Joue la comme Tony DiLéo

JoueLaCommeDiLéo 2016 – Le projet de Loïc

Tony DiLeo

Comme lors des trois derniers mois de juin, le #JoueLaCommeDiLéo va animer le processus pré-draft. La publication des différentes contributions rédigées dans le cadre de cette vaste consultation va désormais rythmer cette bien trop longue attente. Seconde contribution pour cette édition, le projet de Loïc.

Quels objectifs pour la saison prochaine? Viser les playoffs? Rester dans les bas-fonds de la Ligue afin de récupérer un nouveau choix de draft haut placé ?

Etant en possession du choix des Lakers pour la prochaine draft (protégé top 3) et d’un possible swap avec les Kings, et au vu de la teneur de la prochaine cuvée (riche en meneurs et ailiers annoncés à haut niveau), je ne pense pas que jouer de nouveau volontairement le top de la draft soit vraiment judicieux.
D’autant plus que notre 1st pick est possiblement voué à devenir un joueur majeur de la ligne (et pourquoi pas Joel Embiid également s’il se décide enfin à fouler le parquet et répond aux espoirs les plus fous), donc je crois qu’il faut chercher à présent à atteindre un niveau potable et de développer de la cohésion pour favoriser leur développement (sans pour autant gâcher toute notre flexibilité future bien sûr).
Je cherche donc, en attendant d’avoir un éventuel nouveau gros prospect dans un an (ce qui grâce à nos assets reste possible sans tanker), à remplir les positions où les faiblesses sont criantes par des valeurs sûres.
De plus, montrer une volonté de compétitivité (et encore mieux le devenir un minimum) offre plus de chance d’attirer des FA à la prochaine intersaison.

Quelle soirée de Draft ?

Je choisis avec notre 1er choix celui que je pense être le BPA et possède le plus gros potentiel, à savoir Ben Simmons.

Avec nos deux choix de fin de 1er tour (+ Stauskas si ça ne suffit pas), je cherche à effectuer un trade-up dans le but de drafter Furkan Korkmaz ou Timothé Luwawu, qui je pense ont un très beau potentiel. Sinon, j’essaie d’avoir Tyler Ulis et/ou Malik Beasley.

– Contrats :

Parmi les joueurs qui arrivent en fin de contrat, je laisse partir Brand, Marshall, Smith, Thompson (sauf si j’ai tradé Stauskas au préalable) et Wood.

Que faire de Jahlil Okafor, pierre angulaire du projet ou vulgaire monnaie d’échange?

Doutant de son réel potentiel à devenir la pièce centrale d’une équipe jouant le titre (je le vois comme un futur Al Jefferson du riche) et pensant que Simmons peut, lui, l’être, ceci couplé aux interrogations sur les temps de jeu qui seront compliqués à repartir en le conservant (ce qui diminuera sans doute les performances individuelles, le développement et les valeurs marchandes de chacun) et au fait qu’il dispose tout de même d’une valeur marchande non négligeable, je cherche à le trader pour obtenir des joueurs d’expérience qui viendront épauler Simmons, et doivent donc présenter une certaine complémentarité (profils de 3 and D sur les postes extérieurs).

De plus, la possession d’un stock d’assets assez important dans notre poche à l’avenir me conforte dans cette décision, que l’on pourrait qualifier de précipitée.

Je propose ainsi une offre à Houston pour récupérer Beverley et Ariza (je ne sais pas vraiment si c’est réaliste que Morey accepte, d’autant plus avec la très récente signature de Mike d’Antoni en head coach, je vous laisse juge).

Le premier me semble être un complément idéal à titulariser à la mène, car bon défenseur, bon shooteur à 3 points et manieur de ballon secondaire (important afin de laisser à Simmons le plus d’occasions d’initier l’attaque, en vrai point forward qu’il est). Son contrat est de plus une très très bonne affaire, dégressif sur plusieurs années (3 ans restants à 6, 5.5 et 5 millions).

Le second est un joueur d’expérience, bon 3 and D également, et qui peut évoluer aux postes 2 (même si ce n’est pas son poste de prédilection) ou 3. Il est certes plus âgé (30 ans) et s’inscrit moins dans la durée (il ne lui reste « que » 2 ans de contrat, à seulement 7.8 et 7.4 millions, donc celui-ci sera vraisemblablement terminé avant que la fenêtre titre soit accessible) mais il peut permettre de faire une bonne transition avec les jeunes.

Nerlens Noel doit-il être prolongé dès cet été? Et si oui, à quel prix?

Je cherche à le prolonger dès maintenant (au maximum si c’est nécessaire), car il est important de le conserver tant qu’on en sait pas plus sur Embiid. De plus, il n’y aura sans doute pas de problème à le trader à l’avenir si la situation financière de l’équipe devient à un moment donné critique et/ou qu’une évolution positive du statut d’Embiid le rend moins indispensable.

Comment utiliser le salary cap disponible ?

Ayant une marge de manœuvre financière toujours aussi énorme (les additions de Beverley et Ariza ont un impact faible) je mise beaucoup d’argent sur Evan Fournier avec un contrat au salaire maximum sur 4 ans (23 millions par an environ). Fournier me semble être un super complément, car il apporte du shoot d’élite au poste 2 (parfait pour du jeu sans ballon au côté de Simmons), il est capable de créer son propre tir et il peut porter le ballon par séquence, ce qui soulagerait Simmons pour ses débuts.
La seconde explosion du cap à venir est une raison qui me pousse à mettre autant d’argent sur lui.

Je vois celui-ci être prêt à signer, car c’est au maximum et qu’il arrive dans une équipe jeune (comme lui), pleine d’ambition, construite de manière assez cohérente avec les arrivées de Beverley et Ariza, et lui réservant un rôle important.

Si Orlando s’aligne, je suis prêt à mettre également beaucoup d’argent sur Crabbe (dans une moindre mesure) pour tenter de l’arracher aux Blazers. Je tente sinon ma chance sur Lee mais sur 2-3 ans maximum au vu de son âge.

Ainsi, je me retrouve avec l’effectif suivant pour démarrer la saison :

Cinq Majeur

BEVERLEY – FOURNIER (ou Crabbe, ou Lee) – ARIZA – SIMMONS – NOEL

Banc

MCCONNELL / CANAAN – KORKMAZ (ou Luwawu) / STAUSKAS (ou Thompson) – COVINGTON / GRANT – SARIC / LANDRY – EMBIID * / HOLMES

* temps de jeu limité mais si tout va bien titulaire à terme avec Noel en backup de luxe.

L’effectif, bien que très jeune dans l’ensemble, me semble plutôt équilibré, que ce soit dans le 5 ou dans la seconde unit. On trouve de la taille, du shoot, du rebond, du QI basket, de la finition, de la défense, des qualités sur jeu rapide et sur demi-terrain, la présence de joueurs qui peuvent évoluer sur plusieurs positions, une capacité d’adaptation à différents matchups. Cela devrait ainsi optimiser le développement de nombreux prospects. Il comporte des valeurs sûres, des joueurs au rôle bien défini, quelques joueurs d’expérience, et surtout deux potentielles superstars/go-to-guys (il ne faut donc pas leur mettre trop de monde / de joueurs qui ont beaucoup besoin du ballon autour d’eux, juste de quoi relayer).

Je les imagine se battre pour le 8ème spot à l’Est la saison prochaine, selon les niveaux respectifs de Simmons et Embiid pour leur première année, l’alchimie du groupe et le coaching de Brown.

Par ailleurs, Noel est là pour assurer en cas de retour difficile ou compromis d’Embiid.

L’objectif à terme est de remplacer Beverley et Ariza (qui je le rappelle seront en fin de contrat dans respectivement 3 et 2 ans) en fonction des opportunités qui seront offertes (drafts, FA, trade, donc soit en douceur ou bien plus brutalement) afin d’avoir un effectif jeune, complémentaire et potentiellement très compétitif qui s’inscrirait dans la durée (le but n’est évidemment pas de faire un one shot).

Quant à la masse salariale, elle est un peu inférieure à 70 millions de dollars. Les joueurs auront donc vraisemblablement droit à un joli bonus car ça sera difficile de combler les 10-15 millions la séparant des 90% du cap via un ou des salary-dumb trade(s), et ils pourront donc remercier Colangelo, pardon, Hinkie, pour cette « petite prime ».

A noter que l’été suivant, le contrat de Landry arrivera à terme, et au vu de la seconde augmentation du cap, même l’explosion du salaire de Noel laissera l’opportunité de signer un gros (ou un/des petit(s)) FA si le projet en attire certains, ou de faire un sign and trade pour un jeune RFA intéressé grâce aux nombreux assets à disposition. Sinon, l’amélioration de l’équipe pourra se poursuivre par la progression des nombreux prospects déjà présents, auquel(s) s’ajoutera(ront) le(s) nouveau(x) drafté(s).

Retrouvez tous les autres projets de cette quatrième édition du #JoueLaCommeDiLéo

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :