Front Office

Bryan Colangelo procède à une refonte du Front Office

Bryan Colangelo

A son arrivée à Philadelphie, Jerry Colangelo avait publiquement formulé deux griefs à l’endroit de la mandature de Sam Hinkie : le mutisme du décisionnaire dans les médias et l’absence de « basketball guys » au sein de l’organigramme de la franchise.

Répondant aux injonctions de son paternel, Bryan Colangelo se montre, depuis son intronisation en lieu et place d’un Sam Hinkie démissionnaire, particulièrement disponible pour les médias locaux et s’est mis en quête d’un « basketball guy » destiné à lui prêter main forte.

Ainsi, au cours de sa tournée médiatique auprès des journalistes locaux, Bryan Colangelo confiait, le 22 avril dernier, ses intentions concernant le Front Office que l’ancien décisionnaire avait façonné à son image.

[pullquote align= »full » cite= » » link= » » color= » » class= » » size= » »] « Je ne suis pas venu ici avec l’idée que j’allais faire table rase de tout ce qui a été mis en place pour commencer une nouvelle ère. L’équipe actuellement en place, sera pour ainsi dire la même dans quelques mois. Néanmoins, je pense que nous pourrions introduire davantage de pensée basketball dans l’équation. C’est quelque chose que nous envisageons ». [/pullquote]

Deux semaines plus tard, le nouveau président des opérations basketball de la franchise vient de procéder à des ajustements majeurs en sécurisant les recrutements de Marc Eversley et de Ned Cohen et en offrant une nouvelle promotion à Brandon Williams.

Au terme de cette refonte, la structure de la direction de la franchise s’étoffe à mesure qu’elle perd en lisibilité.

Marc Eversley devient « Vice President of Player Personnel » tandis que Ned Cohen, qui n’arrivera en Pennsylvanie qu’en juin, assumera les fonctions de « Associate Vice President Chief of Staff » jusqu’alors dévolues à Brandon Williams.

Ce dernier voit ses prérogatives redéfinies et répondra désormais au statut de « Vice President of Basketball Administration ». Reste alors en suspens, le devenir des deux vice-présidents en exercice, recrutés par Sam Hinkie, Sachin Gupta et Ben Falk dont le patronyme est absent du communiqué de la franchise relatif à la refonte du Front Office.

[pullquote align= »full » cite= »Bryan Colangelo » link= » » color= » » class= » » size= » »]« Je suis très enthousiaste à l’idée d’avoir eu l’opportunité de renforcer notre Front Office à travers l’addition de deux professionnels éminemment respectés et chevronnés.

 « L’œil de Marc pour l’évaluation des talents et son aptitude à établir des relations privilégiées avec les joueurs en ont fait un homme à part dans un secteur ô combien important de notre business »

« La connaissance générale de la Ligue de Ned, son expertise sur un large spectre de sujets et sa capacité à gérer des problématiques de haut niveau seront assurément bénéfiques pour notre équipe ».  [/pullquote]

Marc Everseley, numéro 2 des Philadelphia 76ers ?

Le recrutement de Marc Eversley comme principal collaborateur de Bryan Colangelo est le mouvement le moins surprenant tant il semblait inéluctable depuis la prise de pouvoir des Colangelo sur l’institution pennsylvanienne. Ainsi, la réunion des deux hommes qui ont travaillé ensemble à Toronto fut évoquée par Adrian Wojnarowski dès l’annonce de la démission de Sam Hinkie et les Sixers avaient rapidement obtenu l’autorisation des Wizards de s’entretenir avec leur vice-président en charge du département scouting.

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.20.08

Après une carrière chez Nike qu’il termina en tant que responsable des relations de la marque à la virgule avec certains de ses joueurs sous contrat, Marc Eversley a débuté, en juin 2006, une carrière de dirigeant au sein du Front Office des Toronto Raptors. Recruté par Bryan Colangelo en tant que directeur des opérations basketball de la franchise canadienne, il est promu assistant general manager en charge du développement des joueurs à l’orée de la saison 2008-2009 avant de voir ses prérogatives être encore élargies à la suite du départ de Masaï Ujiri pour les Denver Nuggets.

Marc Eversley au côté du premier choix de la draft 2006

Marc Eversley au côté du premier choix de la draft 2006

[pullquote align= »full » cite= »Bryan Colangelo » link= » » color= » » class= » » size= » »]Le départ de Masai Ujiri aux Denver Nuggets a ouvert une formidable opportunité pour Marc. Marc a été particulièrement actif dans le scouting et notre processus de prise de décision, il s’agit d’une promotion naturelle pour lui. [/pullquote]

Après le départ de Bryan Colangelo du Front Office des Raptors, Marc Eversley a poursuivi sa carrière chez les Washington Wizards, jusqu’à être de nouveau embauché par Bryan Colangelo.

En Pennsylvanie, Marc Eversley supervisera tous les aspects du département scouting des Sixers et jouera un rôle déterminant dans la gestion du roster et dans l’évaluation des talents.

Ned Cohen, la surprise du chef

Surprise de ces mouvements de personnel, Ned Cohen est pour l’essentiel des observateurs (dont l’auteur de ces lignes fait partie) un inconnu. Jusqu’à hier, il était pour ainsi dire impossible de trouver quelque littérature au point que Tom Moore est parvenu à le confondre avec Ernie Grunfeld, le GM des Washington Wizards.

Tom Moore - Marc Eversley

Exerçant ses talents auprès de la Ligue depuis 2004, Ned Cohen en était devenu un des principaux dirigeants auprès d’Adam Silver et Kiki Vandeweghe et s’est construit une appréciable cote de popularité.

Ainsi, Adrian Wojnarowski le décrit comme un des esprits les plus brillants de la Ligue et comme un General Manager en gestation. D’ailleurs, Zach Lowe escomptait le voir être considéré pour le poste de GM des Brooklyn Nets. De fait, son arrivée dans un rôle de vice-président apparaît comme une habile manœuvre de la part de Bryan Colangelo. Telle est la conviction du fondateur de The Vertical.

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.18.11

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.17.44

Un constat partagé par Zach Lowe….

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.17.06

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.16.29

…Bobby Marks…

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.15.44

…et Kiki Vandeweghe…

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.15.11

Au-delà de ces tweets laudatifs, rares sont les informations disponibles sur Ned Cohen. « Associate Vice President of Basketball Operations » de la NBA, il a supervisé un large spectre de thématiques lors de ses douze années passées au sein des instances de la Ligue, travaillant notamment sur de nombreux sujets connexes au processus pré-draft : de la gestion des inscriptions à la cérémonie annuelle de recrutement des néo-professionnels à l’organisation du draft combine.

« Travailleur infatigable, jouissant d’une solide réputation dans la Ligue », Ned Cohen est présenté par les sources de Tom Moore comme un dirigeant « très intelligent » mais qui répond davantage à l’idéal type du « personnel administratif que d’un basketball guy ».

Un mois après la démission de Sam Hinkie, le recrutement de Ned Cohen interpelle.

Capture d’écran 2016-05-07 à 10.14.20

Brandon Williams, dernier survivant du « hinkisme » ?

Brandon Williams, première recrue de Sam Hinkie, bénéficie de ces nouveaux mouvements de personnels pour obtenir, a minima sur le papier, sa seconde promotion en l’espace d’une année. Intronisé dans une fonction à l’appellation inédite « Vice President of Basketball Administration », le GM des Delaware 87ers supervisera les questions de sécurité et de logistique de la franchise tout en prenant part au processus d’évaluation et de développement des joueurs.

Au-delà de la délimitation précise des rôles de chacun, les ajustements entrepris par Bryan Colangelo questionnent le devenir des deux vice-président recrutés par Sam Hinkie, Sachin Gupta et Ben Falk.

Quid de Sachin Gupta et de Ben Falk ?

A lire : Des renforts pour le Front Office

Spécialistes de l’analyse statistique, ces deux jeunes esprits brillants sont, à l’instar de Sam Hinkie, des experts du CBA. A l’orée d’une intersaison où les franchises disposeront d’une marge de manœuvre sans précédent sous le salary cap et où la gestion des deniers relèvera de la gageure, leur départ de l’institution pourrait s’avérer d’autant plus préjudiciable pour la franchise que le tandem Colangelo – Eversley ne s’est pas distingué par leurs habiletés en la matière chez les Raptors. Le rôle de Ned Cohen à moyen terme est probablement à rechercher de ce côté.

En attendant que Bryan Colangelo ne se décide à communiquer sur les destinées des numéros 2 et 3 du régime hinkien, l’organigramme du Front Office des Philadelphia 76ers est pléthorique et comporte désormais un « Chairman of Basketball Operations » (Jerry Colangelo) qui dément avoir changé de rôle tout en affirmant qu’il n’a pas pris part au recrutement du nouveau Président des Opérations Basketball  qui s’avère être son fils, un « President of basketball operations » (Bryan Colangelo), un « Vice President of Player Personnel » (Marc Eversley) un «  Associate Vice President Chief of Staff » (Ned Cohen), ainsi qu’un « Vice President of Basketball Operations » (Sachin Gupta) et un « Vice President of Basketball Strategy » (Ben Falk).

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :