Front Office

EOY 2015-2016 : 3 voix pour Sam Hinkie

Sam Hinkie Press Conference

Avant de décerner les trophées de MVP à Stephen Curry et de ROY à Karl-Anthony Towns, la NBA a dévoilé l’identité du lauréat du titre de dirigeant de l’année. GM des San Antonio Spurs, R.C Buford qui s’est illustré en acquérant LaMarcus Aldridge sur le marché des agents libres devance Neil Olshey, le stratège qui a laissé le multiple All-Star quitter sans compensation l’Oregon.

Si cette récompense est décernée par les décisionnaires et non par un panel de journalistes, elle tend trop régulièrement à survaloriser les résultats immédiats. A cet égard, les suffrages octroyés à Sam Hinkie (une voix pour la seconde place et deux voix pour la troisième) interpellent. Le scrutin demeurant secret, nous ne connaîtront pas l’identité de ces trois clairvoyants dirigeants.

En remportant le titre de dirigeant de l’année pour la seconde fois en trois ans, R.C Buford égale la performance établie par Bryan Colangelo, auréolé de ces honneurs en 2004-2005 pour son travail à la tête des Suns puis en 2006-2007 avec les Raptors. Arrivé en 2006 à Toronto, Jerry Colangelo a jeté les fondations de l’équipe qui vient de remporter, dix ans plus tard, sa première série de playoffs.

Votes - Dirigeant de l'année 2015-2016

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :