FanPosts

Et maintenant quelle stratégie pour la Free Agency ?

Largement ouvertes aux contributions des fans de la franchise, aux lecteurs et à tous ceux qui ont du temps à perdre à disserter sur les pérégrinations d’un décisionnaire qui escompte amener ses ouailles au titre, sans passer par la case médiocrité, les colonnes de Sixers-France ne se referment pas avec la clôture du #JoueLaCommeDiLéo. Julius Jordan, souhaitait nous soumettre ses sentiments suite aux choix opérés par le décisionnaire lors de la cérémonie du 25 juin et ses questionnements quant à la marche à suivre sur le marché des agents libres. Voici son texte.

Et maintenant quelle stratégie pour la Free Agency ?, par Julius Jordan

La draft 2015 est terminée qu’il faut déjà se projeter vers la suite, la Free Agency. Cette draft a apporté un nouveau joueur talentueux à notre effectif, mais ne correspondant pas aux besoins prioritaires. C’est ainsi qu’il se serait tentant d’utiliser cette période pour assurer une progression du groupe avec l’arrivée de nouveaux joueurs.

Je dois vous avouer que ma tête est pleine de réflexions sur la patience qu’il nous faut encore observer ou non, c’est pourquoi je vous propose cet article pour vous faire réagir et obtenir vos opinions.
Si vous avez lu mon projet (je vous en remercie), vous devez vous rappeler que je souhaitais le recrutement de Russell et Winslow. Voir les Lakers prendre Russel devant nous et les floridiens du Heat recruter avec le 10 ème choix le champion en titre avec Duke, a donc alimenté une certaine frustration chez moi.

Cependant je ne remets pas en cause le choix de notre GM, Okafor est un joueur qui sera en mesure de dominer les peintures adverses et apporter rapidement à notre effectif. Il reste certainement le meilleur joueur disponible de cette draft avec le 3ème choix.

Il possède une belle valeur, qui devrait encore augmenter cette saison avec un temps de jeu élevé et une concurrence faible. Je reste pourtant perplexe sur la stratégie des Sixers qui ne l’ont pas invité pour un workout. D’où une première question : Pourquoi ?

On peut donc se demander s’il est pertinent de le trader durant cette intersaison ou patienter ? Les lakers semblent eux décidés à être actifs pour recruter un intérieur, soit par la FA (Aldridge ou Love) ou par un trade (Cousins).

Les Kings seront ainsi gourmands et des « facilitateurs » pourraient être nécessaires, comme les Nuggets ou les Sixers. Ce qui m’amène à une 2ème question, dans l’hypothèse que les Sixers pourraient récupérer Russell dans la transaction, quel serait le bon package ? 2 TDD1 2016, Okafor+1 TDD1 ?

Au-delà d’autres suggestions de recrues que je vous incite à formuler, ce transfert nous obligerait à sacrifier des atouts, ce qui pourrait aller à l’encontre d’une stratégie sur le long terme. Je vais citer un autre GM talentueux ayant une équipe en période de reconstruction, Danny Ainge, sur cette folie de la draft et notamment les négociations pour grimper dans cette draft pour obtenir Justice Winslow :

« Avec du recul, c’est probablement une bonne chose. Nous allions probablement abandonner trop de choses par rapport à ce que l’on aurait récupéré en faisant un mouvement désespéré. Ce matin, je me suis levé et avec le recul, je suis satisfait d’avoir sélectionné des joueurs que nous apprécions, mais également satisfait de ne pas avoir surpayé un joueur que nous poursuivions en particulier.

Ces futurs tours de draft ont une immense valeur, mais je ne pense pas que ça soit au moment de la draft que leur celle-ci est la plus grande parce que les gens sont plus captivés par des joueurs que par des picks. Sans mentionner de noms, certains joueurs ont été draftés par des équipes qui avaient refusé nos offres et je ne pense pas que ça soit intelligent de leur part. »

Malgré cela, je pense toujours que nos assets ont de la valeur. Simplement, ce genre de deal est difficile à faire le soir de la draft. Les gens sont attirés par un joueur en particulier et s’y attachent comme si leur vie en dépendait. Les équipes qui ont refusé nos offres étaient déterminées à prendre un joueur X qu’elles appréciaient. »

Pour clore cette petite réflexion et faire écho à la stratégie des celtics, je voudrais vous sonder sur notre position et la leur par rapport à la future draft, ayant chacun 4 choix du premier tour potentiellement. Je suis d’accord, la FA pourra modifier le « Power Ranking » des équipes, ceci n’est qu’une simple projection. Pour rappel, voici les choix disponibles pour chaque équipe.

Les Celtics :

  • Propre choix ;
  • Dallas (protégé top 7)
  • Brooklyn (non protégé)
  • Minnesota (protégé top 12)

Les Sixers :

  • Propre choix ;
  • Oklahoma (protégé top 15)
  • Lakers (protégé top 3)
  • Miami (protégé top 10)

Afin de ne pas passer pour un indécis, je vous livre mon ressenti. Je pense que nous aurons 4 choix et eux 3 mais avec globalement des positions moins favorables. Il y a de bonnes chances que les T’wolves conservent leur pick les voyant encore non qualifiés pour les play-offs.

Les Celtics risquent d’être une équipe à surveiller à moyen terme dans la division, avec la flopée de choix de premier tour à leur disposition, grâce au transfert du duo Pierce-Garnett et Green.

Merci de votre lecture et au plaisir d’échanger avec vous sur cette free agency et sur la stratégie.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top