La statistique du jour

Nerlens Noel forge sa légende statistique

Depuis le All-Star Break et le transfert de Michael Carter-Williams, Nerlens Noel assume davantage de responsabilités au sein d’un groupe dont il est désormais un des leaders vocaux et assurément le leader par l’exemple sur le parquet.

Depuis le All-Star Break, le pivot rookie produit en moyenne : 11,8 points, 10 rebonds, 1,7 passe, 2,9 contres et 2,7 interceptions par sortie. Déjà auteur de 112 contres depuis le début de saison, Nerlens Noel s’impose comme un des intérieurs les plus prompts à subtiliser la gonfle des mains de ses vis-à-vis. Largement louée à sa sortie de l’université, sa polyvalence en défense se matérialise de manière de plus en plus concrète sur le parquet. A ce titre, lors de ses deux dernières sorties, Nerlens Noel n’a placé qu’un seul contre. Pour autant, il est parvenu à infléchir le cours des matchs par son emprise en défense.

Sa polyvalence se matérialise également dans sa production statistique, au prisme de laquelle il inscrit à chaque sortie, un peu plus son patronyme dans les tablettes de l’histoire de la Ligue.

  • Face aux Pacers, le 20 février, il a sorti une ligne de statistiques inédite dans la Ligue pour un rookie : 12 points, 9 rebonds, 9 contres, 4 interceptions.
  • Lors des trois derniers matchs, Nerlens Noel a réalisé 4, 6 et 5 interceptions. Lors des 5 dernières années, seuls 8 joueurs étaient parvenus à enchaîner de telles prestations (Rubio, Meeks, Isaiah Thomas, Lin, Brewer, Rudy Gay, MCW), aucun n’était un big man.
  • Face au Thunder, le pivot a inscrit 10 points, capté 11 rebonds et subtilisé 6 fois la gonfle. Seuls, Chris Paul (2006), Tom Gugliotta (1993) et Karl Malone (1986) avaient produit une telle ligne de stats lors de leur saison rookie.
  • La ligne de stats affichée par Nerlens Noel lors de la victoire des Sixers face aux Hawks (11 points, 17 rebonds et 5 interceptions) n’avait plus été proposée par un rookie depuis le Shaq (1993). Aucun Sixer n’était parvenu à rassembler de tels chiffres depuis Charles Barkley.

10:11:6

  • Il est le second sixer à capter 17 rebonds lors d’une rencontre avant son 60ème match en carrière.
  • Avec 1,9 contre et 1,8 interception de moyenne depuis le début de la saison, Nerlens Noel est en bonne voie pour rejoindre David Robinson, le seul rookie à avoir cumulé 1,5 interception et 1,5 contre de moyenne lors de sa première saison dans la Ligue. S’il maintient le rythme qui est le sien depuis le All-Star Break, le pivot des Sixers pourrait même s’établir comme un des 5 joueurs dans l’histoire de la Ligue à avoir produit 2 interceptions et 2 contres de moyenne sur une saison.
  • Seul LaMarcus Aldridge a cumulé 15 (ou plus) rebonds et 5 (ou plus) interceptions dans le même match cette saison.
  • Avec des moyennes de 8,8 points, 7,7 rebonds, 1,6 passe, 1,8 interception et 1,9 contre, Nerlens Noel domine les rookies aux rebonds, interceptions, contres. Il est le cinquième rookie le plus prolifique au scoring, le 13ème le plus productif à la passe (Andrew Wiggins étant 11ème). Par ailleurs, Nerlens Noel a posté 11 double-doubles, ce qui le place largement devant Elfrid Payton (5).

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top