La stats du jour

Le bilan statistique du All-Star Break

BrettBrown76ersstatistiques
http://i0.wp.com/www.365rundown.com/wp-content/uploads/2014/11/Sixers-Fans.jpg?fit=770%2C9999

Le cap du All-Star Break atteint, il est donc tout naturel d’établir un petit bilan des statistiques de la franchise et des joueurs qui ont porté nos couleurs lors de ces 53 premiers matchs de la saison 2015-2016.

Sur la première moitié de cet exercice, regroupant 41 matchs, les 76ers ont réussi l’exploit d’égaliser le pire bilan pour un début de saison. Ils ont essuyé 18 défaites de suite et ont égalé les Nets de la saison 2009-10. Les jeunes Sixers ont également réussi l’exploit d’intégrer le livre des records de la NBA en débutant la saison avec 1 seule victoire pour 29 défaites sur les 30 premiers matchs d’une saison.

Philadelphia 76ers

Sur les 53 matchs déjà joués, 8 se sont transformés en victoire et 45 en défaite… Cela fait un joli ratio de 15.1%. Comparé aux deux précédentes saisons sous l’ère Hinkie, c’est le pire bilan que qu’a présenté l’équipe lors du All-Star break. Pour rappel, en 2013-14, à la pause du All-Star Break, les Sixers affichaient un bilan de 15-39, en 2014-15, de 12-41.

16 joueurs ont porté les couleurs des Sixers, plus au moins longtemps et plus au moins intensément. Phil Pressey, Tony Wroten et plus récemment Christian Wood ont en fait les frais et ont été coupés.

Différentes statistiques des 76ers :

  • 30e attaque de la ligue (95.1 pts/M)
  • 26e défense de la ligue (105,3 pts/M)
  • 28e au pourcentage au tir (43.3 %)

Maintenant je vais vous exposer des statistiques importantes puisque c’est le nombre moyen de rebonds et de passes décisives pris ou délivrées lors des rencontres.

  • 26e au rebond (42.0 rbs/M)
  • 22e au assist (20.7 pds/M)

Comparé à la saison dernière, les Sixers prennent moins de rebonds (42.9 rbs/M) mais s’offrent plus de caviars (20.5 pds/M).
Et pour finir, le différentiel entre points marqués et points encaissés est tout simplement resté inchangé …

  • -10.5 en 2013-14
  • -9.0 en 2014-15
  • -10.2 cette saison

Par contre le nombre de ballons perdus reste juste monstrueux : 17.9 pertes de balle par rencontre.
Mais il ne faut pas renier les belles performances de l’équipe dans deux secteurs défensifs : les contres (6.7 par match ) et les interceptions (8.4 par match). Les contres réalisés dans un match sont en nette augmentation depuis deux ans.

Les Joueurs

Au tour des joueurs de passer sur la balance, je commence par les plus âgés du groupe (un peu de respect pour les anciens tout de même !) Surtout dans la plus jeune équipe de la ligue (23 ans de moyenne d’âge!)

Elton Brand

Elton Brand est arrivé en Pennsylvanie pour encadrer les jeunes joueurs, il aura plus un rôle de mentor que de franchise player. En tout cas, il prend son rôle très au sérieux et n’hésite pas à conseiller Okafor ou Noel.

  • – Minutes/M
  • – Pts/M
  • – Rbs/M
  •  – Pd/M
  • – %/M
  • – PER
  •  890.693 $

 

Carl Landry

Le second joueur le plus âgé des Sixers, à seulement 32 ans, se nomme Carl Landry. Il est arrivé aux Sixers en compagnie de Nik Stauskas cet été dans un échange entre les Kings et les Sixers. Il a repris la compétition le 23 décembre dernier en présentant une jolie feuille de match : 10 points à 75 %, 5 rebonds en 13 minutes de jeu. Carl a un impact plutôt intéressant, il n’hésite pas lui aussi à conseiller les jeunes poulains.

