Trades

Comment Stan Van Gundy et Tim Connelly ont volé JaKarr à Philadelphie

JaKarr Sampson - 76ers - Nuggets - Van Dundy

Lors des derniers instants précédant la trade deadline, Sam Hinkie est parvenu à conclure un salary dump trade mineur aux termes duquel il héritait du choix du second tour 2017 des Denver Nuggets en provenance des Rockets et du contrat de Joel Anthony en provenance de Detroit et cédait les droits sur Chu Chu Maduabum à Darryl Morey.

Cette unique transaction permet aux 76ers d’atteindre le salary floor, d’économiser quelques milliers de dollars et de sécuriser l’acquisition d’un choix du second tour dans un millésime où la franchise est dépourvue de sa propre sélection suite au recrutement d’Ish Smith.

Afin de faire de la place à Joel Anthony, JaKarr Sampson avait été coupé. Selon les sources de Keith Pompey, la franchise envisageait de le récupérer sitôt la période des waivers expirée.

L’opération se serait alors résumée à l’acquisition d’un choix supplémentaire dans le second tour 2017 sans aucun autre changement.

Modeste, le bilan de la franchise lors de la trade deadline pourrait bien être nul, si ce n’est négatif. En effet, Stan Van Gundy a demandé et obtenu un délai supplémentaire afin de valider l’échange en triangle. En cause l’état de santé de Donatas Motiejunas.

Dans une position analogue dans leur conférence respective, les Rockets et les Pistons s’étaient entendus en début de soirée sur un échange qui envoyait l’intérieur lituanien et Marcus Thornton, soit deux pièces potentiellement importantes dans la rotation d’une équipe qui se doit de hausser son niveau afin de maintenir ses ambitions au-delà du mois d’avril.

En contrepartie, Darryl Morey récupérait le contrat de Joel Anthony et le choix du premier tour des Detroit Pistons, protégé top 8 en 2016 puis top 10 en 2017. A cet égard, on relèvera la nature de la protection. Progressive, elle renseigne sur l’évaluation de la prochaine cuvée par le bureau exécutif de Detroit.

Toutes les équipes devaient approuver la demande d’extension de délais des Pistons.

 

Sam Hinkie a donc accepté et s’expose à l’annulation de son seul échange de la soirée du 19 février. Si le dos de Motiejunas venait à inquiéter le décisionnaire du Michigan au point d’invalider la transaction, les Sixers perdraient alors le bénéfice d’un second tour de draft acquis contre du cap space qu’ils devraient alors combler par d’autres moyens afin d’atteindre le salary floor.

Pis encore, ils auraient limogé JaKarr Sampson sans raison. Or ce dernier ne pourra rejoindre la Pennsylvanie. En effet, passée la période des waivers, les Nuggets lui ont soumis une offre de contrat de deux ans qu’il est sur le point de parapher.

 

Les Pistons ont jusqu’à minuit ce lundi pour communiquer leur décision. Stan Van Gundy a convoqué une conférence de presse à 23h30. Les Sixers sauront alors si Joel Anthony les rejoint. JaKarr Sampson sera lui définitivement parti…

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :