Infirmerie

Nik Stauskas contraint au repos

Bill Streicher-USA TODAY Sports

Principale tête d’affiche du recrutement estival des Philadelphia 76ers qui ne se nomme pas Jahlil Okafor, Nik Stauskas n’étrennera pas son nouvel uniforme des Sixers face aux Washington Wizards au Verizon Center pour le premier match de pré-saison.

Le canadien pourrait même manquer l’intégralité de la pré-saison qui se terminera le 23 octobre. Touché au tibia droit lors du troisième jour du training camp, l’arrière canadien devra rester au repos pendant deux semaines.

« Je ne me souviens pas d’avoir été heurté. Je ne me souviens pas plus d’une action particulière. J’ai ressenti la douleur de manière progressive tout au long de la journée. Au fil des exercices, cela empirait alors les entraîneurs m’ont demandé d’arrêter. Nous avons procédé à des opérations de contrôle au terme desquelles nous avons décidé qu’il était préférable que je prenne du repos ».

Toujours prudente avec les pépins physiques de ses jeunes joueurs, la franchise ne précipitera pas le retour de l’arrière canadien qui a passé une partie de son été au Mexique avec sa sélection nationale lors du championnat des Amériques.

« Année après année, vous apprenez que ce championnat des Amériques est une…corvée. C’est un vrai tournoi. Et dans une certaine mesure, la blessure de Nik est le produit de l’âpreté de la compétition. Nous serons très prudents avec lui et envisagerons son retour progressivement ». Brett Brown.

Rompu à la gestion de jeunes prospects inaptes à la pratique du basketball en compétition, Brett Brown a déjà concocté un programme adapté à l’état de santé de son arrière. Ce dernier se verra assigner un travail vidéo sur ses propres rencontres mais aussi celles de joueurs établis dans la Ligue, tel Manu Ginobili.

L’objectif est limpide; donner de la consistance aux déclarations du canadien en lui permettant d’apprendre à créer de l’espace sur pick and roll et à mieux lire les rotations côté faible.

« Si je suis sur le flanc, je peux toujours apprendre et progresser. Je vais passer la majeure partie de mon temps avec notre préparateur physique [Todd Wright] et travailler sur des exercices de musculation du haut du corps. Je vais me sentir de mieux en mieux chaque jour et maintenir un état d’esprit positif ».

Déjà contraint de regarder ses nouveaux partenaires depuis les gradins à Las Vegas, en raison d’une légère entorse à la cheville, Nik Stauskas est naturellement déçu de ne pas pouvoir étrenner son jersey floqué du numéro 11 jadis arboré par Jrue Holiday. S’il abonde dans le sens de son coach en arguant que son été laborieux pouvait expliquer ses pépins, le prospect se sent en rythme et prêt à débuter la saison régulière.

« Je me sens très à l’aise avec mon niveau actuel. J’ai joué au basketball tout l’été. J’ai retrouvé du rythme. Je suis en forme ».

« Evidemment, c’est un temps d’arrêt mais cela ne m’inquiète pas ».

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top