Interviews / Conférences de presse

Brett Brown : « Nous sommes meilleurs »

A moins de trois semaines de l’ouverture du training camp (29 septembre au 3 octobre) des Philadelphia 76ers qui se tiendra, comme l’année passée dans les installations de la Stockton University à Galloway dans le New-Jersey, Brett Brown a entrepris une tournée médiatique où il fut tour à tour questionné sur l’influence de Jahlil Okafor, la gestion de la nouvelle indisponibilité de Joel Embiid, l’acquisition de Nik Stauskas, ou encore le suivi des progrès de Dario Saric.

Sur le plateau du Philly Sports Talk et sur l’antenne de KYW avec Matt Leon, le coach qui entamera la troisième et avant dernière année de son contrat a pu dresser l’état des lieux d’un effectif modelé dans les grandes largeurs au cours d’une intersaison teintée d’ambivalences.

Troisième choix d’une draft où les Lalers lui ont préféré D’Angelo Russell, Jahlil Okafor vient se substituer à Joel Embiid, contraint de se représenter en salle d’opération, dans le statut de pierre angulaire du projet de reconstruction. Sa présence fonde les espoirs de progression du coach.

« Je pense que nous sommes meilleurs pour une série de raisons. La première réside dans la présence parmi nous de Jahlil Okafor qui est dès à présent un joueur de calibre NBA et qui pourrait devenir un très bon si ce n’est un excellent joueur dans cette ligue. Je suis impatient de l’entraîner. Et je le suis encore davantage depuis que je me suis entretenu avec Coach K, peu après la draft. Jahlil est une bonne personne, il est très talentueux et demeure très jeune comme la plupart de mes joueurs.

Je suis néanmoins convaincu qu’il dispose de qualités transposables immédiatement en NBA. Il est incroyablement talentueux au poste-bas. Or nous pouvons parfaitement l’entourer avec Nik Stauskas, l’émergence de Robert Covington, Isaiah Canaan maintenant qu’il peut commencer la saison avec nous, et les autres shooteurs, Hollis Thompson, Pierre Jackson, Scottie Wilbekin, sans compter sur les qualités athlétiques de Nerlens.

Par rapport à là où nous en étions, un an plus tôt, je perçois des promesses encourageantes à plusieurs niveaux et je pense que la ville de Philadelphie peut s’attendre à des 76ers légitimes en NBA ».

Sur le plateau du Philly Sports Talk, le coach n’a pu échapper à la ritournelle de la comparaison du néo-professionnel avec un des professionnels les plus emblématiques de l’histoire de ce jeu. Brett Brown a pointé quelques similitudes dans le développement précoce de fondamentaux offensifs chez Jahlil Okafor qui pouvait fonder une analogie à condition que le rookie progresse en défense et au rebond.

« Si nous pouvons l’aider au rebond et en défense. Offensivement, on constate des similitudes. Nous devons l’aider à progresser dans les autres secteurs du jeu ».

L’intérieur profitera assurément de l’addition d’un Nik Stauskas, débarqué de Sacramento dans le cadre d’un salary dump trade qui a largement consolidé la collection d’assets de la franchise.

Réputé pour apprécier au plus haut point l’arrière issu de Michigan State qu’il pensait récupérer lors de la Draft 2014, Brett Brown voit en sa nouvelle recrue bien plus qu’un simple shooteur.

« Je pense qu’il peut apporter bien davantage que ses aptitudes au shoot. Quelques années plus tôt j’ai coaché un certain Manu Ginobili qui était alors présenté comme un shooteur mais il pouvait faire bien plus que cela, sur pick and roll ou sur transition. Je pense que Nik est bien plus qu’un shooteur. Un des axes stratégiques de notre projet réside dans le développement de nos joueurs, dans leur progression. Je suis convaincu que si on lui laisse la gonfle entre les mains, on peut développer Nik Stauskas en un combo guard. Nous devrons alors l’aider en ce qui concerne sa défense, comme nous devons le faire pour tous les jeunes joueurs mais la ville de Philadelphie doit regarder Nik comme un jeune athlète qui sait assurément shooter mais dont la marge de progression est plus que conséquente ».

Meilleurs que lors des deux derniers exercices, les Sixers devraient également, selon leur coach présenter un effectif plus stable, conséquence d’une hausse généralisée du niveau de compétence, notamment en ce qui concerne le shoot extérieur.

Meilleurs, les Sixers le seront encore davantage à l’orée de la saison 2016-2017 où la cité de l’amour fraternel devrait découvrir un jeune croate avec qui le coach s’entretient quotidiennement.

« Je le suis absolument tous les jours. Nous sommes en contact via WhatsApp. C’est un gros utilisateur. Je l’ai regardé lors de l’Eurobasket et je m’intéresse à lui au quotidien. Je pense qu’il sera bientôt parmi nous. La ville découvrira alors un joueur extrêmement compétitif et talentueux. Sa personnalité et son style de jeu correspondent parfaitement à la ville ».

En revanche, le renfort de Joel Embiid sera toujours sujet à caution mais là encore, le coach se montre optimiste quant à la capacité de l’organisation de mieux appréhender cette nouvelle phase de rééducation.

« A certains égards, il est de retour au stade où il était l’an dernier. Néanmoins, sa situation est radicalement différente puisque contrairement à la saison dernière, nous avons pu contrôler l’intégralité du processus et nous pensons donc pouvoir mieux gérer cette étape. Nous sommes d’autant plus confiants que nous avons mis en place un département de Sciences du Sport que nous avons abondé de recrues exceptionnellement qualifiées notamment David Martin ».

Figure de proue de la minorité de blocage qui a mis en échec la réforme de la loterie, les Sixers, par l’entremise de leur entraîneur semblent plus enclins à soutenir l’extinction des privilèges des champions de division.

« J’approuve la réforme. Le rôle de la division devra naturellement être repensé mais il s’agit d’un autre débat. Si une équipe est suffisamment forte pour présenter en fin de saison un meilleur bilan qu’un champion de division, il est normal qu’elle soit récompensée ».

Brett Brown sur KYW

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top