Contrats

Effectif ramené à 15 unités, Phil Pressey coupé

Le retour à la compétition de Tony Wroten, à la suite de celui de Robert Covington, laissait augurer de nouveaux mouvements au sein du roster des Philadelphia 76ers. En effet, depuis le 4 novembre, les Sixers bénéficiaient, au titre de la hardship exception d’une 16ème place dans l’effectif, aussitôt dévolue à Phil Pressey.

L’ancien Celtic, que le Jazz avait récupéré sur les waivers afin de l’envoyer dans leur équipe de NBDL sous le statut de designated player, venait apporter de la densité à un poste de meneur de jeu où, les blessures de Tony Wroten et Kendall Marshall laissaient Isaiah Canaan et T.J McConnell dicter le tempo.

Utilisé comme back-up de T.J McConnell quand Isaiah Canaan évoluait en tant que second arrière, comme troisième meneur quand Brett Brown se risquait à confier les clés du jeu à l’ancien de Murray State, Phil Pressey n’est pas parvenu à se mettre suffisamment en évidence pour supplanter T.J McConnell dans la hiérarchie.

Volontaire et appliqué, Pressey a su se montrer à l’aise et jouer proprement lors du garbage time. Ses deux performances les plus abouties d’un point de vue comptable, le furent lors de lourdes défaites, dont il a, certes, participé à la réduction de l’ampleur (11 points, 5 passes face aux Bulls, 9 points, 5 passes face aux Pacers, à chaque fois à 66,7% de réussite).

Meneur de jeu de petite taille, Phil Pressey a apporté ce qu’on pouvait escompter de lui. Pas davantage. La défaillance de son shoot extérieur annihile l’impact de son aptitude à se rendre sous le cercle et ses lacunes physico-athlétiques ne sont pas compensées par une belle vision du jeu.

Apte pour la réception des Nuggets, Tony Wroten a été officiellement rappelé de NBDL en compagnie de Kendall Marshall qui espère être de retours sur les parquets à la fin de la semaine prochaine.

Les Sixers ne remplissant plus les conditions pour être éligibles à un seizième spot, Phil Pressey a été limogé.

Econduit des Sixers, Phil Pressey retournera en NBDL sous les couleurs de l’Idaho Stampede. Son patronyme vient s’ajouter à ceux de Lorenzo Brown, Casper Ware, Larry Drew III, Tim Frazier et du back-up de Jerryd Bayless à Milwaukee, au rang des meneurs de jeu venus montrer l’étendue de leurs talents sous une tunique des 76ers sans parvenir à convaincre le décisionnaire.

Tony Wroten et Kendall Marshall disposeront de toute latitude pour contraindre le stratège à écrire un épilogue différent à leur aventure commune.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top