Chroniques

Les droits de swap, le piège tendu par Sam Hinkie aux Sacramento Kings

Mardi, Adrian Wojnarowski relayait une information dont les Kings ont le secret. Après avoir confirmé George Karl dans ses fonctions d’entraîneur, la franchise californienne se serait ainsi mise en quête non seulement d’un nouveau coach pour le prochain exercice mais aussi d’un General Manager destiné à compenser les lacunes techniques de Vlade Divac.

L’organisation serait parvenue au constat que l’absence de maîtrise des subtilités du CBA de l’ancienne gloire de l’équipe constituait un frein au développement de leurs ambitions sportives.

Après l’échange conclu avec les Philadelphia 76ers, le 1er juillet dernier, la prise de conscience peut sembler tardive. Elle peut s’expliquer par les difficultés que rencontrent les Kings à l’approche de la date limite des transferts.

Accusant 4,5 matchs de retard sur le Jazz, huitième à l’Ouest, les Kings qui aspirent à entrer dans leur nouvelle salle forts d’une expérience en post-season, explorent leurs options sur le marché afin de renforcer leur compétitivité. Ainsi, plusieurs joueurs auraient été rendus disponibles, notamment Ben McLemore. Dans l’optique d’acquérir un renfort immédiat, les Kings seraient enclins à céder leurs tours de draft. Problème, leur choix dans le premier tour 2016 appartient aux Chicago Bulls sauf s’il venait à s’établir dans le top 10 de l’ordre de sélection à l’issue de la loterie. A ce jour, les Kings sont titulaires du 9ème plus mauvais bilan de la Ligue et n’évoluent qu’à un demi-match au dessus des Bucks (22-31 contre 22-32) détenteurs du 7ème plus mauvais bilan.

Conscients qu’il était possible de produire de la valeur en minorant la protection afférente au choix de draft initialement cédé aux Cavaliers lors de l’acquisition de J.J Hickson en 2011, les Kings ont soumis une offre aux Chicago Bulls pour Pau Gasol. S’il ne semble pas être hostile à une prolongation à Windy City, l’intérieur espagnol n’a pas fait de mystère concernant son intention de décliner sa player option de 7,7 millions de dollars pour la saison 2016-2017.

Pour recruter Pau Gasol ce jeudi, les Kings ont proposé Ben McLemore, Kosta Koufos et une réduction de la protection du choix du premier tour 2016. Problème, Sam Hinkie ayant négocié avec Vlade Divac un droit de swap entre le choix des 76ers et le choix des Kings protégé 11-30, les Kings sont contraints d’obtenir l’accord des Philadelphia 76ers afin de modifier la protection de leur choix.

 

Autrement dit, si les Sacramento Kings parviennent à s’entendre avec les Chicago Bulls pour un transfert de Pau Gasol impliquant le choix du premier tour des Sacramento Kings, les Philadelphia 76ers récupéreront de nouveaux assets.

Rappelons que les choix du premier tour des Sacramento Kings sont sous le « contrôle » des 76ers jusqu’en 2019 !

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top