Vidéothèque

Les Highlights des records (points, interceptions) en carrière de Robert Covington

Depuis le retour à la compétition de Robert Covington, les Sixers ont retrouvé de l’allant en dépit de récurrents pépins physiques qui viennent perturber les rotations de Brett Brown (Nik Stauskas, Nerlens Noel).

Si le bilan comptable des Sixers reste vierge de toute victoire et leur vaut une nouvelle entrée dans les tablettes de l’histoire de la Ligue (plus longue série de revers consécutifs de l’histoire de la NBA), l’influence de Robert Covington sur le niveau de jeu et de compétitivité de l’équipe n’est plus à démontrer.

Ainsi, lors des quatre dernières rencontres, où l’ancien Viper a joué plus de 30 minutes, les Sixers se sont inclinés que par un écart moyen de 4 unités et ont, lors de chacune des rencontres, mené à la table de marque dans le dernier quart temps.

Face aux Rockets, il a profité d’une partie disputée sur un haut-tempo pour établir deux records en carrière. Au scoring d’abord avec 28 points à 7/12 dont un précieux 6/9 derrière l’arc et aux interceptions où son activité et sa lecture des lignes de passe lui ont permis de subtiliser 8 possessions.

Le joueur, sous l’égide d’un contrat hinkien, a noirci les autres entrées de la feuille de statistiques pour livrer une fiche de 28 points, 7 rebonds, 5 passes, 8 interceptions, 1 contre et 4 balles perdues.

Privés de Nerlens Noel et de sa protection d’élite de l’anneau, les hommes de Brett Brown se sont en revanche montrés incapables de stopper un James Harden, auteur de 50 points et ont concédé une 17ème défaite consécutive, la 27ème de rang à cheval sur les exercices 2014-2015 et 2015-2016.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top