Joue la comme Tony DiLéo

JoueLaCommeDiLéo 2015 : Le projet de Gajs

Tony DiLeo

A quelques encablures de la draft, le #JoueLaCommeDiLéo ne s’essouffle point et vous livre sa dix-septième contribution avec le projet de Gajs. 

Ndlr : Le projet ci-dessous a été sensiblement écourté suite aux enregistrements des podcasts de Sixers-France et de l’Echo des Parquets. L’analyse de la lecture de la cuvée par le décisionnaire que j’incarne dans ces lignes a longuement été explicitée lors de ces deux enregistrements et ne sera dès lors qu’esquissée laconiquement dans le corps du texte.

Lecteur assidu de Sixers-France et adepte du #JoueLaCommeDiLéo dont il a incarné la fonction pendant deux exercices, Sam Hinkie a décidé de me confier la conduite de son projet. Désormais dans les habits du décisionnaire, je procède à une large revue d’effectif et à une étude détaillée des assets légués par mon illustre prédécesseur.

A l’orée de la draft, mon objectif est limpide : me porter acquéreur de joueurs suffisamment talentueux afin de fonder les ambitions nouvelles de la franchise à compter de la saison 2016-2017. Accroître les résultats comptables de mon équipe est une conséquence attendue du développement des joueurs actuellement sous contrat et de l’addition de jeunes prospects talentueux.

L’adjonction d’un troisième choix de draft et d’un Joel Embiid, au développement de Nerlens Noel et autre Jerami Grant ne peut que se traduire par un accroissement du nombre de victoires glanées tout au long de la saison régulière. Pour autant, je n’attends pas impulser une inflexion drastique quant à la philosophie du projet entrepris par Sam Hinkie. Je n’escompte pas précipiter le retour à la médiocrité afin de satisfaire des observateurs dont l’impatience se fait menaçante.

Les joueurs qui viendront rejoindre mon écurie s’inscriront dans les plans à long terme de la franchise, maximiseront la flexibilité du décisionnaire, faciliteront le développement des figures du proue de mes ambitions de titre mais en aucun cas des seconds couteaux débarqueront en Pennsylvanie dans le seul but de magnifier mon bilan comptable immédiat.

A ce stade du processus, mon prédécesseur a su mettre la main sur un Joel Embiid qui s’établira, si son corps le laisse tranquille, comme la pierre angulaire de mes schémas de jeu et de mes ambitions de titre. Le Franchise Player, le point nodal du projet c’est lui.

Ndlr : le dit projet a été rédigé avant la Woj Bomb et le communiqué de Sam Hinkie. Si son état de santé devait s’avérer létal pour la suite de sa carrière, alors certains développements du plan seraient caducs.

Nerlens Noel, Dario Saric s’imposent également comme deux pièces de choix dans mon entreprise.

Au-delà de ce trio, et en dépit de la satisfaction que m’ont apporté nombre d’entre-eux, aucun autre joueur des 76ers n’est assuré de demeurer en Pennsylvanie, lors de l’exercice prochain. Néanmoins, la valeur d’usage d’un Jerami Grant et celle d’un Hollis Thompson me semble largement excéder leur valeur marchande actuelle, là où un Robert Covington présente une valeur marchande qui devrait conduire son patronyme à alimenter les chroniques des insiders avides de rumeurs.

Le bilan de mon prédécesseur serait bien maigre s’il n’était pas couplé à une collection de choix de draft des plus appréciables et d’une flexibilité salariale sans égal.

 Premier tourSecond tour
2015- Choix n°3
- Le choix des Sixers (n°33) est dû aux Celtics.
- Choix n°35 du Magic
- Choix n°37 en provenance des Nuggets (via Houston)
- Choix n°47 en provenance des Pelicans (via les Wizards)
- Choix n°58 en provenance des Rockets
- Choix n°60 en provenance des Warriors (via Pacers)
2016- Choix des 76ers
- Choix du Thunder, protégé top 15
- Choix des Lakers protégé top 3
- Choix du Miami Heat, protégé top 10
- Le choix des Sixers est dû aux Celtics
- Choix des Nuggets
2017- Choix des 76ers- Choix des 76ers
2018- Choix des 76ers- Choix des 76ers
- Choix le plus favorable entre celui des Clippers et des Knicks
- Choix le plus favorable entre celui des Cavs et celui des Nets
2019- Choix des 76ers- Choix des 76ers
- Choix des Knicks
- Choix le plus favorable entre celui des Kings et celui des Bucks (via Nets)
2020- Choix des 76ers- Choix des 76ers
- Choix des Nets

J’hérite d’une franchise en reconstruction qui s’est mise en situation de saisir les opportunités qui ne manqueront pas de se présenter.

Avant de lancer les hostilités, je rassemble mon staff et étudie ces opportunités. Voici nos documents de travail.

Préparation de la Draft : de la lecture de la cuvée à la définition des objectifs prioritaires.

De la lecture de la cuvée découle l’orientation de ma stratégie. Solide en son sommet mais manquant clairement de profondeur, ce millésime offre peu de valeurs sûres mais de nombreux projets des plus intrigants.

Ma lecture de la cuvée répond à une hiérarchisation limpide. Karl-Anthony Towns est le gros lot. Suivent Jahlil Okafor et D’Angelo Russell. Un troisième lot comprendrait Mario Hezonja, Kristaps Porzingis et Emmanuel Mudiay,  puis un quatrième comprenant Justise Winslow, Stanley Johnson et Willie Cauley-Stein.

Au delà de ces 9 joueurs, j’identifie un saut qualitatif, proche du gouffre.  Quand je place la focale sur les Sixers, le dernier nommé quitte ce big board tant son profil est redondant avec la présence de Nerlens Noel dans mon effectif.

Ndlr : Afin de vous épargner les développements relatifs à la description des profils des prospects les mieux cotés de cette cuvée, je vous renvoie aux podcasts de Sixers-France et de l’Echo des Parquets où j’ai longuement explicité mes positions.  

Eu égard à ma lecture de la cuvée, acquérir une seconde sélection dans le top 8 de la draft s’érige comme mon objectif prioritaire de l’intersaison.

Précédent1 of 8
Use your ← → (arrow) keys to browse

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :