Vidéothèque

Les 105 secondes qui ont tout changé

En déplacement à Phoenix, les Sixers se présentaient sur le parquet des Suns, sans Jahlil Okafor, souffrant du genou. En coulisses, en revanche, la franchise affichait presque complet. Excepté, Ben Falk parti en Israël pour scruter Dragan Bender, les têtes pensantes des Sixers s’étaient réunies pour assister au retour d’Ish Smith sous une tunique des 76ers.

Mike D’Antoni étrennait pour la première fois ses habits d’assistant de Brett Brown. Ce déplacement en Arizona marquait l’entrée dans une nouvelle ère. Rester à écrire les premières pérégrinations de ce nouveau chapitre de l’histoire de la franchise.

Face à une équipe en perte de confiance, les Sixers évitaient le blowout et restaient au contact. A 105 secondes du terme du troisième acte, les ouailles de Jeff Hornacek disposaient d’une seule unité d’avance à la table de marque.

Quand soudain.

https://twitter.com/sandrogasparro/status/680981071828250624

Muet à longue distance depuis le 14 décembre et le déplacement à Chicago, Nik Stauskas affichait un pathétique 4/24 à trois points depuis l’intronisation de Jerry Colangelo au sein des strates décisionnelles de la franchise, lorsqu’il hérita de la gonfle dans le coin après une passe de JaKarr Sampson…

Le troisième panier du canadien sera ultérieurement dégradé en un vulgaire long deux. Qu’importe, la victoire était acquise. La seconde la saison. La première des Philadelphia Suns qui demeurent invaincus dans cette Ligue grâce à leur big three Isaiah Canaan, Carl Landry, Nik Stauskas, et à un Ish Smith qui redonne à Noel son lustre de la saison passée : 14 points, 11 rebonds, 3 interceptions, 2 contres.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top