Draft

Draft picks tracker. Vol. 3

A une semaine et deux matchs du terme de la saison régulière, le troisième opus du draft picks tracker est rédigé dans un registre plus descriptif que les deux précédents. L’indécision quant à l’acquisition immédiate ou différée des picks accumulés par Sam Hinkie se dilue à mesure que les positions respectives de leurs propriétaires initiaux se consolident. Malheureusement, la restriction du champ des possibles ne s’opère pas en faveur des Sixers.

Le choix des Philadelphia 76ers

Les deux dernières défaites des Wolves au Staples Center puis à Golden State ont annihilé les dernières chances des 76ers d’échoir avec le second plus mauvais bilan de la Ligue. Avec 2 matchs à disputer (13/04 : vs Milwaukee Bucks, 15/04 : vs Miami Heat), les Sixers sont condamnés à obtenir le troisième stock de billes pour la loterie.

Avec des confrontations programmées face aux Pelicans et au Thunder et un effectif décimé par les blessures, les ouailles de Flip Sanders n’auront pas besoin d’user d’artifices pour ternir leur bilan comptable et s’assurer de ne pas rattraper des 76ers face à qui, ils ont sagement perdu leurs deux confrontations de la saison. Pis encore, les Wolves sont désormais à égalité avec les Knicks pour le plus mauvais bilan de la Ligue (16 victoires pour 64 revers).

Toutefois, si les Sixers venaient à perdre leurs deux prochains matchs (hautement probable) et que dans le même temps, les Wolves et les Knicks s’imposent lors de leurs deux dernières sorties, alors les trois équipes partageraient un bilan identique de 18 succès pour 64 revers. Dans ce cas de figure, ce n’est pas le bilan des confrontations respectives qui départagera les ex-aequo mais un coin flip.

Le calendrier des Minnesota Timberwolves :

13/04 : vs NOLA Pelicans, 15/04 : vs OKC Thunder

Le calendrier des New York Knicks

13/04 : @ Atlanta Hawks, 15/04 : vs Detroit Pistons.

Le calendrier des Lakers

12/04 : vs Dallas Mavericks, 13/04 : @ Sacramento Kings, 15/04 : vs Sacramento Kings.

Détenteurs, selon toute vraisemblance, du troisième plus gros stock de balles de ping pong, Sam Hinkie se trouvera confronté à un large spectre de scenarii possibles jusqu’à ce que la loterie ne fixe définitivement le destin de sa principale option pour accompagner dignement Joel Embiid.

Le choix des Los Angeles Lakers, protégé top 5 en 2015.

A 3 matchs du terme de la saison régulière, seule la position des Los Angeles Lakers à la loterie est définitivement entérinée. Avec un bilan de 21 victoires pour 58 défaites, les coéquipiers de Kobe Bryant ne peuvent plus rattraper le Magic d’Orlando (25-54) ni être dépassés par les Sixers (18-62) qui n’ont plus que deux rencontres à disputer.

Classement final
(plus mauvais bilans)
Probabilité que les Sixers obtiennent le pick
4ème17,2%

Forts du 4ème plus conséquent stock de balles de ping pong, les Lakers n’auront que 17,2% de chances de céder leur premier choix de draft aux Philadelphia 76ers dès 2015. S’il chute en dehors du top 5, le pick des Lakers peut échoir à la 6ème ou à la 7ème place.

Le choix du Miami Heat, protégé top 10 en 2015.

La prospective quant à la position du choix du Miami Heat, excessivement floue avant la réception des Toronto Raptors à l’American Airlines Arena s’est largement éclaircie avec la défaite des hommes de Spoelstra qui avaient pourtant mené tout au long de la rencontre avant de s’effondrer dans le dernier acte.

A deux matchs du terme de la saison régulière, les coéquipiers de Dwyane Wade détiennent virtuellement le 10ème choix, dernière position où la protection opère en faveur des floridiens. A la tête d’un bilan de 35 victoires pour 45 revers, ils n’ont plus leur destin entre leurs mains. Une victoire des Celtics (vs Cleveland) et des Nets (@Bucks) ce soir, les éliminerait irrémédiablement de la course à la post-season.

La défaite du Heat à domicile face à des Raptors en back-to-back ne fut pas la seule mauvaise nouvelle de la soirée puisque dans le même temps, le Jazz emmené par un Trevor Booker incandescent (36 points à 12/15, record en carrière) s’est imposé sur le parquet des Blazers. Or, afin que le Heat s’extirpe de la zone de protection (top 10), ces derniers doivent passer devant…le Jazz et/ou les Pacers. Le succès des mormons qui sont d’ors et déjà éliminés de la course aux PO à l’Ouest risque d’être un tournant particulièrement défavorable aux Sixers.

Pick EquipeBilan
#16Boston Celtics(37-42)
#15Brooklyn Nets(37-42)
#14OKC Thunder (43-36)
#13Phoenix Suns(39-41)
#12UTAH Jazz(37-43)
#11Indiana Pacers(36-43)
#10Miami Heat(35-45)
#9Charlotte Hornets(33-46)

Le calendrier des Celtics 

12/04 : vs Cleveland Cavaliers, 14/04 : vs Toronto Raptors, 15/04 : vs Milwaukee Bucks

Le calendrier des Nets 

12/04 : @ Milwaukee Bucks, 13/04 : vs Chicago Bulls, 15/04 : vs Orlando Magic

Le calendrier du Jazz 

13/04 : vs Dallas Mavericks, 15/04 : @ Houston Rockets

Le calendrier des Pacers 

12/04 : vs OKC Thunder, 14/04 : vs Washington Wizards, 15/04 : @ Memphis Grizzlies

Le calendrier du Heat 

13/04 : vs Orlando Magic,  15/04 : @ Philadelphia Sixers

Classement final
(plus mauvais bilan)
Probabilité que les Sixers obtiennent le pick
80,01%
90,4%
109,1%
1197,1%
1297,4%

Le choix du Thunder, protégé top 18 en 2015. 

En s’inclinant lourdement face aux Wizards, le 8 avril dernier, les hommes de Brett Brown n’ont pas rendu service à leur General Manager. Avec trois matchs à disputer les Wizards possèdent un bilan garni de deux victoires de plus que celui du Thunder, de telle sorte qu’une seule victoire de ces derniers priverait les Sixers du choix du premier tour d’Oklahoma City pour la prochaine cérémonie.

Présentant le même bilan que les Pelicans (43-36), les coéquipiers de Russell Westbrook ne pourront s’économiser en vue des playoffs tout en protégeant leur choix de draft. Néanmoins, une fin de saison parfaite ponctuée par une accession en post-season sera une condition nécessaire mais pas suffisante pour assurer aux Sixers la jouissance du choix du premier tour 2015 du Thunder.

Si les Wizards n’ont plus d’espoirs de devancer les Bulls pour l’avantage du terrain, les voir s’incliner lors de leurs trois dernières sorties de la saison régulière ne serait pas nécessairement une perspective réjouissante pour les Sixers. En effet, une défaite de Washington face aux Pacers restreindrait considérablement les chances de Sam Hinkie de mettre la main sur le pick…du Heat.

Quoiqu’il en soit, le suspens réside essentiellement dans la confrontation du soir entre le Thunder et les Pacers. Un succès de ces derniers scellerait le destin du pick du Thunder tout en réduisant drastiquement les probabilités d’acquisition de celui du Heat.

Le calendrier des Washington Wizards :

12/04 : vs Atlanta Hawks, 14/04 : @ Indiana Pacers, et 15/04 : @ Cleveland Cavaliers.

Le calendrier des Pelicans :

12/04 : @ Houston Rockets, 13/04 : @ Minnesota Timberwoles et 15/04 : vs San Antonio Spurs.

Le calendrier du Thunder :

12/04 : @ Indiana Pacers, 13/04 : vs Portland TrailBlazers et 15/04 : @ Minnesota Timberwoles.

 

Les probabilités d’obtenir tel ou tel pick en fonction du stock de billes disponible lors de la loterie.

Seed1er2nd3ème10è11è12è13è14è
125%21,5%17,8%35,7%
219,9%18,8%17,1%31,9%12,3%
315,6%15,7%15,6%22,6%26,5%4%
411,9%12,6%13,3%9,9%35,1%16%1,2%
58,8%9,7%10,7%26,1%36%8,4%0,4%
66,3%7,1%8,1%43,9%30,5%4%0,1%
74,3%4,9%5,8%59,9%23,2%1,8%
82,8%3,3%3,9%72,4%16,8%0,8%
91,7%2%2,4%81,3%12,2%0,4%
101,1%1,3%1,6%87%8,9%0,2%
110,8%0,9%1,2%90,7%6,3%0,1%
120,7%0,8%1%93,5%3,9%
130,6%0,7%0,9%96%1,8%
140,5%0,6%0,7%98,2%

Les choix du second tour :

A l’instar de la cérémonie précédente, Sam Hinkie disposera de 5 choix dans le second tour le 25 juin prochain, en dépit de la cession du leur aux Celtics, dernier vestige du mandat de Doug Collins.

  • #33 : Philadelphia 76ers. Ce choix de draft reviendra aux Boston Celtics puisque les hommes de Brett Brown sont désormais éliminés de la course à la post-season.
  • #35 : Orlando Magic
  • #37 : Denver Nuggets
  • #47 : NOLA Pelicans
  • #55 : Houston Rockets
  • #60 : Golden State Warriors. 

Les hommes de Steve Kerr étant assurés de présenter le meilleur bilan de la Ligue en fin de saison, les 76ers disposeront du dernier mot lors de la prochaine draft. Pour rappel, ce choix de draft a été acquis lors de la trade deadline 2014 lors du transfert conclu avec les Indiana Pacers (Evan Turner et Lavoy Allen contre le contrat de Danny Granger et le choix du second tour 2015 des Warriors).

Crédits photo : Jack Dempsey/AP Images

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top