Vidéothèque

Jahlil Okafor – Des débuts en trompe-l’oeil?

Incapables de contenir les Wizards derrière la ligne à 3 points, les Sixers ont subi une lourde défaite au Verizon Center (129-95). Collectivement, la défense a totalement failli, notamment sur transition et l’incapacité des joueurs extérieurs à endiguer les coups de butoir des Beal, Porter, Gooden et consorts derrière l’arc interpelle d’autant plus que ces secteurs ont été travaillés tout au long de la semaine. 

« Notre défense en transition a été décevante. Nous avons passé la semaine entière à parler de notre défense sur transition ».

La déception de Brett Brown était à la hauteur de l’imperceptibilité du travail accompli lors du training camp. Les effets de ces consignes ne se sont nullement fait ressentir sur le parquet et les hommes de Randy Wittman ont parfaitement joué leurs nouvelles partitions sur un rythme plus soutenu en convertissant 15 de leurs 26 tentatives derrière l’arc.

En revanche, le plan prévu pour Jahlil Okafor a sensiblement mieux fonctionné. Afin de le préserver pour la saison régulière, Brett Brown escomptait offrir une vingtaine de minutes à son pivot par séquences de 4 à 5 minutes. Le troisième choix de la draft 2015 a finalement hérité de 17 minutes. Un laps de temps suffisant pour mettre en exergue le raffinement de ses gammes offensives.


Les highlights complets des débuts de Jahlil… par sixersfrance

La production chiffrée tout autant que l’impression visuelle dégagée pendant ces 17 minutes de temps de jeu sont encourageantes. Néanmoins, elles ne sauraient offrir un cadre suffisant à toute extrapolation.

La première prestation de Jahlil Okafor dans un contexte NBA fut une réussite incontestable mais une réussite ô combien conjoncturelle.

Dès l’entame de la rencontre, le nouveau numéro 8 des Sixers était copieusement abreuvé de ballons par ses coéquipiers. Le signal était on ne peut plus clair, la consigne limpide; les systèmes offensifs des Sixers passeront irrémédiablement par Jahlil Okafor.

Les prémices de la rencontre offraient par ailleurs, un constat bien moins réjouissant pour le jeune homme de 19 ans. Sa palette offensive ornée de fondamentaux d’un autre temps devra désormais se déployer face à une opposition qui n’a, au contraire de celle côtoyée à l’Université, rien à lui envier sur le plan de la densité physique.

Le rappel à l’ordre fut d’autant plus brutal que dès ses premières secondes dans un contexte NBA, Jahlil Okafor fut confronté à la puissance physique de Marcin Gortat qu’il n’est pas parvenu à enfoncer dos au panier, pas plus qu’il n’y est parvenu face à Nenê.

Face à la densité physique de ses adversaires du soir, Jahlil Okafor fut contraint à s’éloigner de sa zone de confort et à hausser le niveau de difficulté de ses tentatives en se reposant sur des turnaround jumpers à 4 mètres et au-delà du cercle.

Néanmoins, grâce à son footwork, son appréciable toucher et un large répertoire de mouvements destinés à lui créer de l’espace, le rookie des Sixers est parvenu à rentrer ses 5 premiers tirs en dépit de l’âpre défense de Gortat.

L’impression visuelle et l’efficience du prospect ne doivent néanmoins pas détourner le regard de l’observateur passionné. A ce stade de son développement et eu égard à son pedigree, Jahlil Okafor ne rentrera pas tous les soirs les shoots tentés hier. D’ailleurs, après un 5/5, il rencontra moins de réussite sur ses fadeways et ses longs hooks.

Incapable de s’établir au poste bas comme il l’entendait, Jahlil Okafor n’a pour ainsi dire jamais contraint les Wizards à appeler des prises à deux et très peu créé pour ses partenaires.

En revanche, il a de nouveau mis en exergue son aptitude à prendre de vitesse les vis-à-vis qui s’aventuraient à le suivre à 4-5 mètres du cercle.

En résulte un bilan contrasté. Le nouvel homme fort des Sixers a brillé dans un registre qui n’est pas celui dans lequel on l’attend sans transposer face à une opposition à la densité physique radicalement différente de celle à laquelle il a été confronté tout au long de sa jeune carrière, ce qui constitue l’essence même de son registre.

Ses 17 minutes passées sur le parquet ne sont pas exemptes de motifs d’encouragements, moins conjoncturels que son appréciable taux de réussite sur des tirs difficiles. Ainsi, il est apparu bien plus affuté qu’en juillet, multipliant les allers-retours sur le parquet du Verizon Center, s’offrant des opportunités, pas toujours converties sur transition.

Par ailleurs, il convient d’ajouter au crédit du rookie que l’amplitude de la défaite (-34) n’est en rien corrélée à ses errances défensives. Pataud lors de ses sorties estivales, Jahlil Okafor s’est montré bien plus vif qu’en juillet, opérant les rotations à bon escient tout en demeurant face à son vis-à-vis. S’il a commis bien trop de fautes (4 en 17 minutes), il a répondu au défi physique imposé par Marcin Gortat tout en réalisant un honnête travail de protection de cercle qui lui vaut de gratifier sa feuille de statistiques de deux contres.

Ses statistiques : 12 points à 6/10, 2 rebonds, 1 interception, 2 contres, 4 fautes et 3 pertes de balle.

Les déclarations

« Je me suis senti à l’aise en attaque à certains moments du match. J’ai plutôt bien commencé. J’ai pris confiance. Je pensais que j’allais être nerveux mais je me suis senti assez détendu ». Jahlil Okafor

« Je pense qu’il a produit de bons chiffres face à un secteur intérieur qui joue les playoffs. Il s’est montré à son aise pendant le peu de temps qu’il a eu ». Brett Brown

« Cela fut très différent d’évoluer avec Jahlil mais ce fut plaisant. Jah apporte une telle présence. Je pense que je me suis montré un peu timide à l’entame de la partie mais un match dure 48 minutes. Quoiqu’il en soit, j’apprécie d’évoluer au poste 4 ». Nerlens Noel, auteur de 13 points et 5 rebonds en 22 minutes.

Jahlil Okafor aura l’opportunité de fouler le nouveau parquet des Philadelphia 76ers dès ce jeudi face aux Cleveland Cavaliers, sans Kevin Love, Kyrie Irving, ni Lebron James.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top