanche, comme le dis Jordan : « une attaque fait lever la foule, alors qu’une défense te fait gagner des titres », la défense de Noel est trop importante pour le laisser filer. Il faut également faire attention au projet présenté au garçon. Le joueur est là depuis le début (même s’il n’a pas joué pour sa première saison) et il a clairement affiché son ras-le-bol des saisons à 10/15 victoires.
Ainsi je prolongerai le contrat de Nerlens Noel à 75 millions sur 5 ans (soit 15 millions par an). Ce montant me semble plutôt bon pour toutes les parties notamment en raison de l’explosion du salary cap.

Alors qu’il a fini les deux dernières saisons avec nous, je proposerai à Ish Smith un contrat (ce qui n’avait pas été fait la saison dernière). Ish Smith sort d’une très bonne saison personnelle au-delà des attentes. Le garçon voudra profiter de cette occasion pour signer un beau contrat. Ainsi je lui propose de prolonger l’aventure avec un contrat de 24 millions sur 3 ans (soit 8 millions par an).

Enfin, comme il me l’avait promis, j’intègre Dario Saric dans mon objectif. Arrivant deux ans après sa draft, il est éligible au contrat rookie suite à sa position de n°12 de la Draft 2014.

C’est alors que commence la prospection des agents libres et des premiers trades :
La franchise n’est, à cet instant, pas encore très attirante pour les gros agents libres. Aucun d’eux ne voudra nous rejoindre avec un but de viser le titre dans 3 à 5 ans.

Ainsi je propose un contrat à Courtney Lee de 48 millions sur 4 ans. L’explosion du salary cap a fait monter les prix et Lee sort d’une bonne saison entre Memphis et Charlotte.

Il s’agira là de ma seule acquisition lors de cette intersaison concernant les agents libres. Je me réserve pour la prochaine saison afin de faire passer encore un cap supplémentaire à la franchise, car l’année prochaine l’objectif sera sera clair : jouer les play-offs.

Afin de peaufiner mon effectif, je me renseigne auprès de plusieurs vétérans intéressés pour finir tranquillement leur carrière en accompagnant de jeune joueurs. Je pense à Mike Miller ou Caron Butler.

4) Conclusion :

Pour conclure sur mon intersaison, celle-ci me semble plutôt réussie. J’ai drafté une future superstar, des joueurs extérieurs me permettant d’apporter une menace au scoring et de contribuer au spacing et j’ai réussi à prolonger Nerlens Noel pour protéger ma défense.

J’attends de voir l’évolution concernant Joel Embiid avant de décider quoi que ce soit à son sujet.

Ensuite j’intègre rapidement Murray, Ulis et Saric dans mon projet d’équipe et voit ce que la saison donne.

Toutefois, je n’ai qu’un seul bémol, je n’ai pas de vétérans qui seront présents pour canaliser toute cette jeunesse.

Je compte beaucoup sur mon coach pour prendre sous son aile Ben Simmons et qu’il évité les déboires de Jahlil Okafor.

Mon cinq de départ : Smith – Murray – Covington – Simmons – Noel

Mon cinq remplaçant : Ulis –Thompson – Grant – Saric – Embiid

Mes réservistes : Stauskas – Landry – McConnell – Miller ou Butler

Après avoir passé un été en Sam Hinkie, j’aurai été Bryan Colangelo au mois pour un jour.

Retrouvez tous les autres projets de cette quatrième édition du #JoueLaCommeDiLéo

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :