Interviews / Conférences de presse

Brett Brown – Les règles NBA ne m’ont pas permis de rester en contact avec les Simmons

Brett-Brown

Menacé après la démission de Sam Hinkie, Brett Brown semble être parvenu à convaincre Bryan Colangelo de lui laisser l’opportunité de coacher une équipe qui accueillera le premier choix de la draft 2016. Or, dans le processus d’évaluation des deux principaux candidats, Brett Brown dispose de ressources inestimables. Sa relation de longue date avec la famille de Ben Simmons dont il a exposé la genèse au micro du True Hoop Podcast d’ESPN.

[pullquote align= »full » cite= »Brett Brown » link= » » color= » » class= » » size= »17″]« Chaque équipe en Australie était autorisée à avoir deux joueurs américains. Un des américains que nous avons fait venir était un joueur qui répondait au nom de David Simmons, originaire de Harlem (New York), qui est aujourd’hui plus connu pour être le père de Ben Simmons. Une cheerleader – vous ne pouvez pas inventer une histoire pareille – que dis-je, la responsable des cheerleaders de l’équipe s’est mariée avec David Simmons, que j’ai coaché pendant cinq ans avec Lindsay Gaze, et ils ont eu Ben, leurs fils.[/pullquote]

Arrivé chez les Melbourne Tigers en 1989, David Simmons s’est imposé comme un des joueurs les plus illustres de l’histoire de la franchise. Son maillot n°25 a été retiré par les Tigers.

[pullquote align= »full » cite= »Brett Brown » link= » » color= » » class= » » size= »17″] « La connexion avec Ben Simmons, sa famille et moi-même est ce qu’on peut appeler une bonne histoire ».[/pullquote]

Et pour cause, Brett Brown est resté en contact avec la famille Simmons durant toutes ces années.

[pullquote align= »full » cite= »Brett Brown » link= » » color= » » class= » » size= »17″]« Nous avons passé un moment ensemble avec David et sa femme Julie, à Orlando. Ils m’ont rendu visite alors que nous disputions un match avec les 76ers, il y a deux ans. J’ai vu Ben Simmons, il y a trois ans, quand je coachais la sélection olympique australienne. Etape par étape, strate par strate, vous accumulez des informations. Nous avons maintenu des contacts sporadiques mais néanmoins très sérieux tout au long de ces années. Et par une incroyable coïncidence, nous nous retrouvons dans cette situation aujourd’hui » Le plus drôle dans tout ça, c’est que les règles NBA ne m’ont pas permis de rester en contact avec la famille Simmons. Les règles NBA ! [/pullquote]

En effet, les règles NBA proscrivent tout contact entre des membres des franchises NBA et les joueurs éligibles à la prochaine draft tant qu’ils ne s’y sont pas officiellement inscrits.

Cet été, Brett Brown, avait alors dû signaler à son ancien joueur, ami, et paternel de celui qui était déjà présenté comme le futur premier choix de la draft 2016, qu’ils allaient devoir rompre le contact.

Aux lendemains d’une loterie où il a eu le loisir de décrocher le premier choix, Brett Brown peut renouer le contact avec David Simmons et son fils. Mais il faudra désormais composer avec Rich Paul, l’agent du prodige australien.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :