Joue la comme Tony DiLéo

JoueLaCommeDiLéo 2015 : Le projet de Tortuga76ers

Tony DiLeo

A quelques encablures de la draft, le #JoueLaCommeDiLéo ne s’essouffle point et vous livre sa quinzième contribution avec le projet de Tortuga76ers. 

“Together we build” , c’est de l’histoire ancienne, place à “This starts now”.

Avec ce changement de slogan, Sam Hinkie et la com’ des sixers ont voulu frapper un coup. La première étape du plan est terminée, place à la seconde.

Et après le tirage des boules il y a quelques semaines, c’est le 25 juin que ce second cycle débutera vraiment.

Selon moi, le passage à ce second slogan, même s’il peut paraitre anodin, ne laisse pas vraiment place au doute. Les sixers ne peuvent plus attendre. Joueurs, supporters, médias, commencent à s’impatienter.

La franchise a deux grandes forces à l’approche de la saison prochaine. D’une part son énorme flexibilité financière (quasiment la seule franchise à pouvoir proposer un contrat max à des gros poisons), et d’autre part, sa très bonne place dans cette draft 2015.

Un 3ème pick, et 5 choix du second tour. De nombreuses possibilités s’offrent donc à Sam Hinkie.

Avant de discuter flexibilté financière, place à la draft.

Nous le savons, si Joel Embiid reste en bonne santé (article écrit avant les dernières nouvelles) , le secteur intérieur qu’il compose avec Nerlens Noel semble être une base solide pour le futur. Nous le savons mieux que personne, il n’est jamais bon d’avoir trop de certitudes quand notre GM se nomme Sam Hinkie.

Toutefois, mon Joue là comme DiLéo va partir de ce postulat: Les besoins des Sixers se situent à l’extérieur.

Partant de là, with the third pick the Philadelphia 76ers choose D’Angelo Russell, from Ohio State.

Le soir de la draft, je vois également les Sixers utiliser leurs nombreux seconds tours de draft 2015 et pourquoi pas un de leurs premiers tours 2016 pour s’immiscer une seconde fois dans le premier tour.

Voyant D’Angelo Russell plus comme un poste 2, je pense que les sixers vont tenter de trouver un meneur ou un poste 3 capable de s’adapter au trio “Noel/Embiid/Russell”.

Ne croyant pas à l’avenir de Caanan à Philly, j’imagine les sixers se diriger vers un meneur déja formé, comme Jerian Grant, de Notre Dame. La famille Grant est déja représentée au sein de la franchise, et je pense que cela peut compter.

Pour cela, j’imagine Philly proposer Tony Wroten + les choix 37 et 47 du second tour, pour acquérir le choix 19 des Wizards et drafter Jerian Grant.

Grant est un joueur qui selon moi peut débuter rapidement en NBA, et c’est là que je vois l’intérêt pour les sixers. 

A ce moment du process, on se retrouverait donc avec un 5: Grant/Russell/Covington/Noel/Embiid

Pour en finir avec la draft, je ne suis pas assez expert concernant la Ncaa à propos des picks du second tour.

Selon mon jouelacommeDiLéo, il nous resterait les picks 35, 58 et 60.

Je pense que drafter 3 joueurs au second tour serait trop pour l’effectif. Je vois ainsi les sixers drafter 2 joueurs du second tour pour compléter l’effectif, plus un prospect européen (parmi les rares restants) pour le laisser s’aguerrir quelques années supplémentaires en Europe.

Je decide donc que les sixers ne se sépareront pas cet été de leurs picks 2016 (pick des lakers, pick du heat, pick du thunder)

Selon moi, ce scenario ne se produira que si les sixers apprennent des mauvaises nouvelles supplémentaires concernant la santé de Joel Embiid, auquel cas je vois la franchise essayer de trader un pick ou deux de la cuvée 2016 contre un autre top 10 de la cuvée 2015, à la recherché d’un intérieur.

———————————————————————————————————-

 

Effectif à la sortie de la draft:

 

Grant, Caanan, Sampson, Russell, Thompson, Covington, Grant, Noel, Embiid, Aldemir + deux prospects du second tour (désolé encore pour ma méconnaissance )

Lors de la Free agency, le Sam Hinkie qui est en moi décide de resigner Thomas Robinson, pour deux ans et 7 Millions, contrat difficilement refusable pour le joueur, et que les sixers peuvent se permettre de payer.

J’ai été agréablement surpris de son apport pendant la deuxième partie de saison de l’équipe, et ses déclarations et sa motivation font de lui une valeur plutôt sure pour la saison prochaine.

A contrario, je ne propose pas de contrat à Mbah à Moute, Glenn Robinson, et Henry Sims. Leur temps au Center est terminé, malgré quelques bonnes performances (hormis pour Glenn Robinson, qui n’a rien montré, sur un temps de jeu, il est vrai très limité)

Avec la signature de Thomas Robinson, mon roster ne compte plus que deux places disponibles.

Quid de Ish Smith?

Et bien je pense qu’il sera resigné. Le joueur ne devrait pas être trop gourmand, et a lui aussi montré de bonnes choses cette saison. Avec Jerian Grant, je le vois comme un meneur capable de créer des espaces pour Russell, et donc complémentaire du pick 3 de la drat 2015.

Pour Smith, un contrat d’une saison à 1,5M, ce qui nous assure quasiment sa présence, tout en nous permettant de se débarrasser de son contrat en fin de saison, pour préparer au mieux la tant attendue free agency 2016.

Enfin, profitant de leur énorme flexibilité financière, les sixers ont l’occasion, dès cet été, de se positionner sur tous les free agents disponibles.

Bien sur, le projet n’attirera pas tout le monde, mais la franchise a au moins le pouvoir d’essayer des choses.

Toutefois, comme beaucoup de monde, je ne vois pas les sixers attaquer les gros poissons de cette année.

A la recherche de role players pour épauler Russell, Embiid, Noel, Philly va se diriger vers des “second couteaux” don’t la valeur marchande et les ambitions seront plus en adéquation avec la franchise.

Mon choix se porterait sur Danny Green, pièce importante des spurs, mais free agent, et donc l’avenir pourrait fortement dépendre de la politique de San Antonio cet été sur le plan de la free agency.

La maison texane aura du monde à resigner tout son monde, et c’est là que les sixers pourraient en profiter.

En grande recherche de shoot extérieur, je pense que son profil correspondrait parfaitement aux attentes du front office des sixers, sans pour autant altérer la flexibilité financière de la franchise.

Ainsi, je proposerai un contrat de 2 ans pour 12 millions à Danny Green.

La dernière place du roster pour la reprise se jouera ensuite pendant les summer leagues. Ce pourrait être Jordan McRae, qui nous revient d’Australie avec un moral au plus haut et quelques bonnes performances au scoring cette saison, ou Pierre Jackson par exemple.

Au final, avec ce projet, je rends les sixers plus compétitifs dés cette année, dans une morose conférence Est, tout en conservant des tours de draft sans doute hauts placés pour la saison prochaine, et une énorme flexibilité financière.

Bien sur, Sam Hinkie a du réfléchir beaucoup plus longtemps que nous tous à cette soirée du 25 juin, et nul doute qu’une fois de plus, il nous surprendra.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :