Coaching staff

Recrue star pour le staff : les Sixers signent le physiologiste David Martin

Cela s’active en coulisses !

A trois jours de la loterie, les sixers ont annoncé leur première recrue de l’intersaison. Et il s’agit de David Martin, un physiologiste arraché à l’Australian Institute of Sport (AIS), pour une durée de deux ans minimum.

Si la mission de l’homme au sein de l’organigramme des sixers n’est pas encore clairement définie, elle aura sans aucun doute un lien avec le développement physique des jeunes prospects, voire avec la création d’un nouveau type de training novateur pour la Ligue. Il ne faut pas perdre de vue que les sixers sont en pleine construction d’un centre d’entrainement dernier cri, et l’arrivée de ce spécialiste va sans doute de paire avec le projet.

Américain, titulaire d’un double doctorat en zoologie et physiologie, résidant en Australie depuis 21 ans, David Martin a pris le temps de se créer une énorme réputation dans le milieu du sport et du développement des jeunes sportifs.

Il arrive en Pennsylvanie pour sortir de sa routine, et se lancer un nouveau défi, mais avec une grande ambition.

« Ce projet va me permettre d’écrire une nouvelle page de mon histoire, et m’obliger à sortir de ma zone de confort » Sidney Morning Herald

Même si la décision finale est forcement revenue au front office de la franchise, il y a fort à parier que Brett Brown, dont les relations avec l’Australie sont très fortes, n’est pas étranger à l’arrivée du doc’.

David Martin va se rapprocher du basket-ball pour la première fois de sa longue carrière. Principalement réputé pour son travail auprès des jeunes cyclistes australiens (il a notamment découvert Cadel Evans, ou Robbie McEwen, pour les connaisseurs), il s’est ensuite attelé, dans le cadre de l’AIS, au développement d’un programme autour des sports de combats australiens.

David-Martin-76ers

David Martin prenant la pose dans son bureau de l’AIS.

Ses collègues au sein de l’organisation vantent son goût pour la création et l’innovation, et sa volonté de toujours faire évoluer ses pratiques pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Pour lui, le projet des Sixers a quelques similitudes avec le projet national australien, à une échelle différente.

« J’ai une préférence pour les équipes en difficultés, comme c’était le cas il y a 20 ans avec le cyclisme australien. Il y a un réel potentiel. J’aime relever des défis impossibles, avec des gens qui y croient autour de moi »

Maintenant, David Martin, qui endossera cette semaine son nouveau rôle de directeur du pôle « sciences du sport » a deux ans pour faire ses preuves, et tenter d’amener à Philly ce qui a fait sa force en Australie depuis tant d’années.

Il sera intéressant de voir ce que la franchise attend de lui, mais un spécialiste de son niveau ne serait certainement pas venu si le projet proposé n’en valait pas la chandelle. On devrait en savoir plus dans les semaines ou mois à venir.

Les avis s’accordent pour dire qu’il s’agit d’un bon move. Espérons-le pour les sixers. Mais une franchise qui sort de deux saisons galères n’a de toute façon pas grand chose à perdre avec ce genre d’initiative.

Tout à gagner.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top