  •  11.6 M/M
  •  6.9 Pts/M
  •  2.7 Rbs/M
  •  0.4 Pd/M
  •  55.6 %/M (56.5% 2P%/M )
  •  19.9 PER
  •  6.500.000 $

Ish Smith

Sixer la saison dernière, non reconduit cet été dans la cité de l’amour fraternel, il avait signé à la Nouvelle-Orléans. Mais fin décembre 2015, les Pelicans et les 76ers établissent un trade. Résultat ? Ish Smith est de nouveau un Sixer et il retrouve Nerlens Noel avec qui la connexion était déjà plus que rentable ! Pour preuve à peine arrivé, il claque 22 points et délivre 11 passes décisives face à Utah…

  •  31.2 M/M
  • 15.3 Pts/M
  • 1.5 Steals/M
  • 2.7 TOV/M
  • 7.9 Pd/M
  •  38.9 %/M
  • 15.3 PER
  • 1.100.602 $

Robert Covington

RoCo est la bonne surprise ainsi que la bonne pioche de notre cher Hinkie. Il est arrivé chez les 76ers au début de la dernière saison, après de bonnes performances en D-League. Cette saison est la saison de la confirmation pour Covington, va-t-il tenir le rythme ?

  •  27.0 M/M
  • 11.4 Pts/M
  • 5.8 Rbs/M
  • 3.4 fautes/M
  •  37.8 %/M (33.8 % 3P%)
  • 11.9 PER
  • 1.000.000 $

Isaiah Canaan

Il est arrivé dans l’Etat de Pennsylvanie après le trade entre les Rockets et les 76ers, qui l’échangeaient contre K.J McDaniels. Canaan dut batailler contre Ish Smith pour le poste de meneur la saison dernière, qu’il retrouve de nouveau cette saison.

  •  24.5 M/M
  • 10.2 Pts/M
  • 0.8 Steals/M
  • 1.8 Pd/M
  • 35.5 %/M
  • 10.8 PER
  • 947.276 $

Hollis Thompson

Déjà sa troisième saison sous les couleurs des 76ers, Hollis continue chaque soir de confirmer son statut de bon défenseur mais tout aussi capable de punir offensivement. Un joueur intéressant à suivre.

  • 26.9 M/M
  • 8.9 Pts/M
  • 3.3 Rbs/M
  • 1.1 Pd/M
  • 40.8 %/M (38.7 % 3P%)
  • 8.4 PER
  • 1.015.696 $

Phil Pressey

Il signe le 4 novembre 2015 pour combler le vide laissé par les blessures de Tony Wroten et Kendall Marchall. Il joue sous les couleurs des 76ers durant 14 matchs. Hinkie le remercie le 4 décembre pour ses loyaux services.

  •  12.1 M/M
  • 3.9 Pts/M
  • 1.6 Rbs/M
  • 3.3 Pd/M
  • 38 % /M
  • 12.4 PER
  • 172.739 $

Kendall Marshall

Libéré par les Suns quelques jours après la trade entre les Suns, les Bucks et les 76ers ; Kendall signe un contrat de plusieurs années avec les 76ers quelques semaines avant la reprise de la NBA. Assigné à l’équipe de D-League des Sixers après sa longue blessure, il rejoint la grande ligue le 11 décembre 2015. Mais malheureusement il ne bénéficie pas du temps de jeu qu’il espérait, va t-il rester aux Sixers ?

  •  14.3 M/M
  • 3.6 Pts/M
  • 0.5 Steals/M
  • 3.2 Pd/M
  • 32.8 %/M
  • 3.7 PER
  • 2.114.722 $

T.J McConnell

T.J. a directement signé chez les 76ers. C’est une véritable pile d’énergie pour l’attaque des 76ers, un peu comme Tony Wroten l’année dernière, en espérant qu’il ne finisse pas comme lui…

  •  20.9 M/M
  • 6.2 Pts/M
  • 1.3 Steals/M
  • 4.8 Pd/M
  • 46.9 %/M
  • 14.6 PER
  • 525.093 $

Nik Stauskas

Comme Carl Landry, Nik Stauskas est arrivé à Phily à l’occasion de l’échange entre les Kings et les 76ers. De grandes attentes pèsent sur lui et jusqu’à maintenant, Nik a de réelles difficultés à les satisfaire… Surtout en attaque.

  •  24.0 M/M
  • 7.5 Pts/M
  • 2.3 Rbs/M
  • 1.8 Pd/M
  • 37.6 %/M (33.3 % 3P%)
  • 8.5 PER
  • 2.869.440 $

JaKarr Sampson

Seconde saison pour JaKarr sous les couleurs des Sixers, cette saison ressemble beaucoup à la saison dernière, va t-il réussir à passer un cap ?

  •  14.7 M/M
  •  5.1 Pts/M
  •  2.7 Rbs/M
  • 0.6 Pd/M
  • 42.6 %/M (17.6 % 3P%)
  •  7.9 PER
  •  845.059 $

Richaun Holmes

Sélectionné par Sam Hinkie au second tour de la dernière draft, Richaun est le second joueur le plus adroit de toute l’équipe avec 55 % au tir et un magnifique 64 % dans les tirs de deux points.

  •  14.2 M/M
  • 6.1 Pts/M
  • 2.5 Rbs/M
  • 0.6 Pd/M
  • 55.1 %/M
  • 17.4 PER
  • 1.050.000 $

Tony Wroten

Mauvaise, voire même très mauvaise année pour Wroten. Après sa blessure au mois de Janvier 2015 et son opération, Tony est placé en D-League pendant le début de la saison 2015-16, puis il est coupé à la suite du transfert d’Ish Smith, le 24 décembre dernier.

  •  18.0 M/M
  • 2.6 Rbs/M
  •  2.5 Pd/M
  •  33.8 %/M
  •  2.3 PER
  •  2.179.354 $

Jerami Grant

Jerami Grant ! Le contreur fou ! Avec 1,6 contre par match, il fait partie des plus gros contreurs de la ligue. Avec son duo avec Nerlens Noel, il faut réfléchir à deux fois avant d’attaquer le cercle !

  •  25.7 M/M
  •  9.2 Pts/M
  •  4.6 Rbs/M
  •  1.6 Pd/M
  •  43.5 %/M
  •  13.5 PER
  •  845.059 $

Nerlens Noel

Après un début de saison plutôt difficile au côté d’Okafor, Nerlens commence tout doucement à retrouver un rythme qui lui ressemble beaucoup plus, et ce malgré une petite baisse dans le secteur défensif… 1,8 interception en 2014-15,  1.7 interception, cette saison. 1,9 contre par match en 2014-15, 1,6 contre par rencontre depuis le début du mois de novembre.

  •  29.3 M/M
  •  10.8 Pts/M
  •  8.2 Rbs/M
  •  1.6 Blk/M
  •  53.3 %/M
  •  16.8 PER
  •  3.457.800 $

Jahlil Okafor

Le début de carrière du jeune Okafor est digne d’un feuilleton américain des années 80. Entre bagarres, menaces et révélations en chaîne, la jeune recrue a bien terni sa réputation de joueur en quelques semaines. Son comportement a mis quelques doutes aux différents observateurs de la NBA. A suivre…

  •  30.4 M/M
  •  17.1 Pts/M
  •  7.4 Rbs/M
  •  2.6 fautes/M
  •  49.4 %/M
  •  16.8 PER
  •  4.582.680 $

Christian Wood

Jeune recrue des 76ers, Christian Wood n’a pas arrêté de naviguer entre l’équipe principale et l’équipe de D-League, mais il est coupé le 4 janvier à la suite du recrutement de Elton Brand.

  •  8.1 M/M
  •  3.6 Pts/M
  •  2.3 Rbs/M
  •  0.2 Pd/M
  •  44.2 %/M
  •  19.2 PER
  •  525.093 $

Les différents salaires dans le salary cap (66,645,672$) :

1 JaVale McGee* – $12.000.000

2 Gerald Wallace – $10.105.855

3 Carl Landry – $6.500.000

4 Joel Embiid – $4.626.960

5 Jahlil Okafor – $4.582.680

6 Nerlens Noel – $3.457.800

7 Furkan Aldemir – $3.000.000

8 Nik Stauskas – $2.869.440

9 Joel Anthony – $2.500.000

10 Tony Wroten – $2.179.354

11 Kendall Marshall – $2.144.722

12 Richaun Holmes – $1.050.000

13 Robert Covington – $1.000.000

14 Hollis Thompson – $947.276

15 Isaiah Canaan – $947.276

16 Elton Brand – $890.693

17 Jerami Grant – $845.059

18 JaKarr Sampson – $845.059

19 Pierre Jackson -$750.000

20 Christian Wood -$525.093

21 T.J. McConnell -$525.093

22 Phil Pressey -$172.739

*Les joueurs en italiques sont des joueurs ne figurent plus dans l’effectif actuel.

En résumé

La saison n’est pas encore finie mais au vu des résultats elle semble déjà être à oubliée. Les rencontres seront plus intéressantes à suivre pour voir l’évolution des joueurs qui sont pour la plupart jeunes, plein de potentiel et d’envie.

Les dirigeants eux, par contre, se concentreront sur l’événement que tout fan des Sixers qui se respecte attend toujours avec une certaine anxiété. Même si cette année Sam Hinkie ne sera plus totalement seul pour choisir les jeunes prospects. Il faudra compter maintenant sur deux personnes d’expérience : Mike D’Antoni et Jerry Colangelo.

L’avenir nous appartient.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :