Demandez le programme

Le programme de la semaine n°5 – Vers de nouveaux records?

A l’instar des précédentes, les Sixers abordent cette cinquième semaine de compétition sans l’once d’un succès à exhiber. Pour la première fois de la saison en revanche, ils sont en situation d’entrer dans les tablettes de l’histoire avec deux records de nullité.

Forts de 14 revers en autant de sorties cette saison, les hommes de Brett Brown peuvent égaler les New Jersey Nets (2009-2010), seuls détenteurs du record de défaites consécutives pour débuter un exercice (18).

Dès le déplacement au T.D Garden, les coéquipiers de Jahlil Okafor auront, par ailleurs, l’opportunité d’égaler les Cavaliers (2010-2011) et…les Sixers (2013-2014) avec une série de revers consécutifs se portant à 26 unités, certes à cheval sur deux exercies.

C’est donc avec le couperet de nouvelles humiliations médiatiques que les jeunes Sixers devront se coltiner les quatre derniers matchs de leur premier road trip de la saison.

Lundi 23 novembre (1h00) : @ Minnesota Timberwolves

Dès ce soir, les Sixers seront sur les parquets avec un déplacement chez la plus mauvaise équipe de la saison précédente. Récompensée par le premier choix de la draft 2015 (Karl-Anthony Towns) après avoir bénéficié d’une aubaine qui ne se présente rarement dans l’histoire à savoir l’obtention du premier choix d’une cuvée attendue depuis une demi-décennie par l’équipe qui allait accueillir dans ses rangs le meilleur joueur de la Ligue puis recruter la star des…Wolves, lassée de voir ses saisons prendre un terme en avril.

Au coeur de l’été, les Wolves ont compté dans leurs rangs les premiers choix des draft 2013, 2014 et 2015 quand les 76ers échouaient à échoir avec le plus mauvais bilan de la Ligue. Autre différence notable entre les deux équipes, en sus des cadres déjà présents au sein d’un effectif bâti autour de Kevin Love (Ricky Rubio, Kevin Martin, Nikola Pekovic), les Wolves se sont offerts les services de vétérans (Kevin Garnett, Tayshaun Prince, Andre Miller) afin d’encadrer leurs jeunes talents.

Naturellement les yeux se riveront sur le tandem Wiggins-Towns, que les balles de loterie ont éloigné de la Pennsylvanie, et surtout sur le duel entre les deux pivots rookies Karl-Anthony Towns et Jahlil Okafor.

L’année passée, les Sixers avaient mis un terme à leur série de 17 revers consécutifs pour inaugurer la seconde saison de l’ère hinkienne en s’imposant face aux Wolves. Cette année, le déplacement à Minneapolis mettra un terme à un série peu flatteuse. En effet, s’ils présentent un bilan de 5 victoire spour 8 revers les hommes de Sam Mitchell se sont inclinés à chacune de leur sortie à domicile (0-6).

Mercredi 25 novembre (1h30) @ Boston Celtics

Moins d’un mois après le season opener, les Philadelphia 76ers réaliseront mercredi leur dernier déplacement de la saison au T.D Garden. Pour leur première sortie cette année, les Sixers s’étaient présentés avec 9 joueurs valides et avaient logiquement subi les assaults de l’armada celte. En dépit d’un bon début de rencontre, les hommes de Brett Brown s’étaient inclinés face à la profondeur de banc adverse (67 points contre 15).

Jahlil Okafor avait su prendre le dessus sur Tyler Zeller afin de réaliser des débuts historiques mais avait été moins en verve lorsque Brad Stevens lui avait assigné Jared Sullinger sur le dos, au surplus quand il était la cible de prise à deux.

Si Robert Covington sera en tenue et qu’il reprend peu à peu le rythme de la compétition, les mêmes causes devraient produire les mêmes effets. La profondeur de l’effectif des C’s risque de venir sanctionner les passages de la second unit sur le parquet, d’autant plus que les ouialles de Danny Ainge ont laissé filer un joker en s’inclinant dimanche face aux Brooklyn Nets.

A cette occasion les Sixers pourraient bien avoir égalé leur propre record de défaites consécutives qu’ils co-détiennent depuis mars 2014 avec les Cavaliers (2010-2011).

Vendredi 27 novembre (2h) @ Houston Rockets

Le déplacement des Sixers à Houston offrira des retrouvailles singulières entre Darryl Morey et Sam Hinkie. Les deux hommes traversent des périodes tumultueuses. Le décisionnaire texan a dû se résoudre à éconduire un Kevin McHale qu’il venait de prolonger quand son disciple fait face à une impatience aussi grandissante que soudaine (certains iront jusqu’à la qualifier d’irrationnelle) chez les hommes de peu de foi.

En ce début de saison, les Rockets ( 5 victoires pour 9 défaites) sont plus que jamais dépendants des productions d’éclat de James Harden au scoring. Ces derniers affichent un bilan de 0 victoire pour 8 défaites lorsque l’arrière inscrit moins de 28 points et n’ont en revanche connu que le succès lorsqu’il inscrit plus de 28 points.

Contenir James Harden restera un défi de taille à résoudre pour Brett Brown qui devra faire la démonstration d’un coaching plus inspiré que ce qu’il proposa en Floride ce weekend.

A ce stade de la semaine, les Sixers pourraient être les seuls détenteurs de la série la plus longue de revers consécutifs dans l’histoire du basketball aux Etats-Unis.

Dimanche 29 novembre (0h00) @ Memphis Grizzlies

Ce dimanche marquera la fin du premier road trip de la saison pour les Sixers. La confrontation face à des Grizzlies, autre équipe qui n’affiche pas le niveau de jeu de ses ambitions, offrira une opposition des plus intéressantes entre Jahlil Okafor et Marc Gasol. Le rookie serait bien inspiré de scrutrer les moindres mouvements de l’ibère en défense tant ce dernier fait figure de modèle à suivre en ce qui concerne la défense au sol.

Dernier match de la semaine, le 18ème de la saison, ce 76ers @ Grizzlies sera peut-être celui qui offrira une ultime entrée à l’équipe de Sam Hinkie dans les records de nulllité de la Ligue. A moins que Brett Brown et ses ouialles n’aient tout gâché un peu plus tôt.

A ne pas manquer :

Les questions du concours de pronostics

Le sondage de la semaine :

Cette semaine les Sixers vont battre...

View Results

Loading ... Loading ...

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top