Draft 2016

Brown, Dunn, Murray, Bender, Hield bientôt testés par les 76ers?

Depuis qu’il a quitté le giron d’Adrian Wojnarowski, pour rejoindre ESPN et The Undefeated, Marc Spears se fait plus discret sur le terrain des rumeurs et ne semble plus jouir de la primeur des informations. Hier, il s’est toutefois livré à une tentative d’imitation de Wojbomb en indiquant que les Philadelphia 76ers n’escomptaient pas se limiter à l’évaluation de Ben Simmons et Brandon Ingram et allaient faire passer des workouts à tous les principaux prospects de la prochaine cuvée.

Ainsi, selon les sources de Marc Spears, les Philadelphia 76ers s’apprêteraient à organiser des workouts avec Jaylen Brown, Kris Dunn et Jamal Murray, et envisageraient de convier Buddy Hield et Dragan Bender à venir passer des tests au sein du PCOM.

Si pour le moment, aucun workout n’a été organisé avec ces prospects, la franchise se focalisant pour l’instant sur l’évaluation de joueurs de second rang, dans la perspective de l’utilisation des choix 24 et 26, la simple évocation de ces essais a ouvert la boîte de pandore des spéculations en tout genre.

A l’instar d’un Jaylen Brown, interrogé par The Undefeated, les 76ers seraient-ils enclin à étendre le champs des choix possibles avec le premier choix de la draft 2016 ?

[pullquote align= »full » cite= »Jaylen Brown » link= » » color= » » class= » » size= »17″] « Non. Est-ce que je pense que mon om devrait être mêlé à cette conversation ? Oui mais cela me convient comme ça. Les médias ont leurs chouchous et c’est très bien. Moi, je vais juste chercher à prouver que je suis du niveau de ces deux-là, si ce n’est meilleur ? »    « Est-ce qu’ils veulent passer des tests face à moi ? Je pense que c’est la question »

[/pullquote]

Ce n’est pas nécessairement la question que se posera Bryan Colangelo. Si l’article de Marc Spears porte en lui les germes d’une féconde discussion sur les velléités des Sixers de réintégrer le top 5 de l’ordre de sélection, il semble totalement exclu qu’ils se portent sur un autre prospect que Ben Simmons ou Brandon Ingram avec leur premier choix.

Les partisans de Sam Hinkie approuveront la démarche. Ce n’est pas parce qu’on ne dispose pas du choix de draft nécessaire à la sélection d’un joueur qu’il n’y a pas de valeur à extraire d’une évaluation minutieuse de ses profil, comportement, personnalité et aptitudes.

Ainsi, lorsqu’il occupait encore les fonctions de président et de GM des Philadelphia 76ers, Sam Hinkie, arguait qu’il était fondamental de profiter du processus pré-draft pour s’entretenir, tester, évaluer au sein de ses propres installations, le plus souvent possible, les joueurs qui se présentaient à la draft, et ce quelles que soient les projections sur le rang auquel ils seraient susceptibles d’être sélectionnés.

A lire : A quoi sert le draft combine?

Tous les joueurs qui se présentent à la draft deviendront un jour disponibles, que ce soit sur le marché des agents libres ou des transferts. A ce moment-là, les informations glanées sur les prospects permettront d’affiner les réflexions sur lesdits joueurs mais aussi de confronter l’évaluation qui était faite du joueur lors de sa draft et celle en vigueur au moment où il devient disponible sur le marché.

A un mois, de la cérémonie annuelle de recrutement des néo-professionnels, les éventuels workouts de Jaylen Brown, Dragan Bender, Jamal Murray, Kris Dunn, et autre Buddy Hield permettront peut-être à Bryan Colangelo d’évaluer la pertinence des rumeurs persistantes d’un échange entre Jahlil Okafor et le troisième choix dont ont hérité les Boston Celtics.

 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top